nuance

Infection fébrile à Salmonelle résistante à l’antibiotique ceftriaxone transmise chez un enfant à partir du bétail aux Etats-Unis

Une étude publiée dans la dernière livraison du ‘New England Journal of Medicine’ par des chercheurs américains de l’Université du Nebraska rapporte des éléments supplémentaires démontrant que les souches de salmonelles résistantes aux antiobiotiques aux Etats-Unis se développent principalement dans le bétail. Les auteurs estiment que la résistance à la ceftriaxone, antibiotique de choix pour traiter les salmonelloses invasives, est un problème de santé publique, en particulier chez les enfants, dans la mesure où les fluoroquinolones qui peuvent être utilisées pour traiter cette affection bactérienne ne sont pas, comme on le sait, indiquées chez les sujets pédiatriques.

Paul Fey et ses collègues ont analysé les caractéristiques moléculaires d’une souche de Salmonella enterica résistante à la ceftriaxone et isolée chez un jeune garçon de 12 ans présentant un syndrome abdominal fébrile.

Les auteurs ont utilisé une électrophorèse sur gel à champ pulsé et analysé les plasmides et les bêta-lactamases afin de comparer le sérotype typhimurium de Salmonella enterica résistant à la ceftriaxone de cet enfant avec 4 isolats de cette souche provenant de bétail au cours d’une épidémie de salmellose.

L’isolat résistant à la ceftriaxone chez cet enfant n’était pas distinctif de l’un des isolats du bétail, également résistant à la ceftriaxone.

Tous les déterminants de la résistance à l’exception d’un seul étaient portés par un plasmide conjugué de 160 kb qui codait pour le groupe fonctionnel de la CMY-2 bêta-lactamase 1, précisent les auteurs ;

Source : Press release de l’University of Nebraska Medical Center d’Omaha (USA).

Descripteur MESH : Ceftriaxone , Bétail , Enfant , Éléments , Fluoroquinolones , Salmonelloses , Santé , Santé publique , Électrophorèse , Plasmides , Syndrome

nuance

Recherche scientifique: Les +