nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Climat

60 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Suicide du professeur Barrat : la communication de l’AP-HP provoque l’indignation

Suicide du professeur Barrat : la communication de l’AP-HP provoque l’indignation

Caducee.net, le 12 février 2019 : Le 3 février dernier, le Pr Christophe Barrat, 57 ans, responsable de l’activité de chirurgie bariatrique du groupe hospitalier Paris Seine-Saint-Denis de l’AP-HP, a mis fin à ses jours. Il s’est défenestré sur son lieu de travail, le centre hospitalier Avicenne (Saint-Denis). Dans un communiqué, la direction des hôpitaux universitaires Paris Seine-Saint-Denis a révélé que le Pr Christophe Barrat « luttait depuis plusieurs mois contre une maladie grave », un cancer, et semblait ainsi pointer du doigt ce motif pour expliquer son geste dramatique. Les réactions indignées face à de telles ficelles de communication ne se sont pas fait attendre. […].

Le trouble borderline en France, symptôme d’un lien social perverti

Le trouble borderline en France, symptôme d’un lien social perverti

Pierre Nantas, le 24 février 2020 : Le terme « borderline » est aujourd’hui devenu une sorte de « fourre-tout » sociétal, une forme d’appellation générique qui signifie tout et n’importe quoi. Ce peut être une insulte, un groupe musical, une chanson, un bar à la mode… Mais la réalité est tout autre. […].

Les médecins négligent leur santé par conscience professionnelle

Les médecins négligent leur santé par conscience professionnelle

Mutuelle du Médecin, le 24 septembre 2019 : Selon les résultats d’un sondage réalisé par l’Ifop pour la Mutuelle du Médecin, la moitié des médecins interrogés estiment que la profession est globalement moins bien soignée que ne le sont les patients. Ils persistent à se soigner eux même et avouent, en grande majorité, renoncer à s’arrêter de travailler lorsqu’ils sont malades. […].

Les revendications de l'AMUF ne sont pas négociables

Les revendications de l'AMUF ne sont pas négociables

AMUF, le 19 novembre 2019 : Les médecins et les soignants souhaitent sortir de l’impasse dans laquelle le Gouvernement et ses conseillers nous ont menés, nous les acteurs de l’Hôpital Public. […].

Tribune libre : Evaluer les programmes en faveur des jeunes

FIH, le 01 janvier 2000 : Les jeunes adultes d'aujourd'hui sont notre avenir. Leur énergie, leur esprit d'initiative et leur sagesse façonneront le monde au cours de ce nouveau siècle. Ce sont eux qui veilleront sur notre génération à mesure que le vieillissement nous gagnera et qui prendront soin de la génération à venir. […].

La guerre des masques aura bien lieu

La guerre des masques aura bien lieu

Fabrice Di Vizio, le 18 mai 2020 : Il fut un temps qui semble désormais lointain où des médecins généralistes étaient, en douce, et catimini, privés de masques FFP2 : ainsi en avait décidé la science, ainsi avait ratifié le politique. […].

Retour d’expérience sur le vécu des structures douleurs chroniques durant la pandémie covid-19

Retour d’expérience sur le vécu des structures douleurs chroniques durant la pandémie covid-19

SFETD, le 02 juillet 2020 : Dans un contexte difficile pour le système de santé durant la pandémie Covid-19, les équipes des Structures Douleur Chronique (SDC) ont été fortement bousculées. La Société Française d’Étude et de Traitement de la douleur, SFETD, a lancé une enquête qualitative, du 5 juin au 5 juillet, ayant pour but de décrire le vécu des soignants durantcette période si exceptionnelle, quelle que soit leur profession. […].

Solvay présente Actizone™, une technologie pournettoyants antimicrobiens longue durée

Solvay, le 25 septembre 2020 : BRUXELLES, 25 septembre 2020 /PRNewswire/ -- Solvay est fière de présenter Actizone™, une gamme de produits et d'ingrédients prêts à l'emploi qui éliminent rapidement les microbes et protègent les consommateurs des bactéries et virus, y compris du coronavirus. La technologie Actizone™ offre également une protection des surfaces de 24 heures, en éliminant de façon continue 99,9 % des bactéries sur un large éventail de surfaces. […].

Infections nosocomiales de coronavirus SARS-CoV-2 en 2020 : 15 654 cas et 89 décès selon SPF

Infections nosocomiales de coronavirus SARS-CoV-2 en 2020 : 15 654 cas et 89 décès selon SPF

Caducee.net, le 23 novembre 2020 : Dans son dernier bulletin de situation épidémiologie, Sante Publique France, révèle pour la première fois les chiffres des infections nosocomiales de SARS-CoV-2. Alors que 15 654 cas et 89 décès sont liés à des infections contractées à l’hôpital, les signalements de personnels soignants contraints de travailler en dépit de leur positivité au test de dépistage sont de plus en plus nombreux. Des pratiques scandaleuses pour les syndicats, mais qui viennent d’être encadrées par la DGS et qui demeurent légales tant que la vie d’autrui n’est pas mise en danger. […].

