nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Émotions

44 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

GfK HealthCare présente EMO Sensor – le premier outil validé pour la mesure des réactions émotionnelles aux communications des marques et publicitaires

Businesswire, le 08 mars 2011 : Le développement d’EMO Sensor est ancré dans une base académique sensée et solide. Dans le cadre d’un projet coopératif, des scientifiques du marketing de l’Université de la Sarre (Saarbrücken, Allemagne), aux côtés d’experts et de spécialistes de la méthodologie de GfK dans les domaines des marques et la communication, ont identifié des émotions primaires pertinentes et, suite à cela, 22 émotions liées au marketing. De cette collaboration est sortie la première échelle validée de l’industrie, et la plus différentielle, pour la mesure des émotions consécutives au succès d’une marque. Depuis 2008, EMO Sensor a prouvé sa fiabilité dans les applications d’étude des consommateurs, dont le test et le suivi des publicités. L’outil a maintenant été exploité par GfK HealthCare, rigoureusement testé et a prouvé être aussi fiable lorsqu’il est appliqué à l’étude de marque de produit et de société dans le domaine des soins de santé. […].

Lutter contre l’anxiété avec les cannabinoïdes endogènes

Caducee.net, le 02 décembre 2002 : Les cannabinoïdes endogènes peuvent moduler le contrôle des émotions. Une équipe de chercheurs vient de montrer que l’inhibition de l’enzyme responsable de la destruction d’un de ces endocannabinoïdes permet de réduire les signes d’anxiété chez des rats. Cette stratégie permettrait d’éviter les effets indésirables des cannabinoïdes exogènes tout en conservant une action marquée contre l’anxiété. […].

L’éloquence en médecine

L’éloquence en médecine

Pr Lambret & Dr Scher, le 15 septembre 2021 : Il y a deux arts qui ne paraissent rien avoir en commun entre eux, la parole qui contient l’art de persuader au moyen des émotions et l’art de convaincre au moyen des concepts et la médecine qui traditionnellement vise à soigner. Alors que le premier s’adresse à l’esprit, le second porte sur le corps. Tout semble donc les opposer, pourtant, il y a une relation étroite et des influences réciproques entre ces deux arts. […].

Un terrain génétique à l’anorexie mentale ?

Caducee.net, le 05 août 2002 : C’est ce qu’on pourrait penser des résultats d’une équipe australienne qui a travaillé sur le système de transport de la norépinéphrine, un neurotransmetteur impliqué dans les émotions comme le stress et l’anxiété. Les chercheurs ont trouvé en étudiant un gène qui permet la recapture de la norépinéphrine cérébrale (NET) chez des patients souffrant d’anorexie mentale (AM) et chez leurs parents, un polymorphisme de son promoteur associé à la maladie. […].

Une région cérébrale plus petite chez les victimes de syndrome de stress post-traumatique

Caducee.net, le 08 juillet 2003 : Le cortex cingulaire antérieur, région impliquée dans l’attention et la régulation des émotions, pourrait être plus petit chez les patients qui présentent un syndrome de stress post-traumatique (PTSD). […].

COVID-19 et campagne vaccinale : les anti-vaccins ont perdu la bataille des réseaux sociaux selon Bloom

COVID-19 et campagne vaccinale : les anti-vaccins ont perdu la bataille des réseaux sociaux selon Bloom

Bloom, le 10 mai 2021 : Bloom, plateforme de Social Media Intelligence et détecteur de tendances, événements, crises et signaux faibles édite aujourd’hui son analyse des communautés et de tendances de l’opinion publique sur les réseaux sociaux. Sur la question de la campagne de vaccination contre la COVID-19, Bloom identifie une nette évolution de l’opinion des Français entre l’automne 2020 — date de la première vague — et le printemps 2021. […].

Peut-on partager une douleur que l'on n'a jamais éprouvée ?

Caducee.net, le 09 février 2009 : Nicolas Danziger (Unité Inserm 713 "Douleur et stress", Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris) et ses collègues Isabelle Faillenot et Roland Peyron (Unité Inserm 879, St Etienne) ont cherché à comprendre à l'aide de l'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (IRMf) comment des personnes congénitalement insensibles à la douleur sont susceptibles d'imaginer la douleur d'autrui.  Les régions cérébrales mises en jeu à la vue de photographies montrant des parties du corps dans diverses situations douloureuses ont été enregistrées chez des patients atteints d'une insensibilité congénitale à la douleur (ICD)* et des sujets témoins. Les chercheurs ont en particulier cherché à comparer entre ces deux groupes les liens éventuels entre l'activité cérébrale évoquée par ces images et les capacités d'empathie de l'observateur. Le détail des résultats de cette étude est publié dans la revue Neuron datée du 29 janvier 2009. […].

Les aventures du Professeur Fizzgobble, la première application mobile destinée aux enfants de parents atteints de sclérose en plaques

Les aventures du Professeur Fizzgobble, la première application mobile destinée aux enfants de parents atteints de sclérose en plaques

NOVARTIS, le 08 novembre 2017 : Novartis lance la première application mobile conçue pour les enfants, âgés de 6 à 12 ans, dont l'un des parents est atteint de sclérose en plaques : « Professeur Fizzgobble ». […].

Soins palliatifs : 11ème journée de la CRSP le 17 mars 2016

Caducee.net, le 07 mars 2016 : Cette journée annuelle d’information et de formation est organisée sous formes d’ateliers et d’interventions plénières. Aménagée autour d’une thématique définie afin de promouvoir la culture palliative, elle réunit les acteurs régionaux, forme les professionnels des établissements sanitaires et médico-sociaux et les bénévoles des associations d’accompagnement. […].

