Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Femmes

1887 résultats triés par date
affichage des articles n° 253 à 271

L’utilisation de progestérone vaginale réduit le risque de complications liées aux grossesses gémellaires

L’utilisation de progestérone vaginale réduit le risque de complications liées aux grossesses gémellaires

IVI, le 10 mars 2017 : « Le traitement à base de progestérone vaginale réduit le risque d’accouchement prématuré, les complications néonatales et la mort des nourrissons chez les femmes ayant un col de l’utérus raccourci (catégorie ayant le plus de risques d’accoucher prématurément) ». Telle est la conclusion de l’étude internationale à laquelle ont participé l’Institut Universitaire IVI et l’hôpital de la Fe à Valence. […].

Diabète gestationnel : évaluation des risques par la CNAMTS

Diabète gestationnel : évaluation des risques par la CNAMTS

CNAMTS, le 16 février 2017 : Afin d’évaluer avec précision les effets du diabète pendant la grossesse, la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et des équipes de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris - services de néonatalogie à l’hôpital Armand Trousseau et de diabétologie et d’obstétrique à l’hôpital Pitié-Salpêtrière - ont mené une étude en utilisant des données sur la mère et sur l’enfant pour la première fois à l’échelle nationale. […].

Des différences liées au sexe dans la récupération après une intervention chirurgicale

Caducee.net, le 23 mars 2001 : Après une anesthésie générale, le réveil des femmes est plus rapide que celui des hommes mais elles recouvrent plus lentement leur état général d’avant l’opération. Ce sont les résultats d’une étude australienne parue dans le British Medical Journal. […].

Prééclampsie: une composante aussi bien paternelle que maternelle

Caducee.net, le 22 mars 2001 : Les hommes et les femmes nés d’une mère dont la grossesse a été compliquée par une prééclampsie ont un risque plus élevé d’avoir un enfant issu d’une grossesse compliquée par une prééclampsie. C’est ce qui ressort d’une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medicine. […].

Une heure de marche par semaine réduit le risque de maladie coronarienne chez les femmes

Caducee.net, le 21 mars 2001 : Une étude américaine conduite pendant cinq ans auprès de plus de 39.000 femmes montre que la marche apporte des bénéfices significatifs en terme de réduction du risque d'évènements coronariens. Une heure de marche par semaine réduit le risque quelle que soit la cadence de l'exercice. […].

Impliquer les hommes après la grossesse

FIH, le 01 janvier 2000 : Dans le monde entier, trente pour cent des couples utilisent des méthodes qui nécessitent la coopération de l'homme. […].

GC Aesthetics obtient le marquage CE pour le nouvel implant mammaire anatomique LUNA xt™, le premier sous le MDR

Businesswire, le 04 octobre 2022 : Le nouvel implant mammaire anatomique LUNA xt™ est la toute dernière innovation de GC Aesthetics, laquelle apporte une réponse de pointe aux besoins des chirurgiens et des patientes dans les procédures de reconstruction mammaire. Sa surface microtexturée sûre unique et éprouvée, son gel de silicone hautement cohésif et sa coque haute performance, constituent la solution la plus avancée pour les femmes qui souhaitent se soumettre à des interventions mammaires, avec un dispositif fiable et sûr basé sur 40 ans d’expertise sur le marché. […].

Sensibilisation nationale au don de gamètes

Sensibilisation nationale au don de gamètes

Agence de la Biomédecine, le 27 novembre 2014 : En novembre 2014, l’Agence de la biomédecine lance une campagne nationale pour encourager les dons de spermatozoïdes et d’ovocytes et inciter chacun à se projeter comme donneuse ou donneur potentiel. Cette nouvelle campagne vise à augmenter les recrutements pour satisfaire les besoins de tous les couples infertiles devant recourir à une Assistance médicale à la procréation (AMP) avec don de gamètes. […].

Infarctus : la dépression est plus fréquente chez les femmes

Caducee.net, le 24 avril 2006 : La dépression est fréquemment rencontrée chez les patients hospitalisés pour un infarctus du myocarde (IDM). Les femmes de moins de 60 ans hospitalisées pour un IDM présentent un risque plus élevé de dépression durant une hospitalisation pour IDM. […].

Méthodes hormonales et risques d'IST

FIH, le 01 janvier 2000 : Le counseling devrait toujours tenir compte des facteurs de risque éventuels et offrir d'autres options.    […].