Un « Hold up » sur la science

Un « Hold up » sur la science

Académie nationale de Pharmacie, le 04 décembre 2020 : Depuis plusieurs jours circule sur les réseaux sociaux un long film intitulé « Hold up », qui, en se donnant les apparences d’un documentaire, développe une théorie conspirationniste sur la pandémie de Covid-19. Ce film évoque tour à tour une série d’opinions souvent confuses et parfois contradictoires. Elles cherchent ainsi à la fois à minimiser la gravité de la pandémie — rappelons que 45 000 Français sont décédés en 10 mois — et à soutenir que les autorités sanitaires veulent imposer la mise en place d’un système de surveillance et de coercition de la population. […].

Gestion de la crise sanitaire : le sénat dénonce les multiples manquements de l’état

Gestion de la crise sanitaire : le sénat dénonce les multiples manquements de l’état

Sénat, le 14 décembre 2020 : Constituée le 2 juillet 2020, la commission d’enquête sénatoriale sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement a rendu son rapport le 8 décembre dernier. Elle fait le triple constat d’une impréparation lourde de conséquences, d’une stratégie inconsistante et d’une communication inadaptée. […].

Vaccination contre la Covid-19, pourquoi hésiter ?

Vaccination contre la Covid-19, pourquoi hésiter ?

Académie de Médecine, le 15 décembre 2020 : Par son ampleur et sa gravité, la Covid-19 a suscité une mobilisation sans précédent de la communauté scientifique internationale pour contrôler la propagation du SARS-CoV-2. Les résultats sont spectaculaires : moins d’une année après l’émergence de la pandémie, 180 candidats-vaccins sont en cours de développement, parmi lesquels 48 sont en phase d’essai clinique chez l’homme dont 11 en phase 3. […].

Covid-19 : La HAS recommande le rappel vaccinal pour tous les adultes 5 mois après la primo vaccination

Covid-19 : La HAS recommande le rappel vaccinal pour tous les adultes 5 mois après la primo vaccination

HAS, le 25 novembre 2021 : Dans un contexte de reprise de l’épidémie encore plus forte qu’attendue, le directeur général de la santé a saisi la Haute Autorité de santé pour se prononcer sur l’extension et l’accélération de la campagne de rappel de vaccination. Sur la base des résultats des données de modélisation transmises par l’Institut Pasteur, la Haute Autorité de santé recommande dès maintenant l’administration d’une dose de rappel à tous les adultes de 18 ans et plus dans un délai un peu plus court : 5 mois après la primo-vaccination. La HAS souligne par ailleurs la nécessité de renforcer les gestes barrières. […].

Déprogrammation : Avenir SPE appelle les ARS à plus de concertation avec les médecins libéraux

Déprogrammation : Avenir SPE appelle les ARS à plus de concertation avec les médecins libéraux

Avenir SPE, le 14 janvier 2022 : Avenir Spé constate que certaines ARS imposent à nouveau, au travers des plans blancs, des déprogrammations. Pour certaines régions, il apparait que les déprogrammations sont totales sans aucune concertation avec les médecins. […].

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

PRNEWSWIRE, le 20 avril 2022 : - La collaboration utilisera l'IA pour identifier des cibles biologiques et des thérapies potentielles qui pourraient être réorientées vers la dengue afin de prévenir la progression de la maladie […].

100 millions d'euros supplémentaires ont été alloués au centre de R&D situé aux Pays-Bas pour le diagnostique et le traitement précoce des maladies

PR Newswire, le 10 mars 2009 : EINDHOVEN, Pays-Bas, March 10 /PRNewswire/ -- Le Centre pour la médecine moléculaire translationnelle (CTMM) - partenariat néerlandais entre le secteur public et le secteur privé dédié à la recherche et au développement des nouvelles techniques pour le diagnostic et le traitement des maladies graves - a annoncé aujourd'hui que huit nouveaux projets de recherche bénéficieront des fonds du CTMM. Ainsi, près de 250 millions d'euros ont été alloués aux projets néerlandais relatifs à la translationnelle et cela pourrait changer radicalement les résultats des patients atteints par exemple de la maladie d'Alzheimer, de la polyarthrite rhumatoïde, de la septicémie, de troubles cardio-vasculaires et des formes les plus importantes de cancer. […].

La guerre psychologique du terrorisme bio-chimique

Caducee.net, le 19 octobre 2001 : Des chercheurs se penchent cette semaine dans la revue British Medical Journal sur les conséquences psychologiques et sociales des attaques bioterroristes. Ils considèrent que les dégâts psychiques occasionnés par la crainte d’un danger mal connu et non contrôlé est pire que ses effets physiques. […].

Une surmortalité en hiver aussi

Caducee.net, le 29 septembre 2003 : Cet été a connu un grave problème de surmortalité liée à la canicule. Mais qu’en est-il en hiver, dans des conditions classiques ? Une étude vient de faire le point sur l’augmentation globale des décès en hiver dans divers pays européens. De façon a priori surprenante, l’Espagne et le Portugal sont les pays les plus exposés à cette surmortalité. Plusieurs facteurs de risque ont été identifiés. […].

nuance

Les plus