De l'influence du cycle menstruel sur le cerveau féminin

CNRS, le 31 janvier 2007 : Quelle influence joue la variation du taux d'œstrogène sur l'activation du cerveau féminin? A l'aide de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, Jean-Claude Dreher, chercheur au Centre de neuroscience cognitive (CNRS/Université Lyon 1), en collaboration avec une équipe américaine du National Institute of Mental Health (Bethesda, Maryland) dirigée par Karen Berman, est parvenu à caractériser, pour la première fois, les réseaux cérébraux impliqués dans le traitement de récompenses monétaires qui sont modulés par les hormones stéroïdes gonadiques chez la femme. Publié en ligne le 31 janvier 2007 sur le site de la revue PNAS, ce résultat marque un pas important pour une meilleure compréhension de certaines pathologies psychiatriques et neurologiques. […].

Autisme et caractéristiques cérébrales associées

Caducee.net, le 05 décembre 2001 : Selon une étude réalisée par le centre de l’autisme à l’université de Washington (EU), l’activité cérébrale des enfants autistes ne présenterait aucune variation lorsqu’on leur montre différentes expressions du visage sur une photographie. De plus, le cerveau des enfants autistes a été trouvé plus volumineux que la normale. […].

Les patients souffrant d'un cancer du poumon manquent de soutien affectif

PR Newswire, le 29 novembre 2007 : BÂLE, Suisse, November 29 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, alors que se déroule le mois de la sensibilisation au cancer du poumon, un sondage mené en Europe a révélé des résultats inquiétants selon lesquels un patient sur trois estime ne pas bénéficier du soutien affectif nécessaire pour gérer une maladie mettant sa vie en danger. Les patients interrogés affirment que ce soutien est essentiel lors du diagnostic et du traitement, mais beaucoup d'entre eux ne bénéficient toujours pas des services offerts par les hôpitaux et les groupes de patients puisque ceux-ci ne tiennent pas compte des fardeaux propres au diagnostic d'un cancer du poumon(i). Il s'agit pourtant de la forme de cancer la plus répandue en Europe et de l'une de celles présentant le plus haut taux de mortalité, tuant chaque jour près de 1 000 personnes(ii). […].

Une nouvelle étude publiée par The Lancet Neurology démontre l'efficacité de Pitolisant (Wakix®) sur la cataplexie chez des patients narcoleptiques

Bioprojet Pharma, le 25 janvier 2017 : Le Lancet Neurology a publié aujourd'hui les résultats sur la cataplexie du Pitolisant dans une étude de Phase III chez des patients narcoleptiques sévères. […].

Comment accompagner un proche face au cancer ? 8 conseils d’un psy

Comment accompagner un proche face au cancer ? 8 conseils d’un psy

Viviane Rodrigues, le 28 janvier 2022 : L’expérience d’accompagner un proche face au cancer est singulière et intransférable. Cette expérience est construite quotidiennement et influencée par différents facteurs : la nature de votre lien avec la personne proche (amitié, affection, amour, degré de parenté…), la qualité de la communication entre vous et votre proche, le type de cancer, le stade de la maladie, les sentiments dans les différentes étapes de la maladie, votre disponibilité et vos limites, la manière dont votre proche souhaite être accompagné dans la maladie, le rôle de chacun, la présence ou l’absence d’un réseau de soutien, etc. […].

Le salon Wearable Technology Show intègre la santé numérique

Wearable Technology Show, le 23 janvier 2017 : Le quatrième salon Wearable Technology Show aura lieu les 7 et 8 mars au centre de congrès ExCeL, aux côtés du salon AR, VR & MXR Show, d'IOT Connect et du tout nouveau salon Digital Health Technology Show, ce qui en fait le plus grand événement en Europe pour les appareils portables, la RA et la RV, l’IdO et les technologies connectées. […].

De nouveaux neurotransmetteurs impliqués dans les troubles de l'humeur ?

Caducee.net, le 17 juillet 2001 : Certaines amines sont retrouvées à l'état de trace dans le cerveau des mammifères. Apparentées aux autres neurotransmetteurs, leur rôle n'est pas complètement démontré. Des chercheurs viennent pour la première fois d'identifier les récepteurs de ces "amines traces" dans le système nerveux de mammifères. D'après leurs résultats, elles pourraient être impliquées dans le contrôle des réactions émotionnelles. […].

Cancer : le jour où tout bascule

Cancer : le jour où tout bascule

HCL, le 03 février 2022 : Je suis chef d’entreprise. Je suis maman. J’ai 20 ans. J’ai 60 ans. J’ai une vie sexuelle. « C’est un cancer ». Le couperet tombe. Black-out total. Quelques secondes, quelques minutes. Et puis l’agitation. Des questions par centaines, des peurs. Les situations sont multiples, uniques, pourtant les témoignages se recoupent. Cet instant suspendu, c’est la consultation d’annonce. […].

Identification d’un mécanisme moléculaire commun à la schizophrénie et au trouble bipolaire

Identification d’un mécanisme moléculaire commun à la schizophrénie et au trouble bipolaire

CEA, le 11 octobre 2017 : Une équipe de recherche en psychiatrie au CEA-Neurospin, avec l’Institut Mondor de Recherches Biomédicales (INSERM) et les hôpitaux universitaires Henri-Mondor (AP-HP), a montré qu’un variant génétique associé à de multiples troubles psychiatriques altère un réseau préfronto-limbique, ce qui augmenterait le risque de développer la schizophrénie ou un trouble bipolaire. Les résultats de cette étude sont publiés en ligne le 2 octobre 2017 dans Journal of Neuroscience. […].

nuance

Les plus

123