nuance

Sécurité des produits alimentaires - des règles élémentaires

Bien que ces chiffres aient de quoi inquiéter, l'intoxication alimentaire a lieu en priorité à la maison. Bien que les consommateurs connaissent largement les règles de sécurité à respecter pour les aliments, ils ne prennent pas avec suffisamment de sérieux la question de l'hygiène dans leur cuisine. Le tableau présente les erreurs les plus fréquentes ainsi que les précautions simples pour écarter les bactéries de la nourriture, qui sont la source principale des maladies d'origine alimentaire.

Le Dr. S. Notermans, de l'Institut de Recherche Néerlandais sur la Nutrition et l'Alimentation, pense que la sécurité alimentaire, au foyer ou ailleurs, passe par le respect de certaines règles de base : "La science qui édicte les règles se fonde sur l'expérience qu'apportent les incidents du passé".

Pour produire des aliments plus sains, il est important de bien comprendre la production et la distribution tout au long de la chaîne alimentaire. Le relevé de données significatives permet aux autorités d'analyser les points critiques et d'informer les consommateurs sur la sécurité alimentaire au foyer. Les Pays-Bas sont en avance dans ce domaine. Leur démarche passe par quatre étapes.

Le modèle hollandais

Dans un rapport annuel sont déclarées les affections soupçonnées d'origine alimentaire et les résultats des recherches de laboratoire. Les facteurs les plus fréquents sont les mauvaises habitudes en matière d'hygiène et de préparation.

Les "Procédures de Veille" fournissent des données sur la fréquence réelle des maladies contractées au foyer, en particulier la salmonelle et le campylobacter, les bactéries les plus fréquemment impliquées dans les empoisonnements alimentaires.

Les études cas-témoins informent les autorités sur l'origine de l'agent causal. Les données relatives aux patients infectés par l'Escherichia coli (E. coli) ont montré que le bétail est la source principale de ce germe.

Les données de la littérature fournissent des informations sur les nouveaux germes apparus responsables d'affections alimentaires et informent la communauté scientifique sur les développements. La publication des résultats sur la sécurité des produits alimentaires peut influer sur les directives concernées.

Le Dr. Notermans conclut : "Le meilleur moyen d'éviter aux consommateurs de contracter des maladies liées à la nourriture est de leur fournir des informations fondées sur des données scientifiques. Mais c'est aux consommateurs d'agir. Le gouvernement, l';ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire, et surtout les consommateurs ont leur part de responsabilité dans la sécurité des produits alimentaires".

Dans le cadre d'un programme visant à mieux informer le consommateur, la Commission Européenne - DG XXIV Politique de Consommation et Protection de la Santé des Consommateurs - va bientôt lancer une campagne d'information sur la sécurité des produits alimentaires et la santé des consommateurs, en reprenant des éléments des campagnes sur les principales questions d'hygiène conduites dans les états membres

(Extrait du dossier d'information EUFIC "From Farm to Fork")

Un dossier d';information EUFIC intitulé "La sécurité des produits alimentaires, de la ferme l';exigence des consommateurs" passe en revue les différentes étapes de la chaîne alimentaire et examine les pratiques et procédures qui assurent à la nourriture sa qualité et sa sécurité. Différents chapitres couvrent les procédures réglementaires pour la production, le traitement, le transport, l'emmagasinage et la transformation ; le rôle des consommateurs dans les habitudes hygiéniques au foyer ; les causes des maladies d';origine alimentaire. Ce document sera disponible prochainement. Veuillez contacter EUFIC si vous désirez en réserver un exemplaire.

 

Descripteur MESH : Hygiène , Législation , Europe , Sécurité , Sécurité alimentaire , Aliments , Santé , Habitudes , Bactéries , Escherichia coli , Escherichia , Gouvernement , Éléments , Directives , Intoxication , Démarche , Littérature , Patients , Politique , Recherche , Rôle , Campylobacter , Science , Bétail

nuance

Nutrition: Les +

PUBLICITE