46 nouveaux cas de Covid-19 détectés au Centre hospitalier de Lannion suite à une infection nosocomiale

illustrationLe 1er mai, un signalement a été transmis auprès de l’ARS relatif à une infection nosocomiale liée au Covid-19 au sein du service de gériatrie du Centre Hospitalier de Lannion. Sans délai, des investigations ont été engagées par l’ARS, en lien avec les équipes du Centre hospitalier, afin d’identifier les cas contacts, c’est-à-dire les personnes qui auraient été en proximité du premier patient diagnostiqué Covid-19 au sein de la structure.

 Ce dispositif a permis d’identifier 31 patients et 82 personnels qui ont tous fait l’objet d’un test virologique (RT — PCR) le 5 mai. Parmi ces personnes dépistées, 22 professionnels (actuellement en arrêt de travail) et 19 patients ont été testés positifs.

L’enquête sanitaire a également établi le parcours de quatre patients confirmés qui avaient réintégré des EHPAD du territoire ou leurs domiciles, ou rejoint d’autres services du centre hospitalier de Lannion (SSR). Des mesures barrières ont été mises en place dans ces structures qui ne prononcent plus, jusqu’à nouvel ordre, de nouvelles admissions.

Entre le 6 et le 12 mai il a ainsi été procédé au dépistage de l’ensemble du personnel de trois EHPAD [Ker Kreiz, Kergomar et Min Ran] et d’un service d’aide à domicile [SAAD de Bégard], soit 233 personnes, afin de vérifier l’absence de circulation du virus en leur sein. L’ensemble des tests sont négatifs.

Des dépistages ont été réalisés le 11 mai et ce jour, dans deux services du centre hospitalier de Lannion [SSR Lefèvre et SSR Trestel] auprès de 113 personnels et 29 patients, où 4 patients et 1 professionnel avaient été testés positifs.

À la date du 12 mai, au total, près de 500 tests ont été réalisés et 46 personnes contaminées ont été identifiées. Toutes ces personnes sont hospitalisées dans un secteur hospitalier dédié ou confinées à leur domicile, conformément aux consignes actuellement en vigueur.

Depuis le 8 mai, l’ARS et le Groupement hospitalier de territoire Armor appuient le Centre Hospitalier de Lannion dans la mise en œuvre des mesures de protection et d’accompagnement. Le centre d’appui à la prévention des infections associées aux soins (CPIAS) a été mobilisé pour intervenir sur les pratiques professionnelles en lien avec la prévention du risque infectieux.

Une équipe mobile de réponse rapide renforce le dispositif, comprenant notamment la venue sur site des référents régionaux de Santé publique France et de l’ARS. Le SDIS des Côtes-d’Armor a également été mobilisé pour participer à cette campagne de prélèvements.

Cette situation de contamination groupée souligne l’importance de poursuivre le respect des gestes barrières et de distanciation sociale suite à la levée progressive du confinement.

Descripteur MESH : Infection , Personnes , Gériatrie , Côtes , Virus , Risque , Gestes , Santé publique , Soins , Travail , Patients , Santé , France

Epidémiologie: Les +