nuance

Soins palliatifs : 11ème journée de la CRSP le 17 mars 2016

Cette journée annuelle d’information et de formation est organisée sous formes d’ateliers et d’interventions plénières. Aménagée autour d’une thématique définie afin de promouvoir la culture palliative, elle réunit les acteurs régionaux, forme les professionnels des établissements sanitaires et médico-sociaux et les bénévoles des associations d’accompagnement.

Elle est également destinée à poursuivre la réflexion des professionnels sur les questions sociétales actuelles autour de la fin de vie. L’accent est mis sur les nouvelles démarches de prise en charge palliative et sur les dernières avancées dans l’accompagnement de la lutte contre la douleur.


Le thème de cette année, «Soins Palliatifs aujourd’hui : un idéal à bousculer ?» aborde la problématique de la douleur et des soins palliatifs, avec un regard critique lié à ces usages. Madame Nathalie Aulnette, directrice de la Fondation APICIL contre la douleur, sera présente durant cette Journée Régionale de la CRSP pour réaffirmer l’engagement de la Fondation dans les projets visant au confort et au mieux-vivre des patients en fin de vie. La Fondation finance également pour de nombreux étudiants, bénévoles, aides-soignantes et infirmières l’accès au congrès annuel, lorsque leurs établissements ou associations ne l’intègrent pas dans le cadre de leurs formations.

 

En complément de thérapies traditionnelles prodiguées par les professionnels de la santé, la Fondation APICIL accompagne depuis 12 ans ceux qui combattent la douleur sur le terrain pour repenser, avec eux, les approches thérapeutiques.

La Fondation APICIL et la SFAP, une coopération visant à la formation aux soins palliatifs
Depuis 2006, la Fondation APICIL est partenaire de la Société Française d’Accompagnement et de Soins Palliatifs (SFAP). Cette association regroupe les principaux acteurs français : soignants, libéraux ou hospitaliers, et associations d’accompagnement. Ces experts, par leurs travaux et leurs réflexions, font avancer la connaissance dans leur domaine. Parmi les associations adhérentes, on retrouve notamment la Coordination Régionale des Soins Palliatifs du Nord-Pas-de-Calais (organisateur des Journées Régionales de la CRSP) et le Réseau Santé Diamant (coordination et accompagnement de soins palliatifs à domicile).


La Fondation APICIL soutient ces deux organismes ; d’une part la 11ème Journée Régionale à Lille du 17 mars à hauteur de 5 000€, et d’autre part, la formation des professionnels de santé à hauteur de 3 750€.

 

PROGRAMME DE FORMATION INITIÉ PAR LE RESEAU DIAMANT
Cette formation s’adresse aux professionnels de santé intervenant au domicile de patients en soins palliatifs pour la prise en charge de la douleur, l’écoute et la relation d’aide, l’initiation à la sophrologie et à la relaxation.
Le Réseau Santé Diamant a initié un programme de formation pour les professionnels intervenants à domicile auprès de patients en soins palliatifs (infirmières libérales, infirmières de centres de soins et aides soignantes).

La Fondation APICIL poursuit son effort dans la lutte contre la douleur par son soutien reconduit depuis 3 ans, au Réseau Santé Diamant pour la mise en œuvre de ce programme.

La prise en charge à domicile nécessite de s’adapter à chaque patient. Elle demande aux soignants, non seulement un investissement temporel et émotionnel de qualité mais aussi des compétences particulières.

L’OBJECTIF DE CETTE FORMATION
Consolider la formation des personnels de santé, diversifier les techniques de soins, développer leurs compétences relationnelles pour les aider dans le soutien, l’accompagnement et l’écoute de leurs patients et leurs familles. A l’issue de chaque formation, les professionnels appréhendent le phénomène de la douleur pour mieux l’évaluer et aider à sa prise en charge avant, pendant et après les soins quotidiens.

Marie Flaust, FORMATRICE
«Donner aux soignants des outils simples et applicables au quotidien, comme par exemple des exercices de relaxation, pour permettre au patient de retrouver un état de mieux être lors de soins plus confortables.
Nous commençons par l’observation de notre respiration, ses bienfaits sur le plan physique, psychique et émotionnel, nous apprenons quelques techniques simples de respiration comme base de la relaxation. En effet, la relaxation peut permettre à la personne soignée de lâcher les tensions, les crispations, de trouver un mieux être pendant le soin. Nous enchaînons ensuite sur l’apprentissage de quelques techniques pour apprendre à la personne soignée à reconnaître ses émotions, à les exprimer, puis à lâcher prise plus facilement. Le soignant doit être capable d’identifier les ressources de la personne souffrante pour l’accompagner dans le mieux être. Toutes les personnes ayant suivi la formation ont découvert l’intérêt de prendre en compte des dimensions qui sont rarement évoquées lors de leurs études. Apprendre à se connaître, c’est apprendre à «être» et non toujours à «faire».
Quand les soignants découvre comment fonctionne la respiration, les émotions, la pensée positive, cela leur permet ensuite d’en faire bénéficier les patients. Cela leur premet aussi d’être beaucoup plus disponibles, plus présents auprès des personnes soignées. »


