Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Contraception

212 résultats triés par date
affichage des articles n° 199 à 217

Ipsen et Exelixis présentent les résultats de l'étude de phase 2 CABOSUN comparant le cabozantinib au sunitinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein non précédemment traités à l'ESMO 2017

Ipsen, le 09 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd'hui les résultats actualisés de l'étude randomisée de phase 2 CABOSUN évaluant le cabozantinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein (RCC) non précédemment traité, à risque intermédiaire ou élevé selon l'IMDC (International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium). L'investigateur principal, Toni K. Choueiri, M.D., présentera aujourd'hui les données détaillées du late-breaking abstract sur CABOSUN [#LBA38_PD] lors de la séance de présentation de poster Tumeurs génito-urinaires, non prostatiques, à partir de 14h45 CEST (heure locale de Madrid) / 8h45 EDT / 5h45 PDT, dans le cadre du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) 2017, qui se déroule du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid en Espagne. […].

Ipsen et Exelixis annoncent les résultats de l’étude de phase 3 avec le cabozantinib démontrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire avancé précédemment traité

Ipsen, le 16 janvier 2018 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd’hui les résultats détaillés de l’étude pivot de phase 3 CELESTIAL chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé précédemment traité. Ils seront présentés lors d’une session orale « late-breaking » dans le cadre du Symposium 2018 de l’ASCO-GI qui se tiendra à San Francisco du 18 au 20 janvier 2018. Dans l’étude CELESTIAL, le cabozantinib a démontré une amélioration statistiquement significative de la survie globale (OS) et cliniquement pertinente, par rapport au placebo, critère d'évaluation principal, lors de la deuxième analyse intermédiaire prévue (valeur p critique prédéfinie ≤ 0,021) pour la population de patients en seconde et troisième lignes de traitement inclus dans l’étude. L’OS médiane était de 10,2 mois avec le cabozantinib contre 8,0 mois avec le placebo (HR 0,76, IC 95 % 0,63-0,92 ; p=0,0049). La survie sans progression (PFS) médiane avait plus que doublé, atteignant 5,2 mois avec le cabozantinib et 1,9 mois avec le placebo (HR 0,44, IC 95 % 0,36-0,52 ; p […].

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Caducee.net, le 30 janvier 2018 : La filiale française d’Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY) annonce la publication prochaine au Journal Officiel pour CABOMETYX® (cabozantinib) dans le cadre de son Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) de son inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux ainsi que sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités. […].

Service sanitaire obligatoire : le gouvernement lance la conscription au service de la prévention

Service sanitaire obligatoire : le gouvernement lance la conscription au service de la prévention

Caducee.net, le 05 mars 2018 : Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur et Agnès Buzyn, ministre de la santé ont dévoilé les contours du service sanitaire obligatoire que devront effectuer les 47 000 étudiants en santé dès l'automne 2018. Si le développement de la prévention primaire est le principal objectif de ce programme inédit en Europe et pour le moins ambitieux, le décloisonnement des filières santé et la lutte contre les inégalités territoriales sont des opportunités que le gouvernement entend bien saisir à cette occasion. Le rapport souligne que le succès de cette vaste réforme repose sur la mobilisation des acteurs locaux, la motivation des étudiants et l'accompagnement au changement. […].

Télé-consonsultation : Hellocare s'ouvre aux médecins spécialistes

Télé-consonsultation : Hellocare s'ouvre aux médecins spécialistes

Caducee.net, le 14 mai 2018 : Jusqu’à présent, les utilisateurs de l’application Hellocare, plateforme e-santé de téléconsultation médicale en vidéo, ne pouvaient échanger qu’avec des médecins généralistes. Désormais, ils peuvent être mis en relation avec des médecins spécialistes qui pourront également prescrire des ordonnances digitales, valides dans toutes les pharmacies du monde*. […].

Le CHMP émet un avis positif concernant la nouvelle indication des comprimés de Rubraca®▼ (rucaparib), de Clovis Oncology, en tant que traitement d’entretien pour les femmes atteintes d’un cancer ovarien récurrent

Le CHMP émet un avis positif concernant la nouvelle indication des comprimés de Rubraca®▼ (rucaparib), de Clovis Oncology, en tant que traitement d’entretien pour les femmes atteintes d’un cancer ovarien récurrent

Clovis Oncology, Inc., le 15 décembre 2018 : Une fois approuvée, l’indication du Rubraca ira au-delà de son autorisation initiale de commercialisation en Europe, octroyée en mai 2018, pour les patientes adultes atteintes d’un cancer de haut grade, de l’ovaire, de la trompe ou du péritoine, récurrent ou évolutif, avec mutation BRCA (germinale et/ou somatique), et sensible au platine, ces patientes ayant subi au moins deux chimiothérapies à base de platine et s’avérant incapables de tolérer une autre chimiothérapie à base de platine. […].