Les problèmes de santé mentale, en augmentation en 2020, impactent fortement l’activité des généralistes

Les problèmes de santé mentale, en augmentation en 2020, impactent fortement l’activité des généralistes

DREES, le 19 octobre 2021 : La DREES publie deux nouvelles études éclairant la santé mentale de la population française et les motifs de consultations de généralistes en 2020 et 2021 :– Une première étude s’intéresse à la santé mentale en 2020. Elle analyse l’évolution des syndromes dépressifs dans la population entre mai et novembre 2020, présente des indicateurs de comportements suicidaires et pointe les sous-groupes les plus à risques tels que les jeunes et plus particulièrement les jeunes femmes (DREES, Etudes & Résultats, 1210) ;– Une deuxième étude se focalise sur le suivi de l’activité des médecins généralistes (DREES, Etudes & Résultats, 1209). Elle montre qu’au printemps 2021, bien que l’augmentation des demandes de soins liés aux questions de santé mentale se stabilise par rapport à 2020, l’activité des généralistes dédiée à la santé mentale demeure supérieure à ce qu’elle était avant la crise sanitaire. […].

Tamoxifène et prévention du cancer du sein : des risques à ne pas écarter lors d'un traitement de longue durée

Caducee.net, le 08 septembre 2000 : Le tamoxifène est largement utilisé dans la prévention et le traitement du cancer du sein. Cependant, l'usage à long terme du tamoxifène augmente le risque de cancer de l'endomètre. Une étude néerlandaise montre que les traitements de longue durée à base de tamoxifène sont associés à des cancers de l'endomètre de plus mauvais pronostic. Selon les auteurs, ce résultat pose la question de l'utilisation du tamoxifène comme agent préventif du cancer du sein chez les femmes en bonne santé. […].

Le profil génétique des virions transmis au moment de l’infection par le VIH diffère entre l’homme et la femme

Caducee.net, le 30 décembre 1999 : Il existe entre les deux sexes d’importantes différences dans la population des virions VIH-1 transmis lors d'une contamination par voie sexuelle, révèle une étude parue dans Nature Medicine. Il apparaît ainsi que les femmes sont typiquement infectées par de multiples variants, alors que la plupart des hommes ne sont contaminés que par une seule souche virale. Il s’agit d’un résultat important dans la mesure où la diversité génétique du virus du sida apparaît jouer un rôle essentiel dans la pathogénèse de l’infection. […].

Pas plus de fausses couches après un traitement du cancer de la thyroïde

Caducee.net, le 27 mai 2008 : Dans la dernière édition du Journal of Nuclear Medicine, Florent de Vathaire et son équipe de l'unité mixte Inserm/Institut Gustave Roussy "Epidémiologie des cancers", publient un résultat rassurant pour les jeunes femmes atteintes de cancer de la thyroïde et ayant un projet d'enfant. L'iode radioactif administré pour le traitement de ces cancers n'augmente ni le risque de fausse couche, ni celui de prématurité. A la naissance, les bébés conçus après le traitement, n'ont pas plus de risques de faible poids que ceux nés antérieurement  à la maladie.L'étude qui a été conduite sur plus de 2600 grossesses, est la plus importante menée à ce jour sur le sujet. […].

Le stress durant le grossesse favoriserait l’autisme chez l’enfant à naître

Caducee.net, le 22 novembre 2001 : Selon une étude réalisée par des chercheurs du centre médical de l’université de l’Ohio (EU), le femmes ayant subi un stress majeur durant leur grossesse seraient plus nombreuses à avoir un enfant autiste. […].

PerkinElmer reçoit le marquage CE-IVD pour sa plateforme DPNI Vanadis entièrement automatisée

PerkinElmer, Inc., le 26 novembre 2018 : En général, le dépistage prénatal non invasif (DPNI) analyse l'ADN libre circulant dans le sang maternel, et il est rapidement devenu la procédure de suivi standard pour les femmes classées à risque élevé à la suite d'un dépistage prénatal traditionnel. Il a été démontré que la mesure de l'ADN libre circulant à partir d'un échantillon sanguin standard pour détecter les trisomies chromosomiques communes possède une sensibilité et une spécificité élevées. […].

Intégrer les services pour MST dans la planification familiale

FIH, le 01 janvier 2000 : