nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Côtes

17 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Côtes-d'armor et Covid-19 : les principaux indicateurs pour suivre l'évolution de l'épidémie de Coronavirus SARS-COV-2 dans le département

Côtes-d'armor et Covid-19 : les principaux indicateurs pour suivre l'évolution de l'épidémie de Coronavirus SARS-COV-2 dans le département

Caducee.net, le 04 septembre 2020 : Incidence, nombre de tests, taux de reproduction du virus, statistiques de prise en charge à l'hôpital, retrouvez les principaux indicateurs pour suivre l'évolution de l'épidémie de coronavirus SARS-CoV-2, COVID-19 dans le département Côtes-d'armor […].

Le logiciel de comparaison temporelle de Riverain Technologies fait ses débuts au Congrès européen de radiologie

Businesswire, le 02 mars 2012 : Le logiciel perfectionné, mais pourtant convivial, (précédemment commercialisé sous la marque DeltaView™) offre deux fonctionnalités principales qui améliorent la radiographie conventionnelle et permettent d'afficher les changements les plus subtiles entre plusieurs images beaucoup plus clairement que si le radiologue les comparait côte à côte, ce qui est la technique standard actuelle. D'une part, la technologie de suppression des os de Riverain transforme la radiographie en une image des tissus mous en éliminant les côtes et les clavicules qui pourraient par ailleurs dissimuler les tumeurs. D'autre part, la technologie de comparaison temporelle prend deux radiographies pulmonaires traditionnelles du même patient à différents moments et produit une troisième image de soustraction sur laquelle le contraste lumineux permet au radiologue de détecter les changements qui pourraient indiquer une tumeur naissante ou élargie. […].

#COVID19 : le point de situation épidémiologique en Bretagne sur le #coronavirus SARS-CoV-2

#COVID19 : le point de situation épidémiologique en Bretagne sur le #coronavirus SARS-CoV-2

ARS, le 20 mars 2020 : À 17 h 30, ce 19 mars, le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne depuis le 28 février est désormais de 268. […].

Une étude mondiale démontre que la majorité des femmes atteintes d'ostéoporose n'ont pas conscience des risques accrus de fractures qu'elles encourent

PR Newswire, le 15 septembre 2008 : MONTRÉAL, September 15 /PRNewswire/ -- Les résultats d'une étude longitudinale mondiale sur l'ostéoporose chez les femmes (GLOW, de l'anglais Global Longitudinal study of Osteoporosis in Women) ont démontré que 55 % des femmes diagnostiquées ostéoporotiques ne pensent pas qu'elles encourent un plus grand risque de fractures que le reste des femmes. Cette dernière étude de GLOW, réalisée auprès de plus de 60 000 femmes âgées de plus de 55 ans, a été présentée aujourd'hui au 30e Congrès annuel de l'American Society for Bone and Mineral Research (ASBMR) (Société américaine de recherche sur la pathologie osseuse et minérale). […].

Baromètre PagesJaunes :  les médecines alternatives séduisent de plus en plus de Français !

Baromètre PagesJaunes : les médecines alternatives séduisent de plus en plus de Français !

SOLOCAL, le 12 janvier 2016 : Le leader de la recherche locale en France présente aujourd’hui la seconde édition de son Baromètre PagesJaunes Santé visant à décrypter les usages des internautes en matière de recherches de professionnels en France métropolitaine. Cette édition se concentre sur le secteur de la santé en se basant sur plus de 245 millions de recherches effectuées en 2014 sur pagesjaunes.fr (fixe, tablette et mobile), et plus de 400 000 professionnels référencés*. […].

Evaluation du pronostic de l'embolie pulmonaire à l'unité de soins intensifs de l'institut de Cardiologie d'Adbijan

Dr. BROU JULES KOUAME, le 19 décembre 2015 : L’embolie pulmonaire (EP) est une pathologie de plus en plus fréquente en Afrique subsaharienne. Son pronostic demeure encore sombre dans notre milieu. But : Evaluer le pronostic de l’EP à l’USIC de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA) afin de prendre des dispositions pour l’améliorer. […].

Covid-19 : la DGS met en place des mesures de surveillance d'un nouveau variant en Bretagne

Covid-19 : la DGS met en place des mesures de surveillance d'un nouveau variant en Bretagne

DGS, le 16 mars 2021 : À la suite de l’identification par séquençage, en Bretagne, d’un nouveau variant (dérivé du Clade 20C), les autorités sanitaires mettent en place les mesures de surveillance et d’accompagnement nécessaires. […].

46 nouveaux cas de Covid-19 détectés au Centre hospitalier de Lannion suite à une infection nosocomiale

46 nouveaux cas de Covid-19 détectés au Centre hospitalier de Lannion suite à une infection nosocomiale

ARS BRETAGNE, le 14 mai 2020 : Le 1er mai, un signalement a été transmis auprès de l’ARS relatif à une infection nosocomiale liée au Covid-19 au sein du service de gériatrie du Centre Hospitalier de Lannion. Sans délai, des investigations ont été engagées par l’ARS, en lien avec les équipes du Centre hospitalier, afin d’identifier les cas contacts, c’est-à-dire les personnes qui auraient été en proximité du premier patient diagnostiqué Covid-19 au sein de la structure. […].

La gestion prévisionnelle des emplois médicaux, grande cause nationale en 2018

La gestion prévisionnelle des emplois médicaux, grande cause nationale en 2018

Caducee.net, le 22 novembre 2017 : La réforme des études médicales est actuellement nécessaire et doit passer par la formation de la jeunesse. Pour répondre aux problématiques que connaît le secteur hospitalier notamment, les déserts médicaux, les pénuries médicales dans les hôpitaux, les crises psychologiques des professionnels médicaux dès l’internat, les délais d’attente dans certaines spécialités, l’absence de médecins traitants dans certains territoires et le manque de remplaçants sur des postes vacants, les gouvernements successifs ont tous essayé d’apporter des solutions à court terme qui n’ont reflété aucun résultat tangible. Mon propos n’est pas de porter un jugement sur le contenu de la formation médicale car j’estime que nos jeunes médecins sont très bien formés à exercer leur fonction, mais d’apporter un regard d’expert sur la situation actuelle. […].

Etude nationale sur l’imprégnation par les dioxines : lancement de la première phase

INVS, AFFSA, le 30 août 2004 : Dans le cadre du Plan national de mobilisation contre le cancer, l’Institut de veille sanitaire (InVS) lance aujourd’hui, en collaboration avec l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), la première phase d’une étude nationale relative à l’imprégnation par les dioxines(1) des populations vivant à proximité d’usines d’incinération d’ordures ménagères (UIOM). […].

Surveillance de la rougeole en France : Bilan et évolution en vue de l’élimination de la maladie

INVS, le 12 décembre 2004 : Bien qu’il existe un vaccin s ûr, très efficace et peu co ûteux, la rougeole touche, selon les estimations de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), plus de 30 millions d’enfants dans le monde et provoque près de 777 000 décès chaque année, dont plus de la moitié surviennent en Afrique. De toutes les maladies évitables par la vaccination, c’est la rougeole qui tue aujourd’hui encore le plus d’enfants (la rougeole est la cause de 50 à 60% des décès provoqués par les maladies à prévention vaccinale). […].

Les maladies inflammatoires de l’intestin augmentent le risque de fractures

Caducee.net, le 21 novembre 2000 : Une étude canadienne parue dans Annals of Internal Medicine montre que l’incidence des fractures osseuses parmi les personnes souffrant d’une maladie inflammatoire de l’intestin (maladie de Crohn et RCH) est 40 % plus élevée que pour la population générale. […].

Dextrométhorphane ou DXM : l'ANSM relance un appel à l'addictovigilance

Caducee.net, le 06 décembre 2014 : Le dextrométhorphane (DXM) est un dérivé morphinique antitussif indiqué dans le traitement de courte durée de toux sèches. Il est disponible sous différentes formes : sirop, gélule, comprimé ou capsule, commercialisé sans ordonnance et présente des similarités pharmacologiques avec la kétamine et la phencyclidine tant au niveau de ses effets que de ses capacités addictives. […].

Découverte de l’origine cellulaire des tumeurs d’Ewing

INSERM, le 07 mai 2007 : Des chercheurs de Inserm à l'Institut Curie viennent d'identifier les cellules à l'origine des tumeurs d'Ewing : il s'agit des cellules du mésenchyme, le tissu conjonctif servant de soutien aux autres tissus. Cette tumeur de l'os de l'enfant, de l'adolescent et du jeune adulte, pour laquelle l'Institut Curie est le centre de référence en France, survient suite à l'apparition d'une erreur génétique dans les cellules du mésenchyme. Les chercheurs ont, par ailleurs, réussi à « forcer » les cellules tumorales à redevenir des cellules mésenchymateuses quasiment normales. Ces résultats, publiés dans Cancer Cell le 7 mai 2007, ouvrent de nouvelles pistes thérapeutiques pour bloquer le développement des tumeurs d'Ewing chez les jeunes patients. […].

L’intérêt des algues en alimentation humaine

INRA, le 01 janvier 2000 : Les algues sont des plantes aquatiques chlorophylliennes. Il en existe deux catégories : les micro-algues, unicellulaires, et les macro-algues, pour la plupart fixées sur les fonds marins. Trois classes d’algues peuvent être distinguées selon la nature de leurs pigments : les algues brunes, les algues rouges et les algues vertes. […].

L'étude de phase II, qui évalue l'Apremilast comme traitement oral des patients atteints de spondylarthrite ankylosante, a été présentée lors de la rencontre de l'American College of Rheumatology (ACR)

Businesswire, le 08 novembre 2011 : L'étude START (Spondylitis Trial of Apremilast for better Rheumatic Therapy) était une étude pilote en double aveugle, contrôlée par placebo et entreprise à l'initiative de chercheurs, qui a été réalisée sur des sujets atteints de spondylarthrite ankylosante. L'objectif principal de cette étude était de déceler un indicateur d'efficacité à l'aide de l'échelle BASDAI (Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index). […].

ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) reçoit l'aval des autorités européennes pour une utilisation en fonction de l'histologie dans le traitement de première intention de la forme la plus courante de cancer bronchique

PR Newswire, le 14 avril 2008 : INDIANAPOLIS, April 14 /PRNewswire/ -- Eli Lilly and Company (NYSE : LLY) a annoncé ce jour que les autorités sanitaires européennes avaient donné leur feu vert à une utilisation d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) en fonction de l'histologie pour le traitement de première intention du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé, la forme la plus courante de cancer du poumon. Cette approbation - la troisième obtenue par le pemetrexed en Europe - intervient suite à l'avis positif initial émis le 21 février 2008 par le Comité pour les produits médicaux à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne du médicament (European Medicines Agency, EMEA). […].

nuance

Les plus