La FDA américaine approuve l’ONTRUZANT® (trastuzumab-dttb), le premier médicament contre le cancer, de Samsung Bioepis aux États-Unis

La FDA américaine approuve l’ONTRUZANT® (trastuzumab-dttb), le premier médicament contre le cancer, de Samsung Bioepis aux États-Unis

Samsung Bioepis Co., Ltd., le 21 janvier 2019 : L’ONTRUZANT® est le premier biosimilaire oncologique de Samsung Bioepis à obtenir l’approbation de la FDA, et il sera commercialisé et distribué aux États-Unis (É-U) par Merck, une société connue sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada. […].

Takeda fournit une mise à jour pour l'essai TOURMALINE-AL1 de Phase 3 sur l'amyloïdose AL

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 06 juin 2019 : "Bien que déçus par ce résultat, notre objectif est d'optimiser les conclusions tirées de cet essai et d'en partager les conclusions avec la communauté dans l'espoir d'améliorer les soins pour les patients vivant avec cette maladie dévastatrice", a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., chef de l'unité des thérapies oncologiques chez Takeda. "Il s'agit là de l'une des plus vastes études sur l'amyloïdose AL à chaînes légères systémique jamais réalisées, et nous sommes fiers de l'avoir pilotée. Cette étude témoigne de notre engagement à l'égard de cette population de patients rare et généralement difficile à recruter, et nous remercions patients et chercheurs pour leurs efforts et leur participation. Nous restons optimistes à propos de NINLARO et poursuivons nos recherches sur ce composant auprès des populations de patients de l'ensemble du continuum de soins du myélome multiple," a-t-il ajouté. […].

L'essai de Phase 3 portant sur NINLAROTM (ixazomib) en tant que traitement d'entretien de première intention a satisfait au critère principal chez des patients atteints de myélome multiple non traités par greffe de cellules souches

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 08 novembre 2019 : « Nous sommes très encouragés par les résultats de l'essai TOURMALINE-MM4 et poursuivons notre impulsion vers l'avant afin de développer des options d'entretien destinées aux patients atteints de myélome multiple. Et surtout, il s'agit de la troisième lecture positive de Phase 3 du programme d'essais cliniques TOURMALINE », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., Directeur de l'Unité de la domaine thérapeutique Oncologie chez Takeda. « Nous continuons de déployer tous nos efforts afin d'apporter à nos patients cette option de traitement pratique et bien tolérée », a-t-il ajouté. […].

Confinement : la consommation de médicament s’effondre en médecine de ville

Confinement : la consommation de médicament s’effondre en médecine de ville

Caducee.net, le 17 juin 2020 : Selon une étude du groupement d’intérêt scientifique (GIS) EPI-PHARE constitué par l’ANSM et la CNAM, la dispensation sur ordonnance en pharmacie d’officine de médicaments remboursés a été profondément modifiée durant les 8 semaines de confinement et la première semaine post-confinement. L’étude met en lumière une chute importante de l’instauration de nouveaux traitements notamment dans le cadre de pathologie cardio-vasculaire ou du diabète, de la vaccination, de l’antibiothérapie et des actes médicaux à visée diagnostique. Elle corrobore l’hypothèse d’une chute de l’activité de la médecine de ville, en dépit de la forte augmentation du nombre de téléconsultations.   […].

La clause de conscience et l’IVG : ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

La clause de conscience et l’IVG : ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

Fabrice Di Vizio, le 15 octobre 2020 : Cette semaine, l’actualité a été marquée par la suppression en première lecture de la clause de conscience dans l’interruption volontaire de grossesse. […].

Le CCNE n’a pas d’objection éthique à allonger le délai d’accès à l’IVG de deux semaines

Le CCNE n’a pas d’objection éthique à allonger le délai d’accès à l’IVG de deux semaines

CCNE, le 14 décembre 2020 : Le ministre des Solidarités et de la Santé a sollicité, le 2 octobre 2020, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) afin de recueillir son avis sur l’allongement du délai d’accès à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), visant à renforcer le droit à l’avortement et à « assurer la pleine effectivité du droit des femmes ». Cette saisine est contemporaine d’une proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement », adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 8 octobre 2020, comportant notamment un article traitant de l’allongement du délai d’accès à l’IVG de 12 à 14 semaines de grossesse (14 à 16 semaines d’aménorrhée). […].

L’ANSM recommande de retirer les stérilets Ancora et Novaplus posés avant mars 2019

L’ANSM recommande de retirer les stérilets Ancora et Novaplus posés avant mars 2019

Caducee.net, le 28 juillet 2021 : En raison de la multiplication des signalements de grossesse et d’expulsion spontanée, l’ANSM recommande aux femmes qui se sont fait poser un stérilet de marque Novaplus et Ancora avant mars 2019, de se le faire retirer à titre préventif, sans urgence, à l’occasion d’une prochaine consultation de gynécologie. […].

Ipsen annonce les résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de deuxième ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Businesswire, le 03 août 2022 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine. RESILIENT est une étude de Phase III menée en deux parties. La première partie a confirmé en 2020 la tolérance, le dosage et l’efficacité d’Onivyde. La deuxième partie évalue l’efficacité d’Onivyde par rapport au topotecan. Les résultats détaillés de l’étude RESILIENT seront présentés lors d’une prochaine conférence médicale. […].

Les plus