Catherine DESBONNET, Directrice du Centre de Soins
« Nous sommes un groupe de huit infirmières du Centre de Soins des Francs à Mouvaux, intervenant plus particulièrement au domicile des patients. Sept d’entre-nous ont suivi cette formation de prise en charge de la douleur, autre que médicamenteuse. Nous avons apprécié de prendre un peu de temps et de recul pour nous car nous sommes, sans cesse, confrontées au stress organisationnel lié aux contraintes des tournées chez les patients et aux trajets entre chaque patient, notamment prendre le temps pour les prises en charge difficiles de patients en fin de vie en souffrance physique et psychologique. Cela fait du bien de pouvoir se poser et se recentrer sur les prises en charge de patients en soins palliatifs à domicile. Toutes les infirmières ont apprécié de participer à cette formation qui leur a donné des outils pour appréhender la prise en charge de la douleur. Quelques-unes ont mis en pratique les exercices de respiration et de relaxation lorsqu’elles étaient confrontées à certains patients très anxieux et douloureux. »


A propos du CRSP

La CRSP est une association qui a pour objet de participer au développement de la démarche palliative sur le territoire de la Région Nord Pas de Calais. En lien avec les acteurs régionaux du monde médical palliatif, elle anime, coordonne, informe et soutient les projets et études. Elle représente et porte l’ensemble de ceux-ci auprès des pouvoirs publics, des professionnels, des associations et de la population. Plus d’informations sur http://www.crsp59-62.fr


A propos du Réseau Santé Diamant

Créé en juillet 2005, le RESEAU SANTE DIAMANT, association loi 1901 financée à 100 % par l’Agence Régionale de Santé, est un réseau de soins palliatifs à domicile. L’objectif du Réseau est que tous les patients souhaitant finir leurs jours dans leur lieu de vie puissent être accompagnés, aidés et soutenus. L’équipe d’appui du réseau, avec l’accord du médecin traitant, assure la coordination des professionnels libéraux qui effectuent les soins et proposent un soutien et un accompagnement au malade et son entourage. Tout est ainsi mis en œuvre pour que le patient en fin de vie bénéficie d’une qualité de soins adaptés et que la souffrance de ses proches soit prise en compte. Une infirmière coordinatrice du réseau se rend au domicile ou dans le service hospitalier pour évaluer et mettre en place les besoins du patient dans sa globalité (matériel, humain, psychologique, social, financier).
Ainsi le Réseau peut proposer des visites à domicile multidisciplinaires et adaptées pour permettre d’accompagner au mieux le patient et son entourage dans l’évolution de la maladie. Le Réseau intervient sur 23 communes (territoire de 455 000 habitants) : Bondues, Bousbecque, Comines, Croix, Deulémont, Halluin, Hem,Lannoy, Leers, Linselles, Lys lez Lannoy,Marcq en Baroeul, Mouvaux, Neuville en Ferrain, Roncq, Roubaix, Sailly les Lannoy, Touffler,Tourcoing, Warneton, Wasquehal, Wattrelos, Wervicq Sud.
A ce jour plus de 1 200 patients ont été pris en charge.
Plus d’informations sur www.reseau-sante-diamant.fr

A propos de la fondation APICIL contre la douleur

Le Groupe de protection sociale APICIL, fondé à Lyon en 1938, crée la Fondation APICIL en 2004. Elle soutient des projets dans toute la France. Dès sa création, la fondation est reconnue, par le Conseil d’Etat, d’utilité publique. Acteur majeur dans le domaine de la santé, la Fondation a pour finalité, la prise en charge et le soulagement de la douleur, physique ou psychique, et ce à tous les âges de la vie.
Guidée par ses valeurs, l’innovation et l’humanité, elle accompagne financièrement des projets de recherches innovants, informe le public et les professionnels, soutient des formations pour les équipes médicales et apporte son aide aux associations. Toujours précurseur dans le soulagement de la douleur, la Fondation APICIL contribue au développement de techniques novatrices, comme l’hypno-analgésie ou la sophrologie, pouvant être utilisées en complément de dispositifs de soins classiques. Elle participe ainsi aux changements profonds et durables des pratiques médicales, assistant le développement de soins de qualité, marqués de compassion et d’humanité, tant pour les patients que pour les professionnels de la santé.

Descripteur MESH : Soins , Patients , Santé , Douleur , Réseau , Soins palliatifs , Vie , Diamant , Relaxation , Respiration , Association , Physique , Lutte , Personnes , Émotions , Temps , Maladie , Mars , Organismes , France , Population , Étudiants , Démarche , Coopération , Conseil , Connaissance , Analgésie

nuance

Actualités professionnelles: Les +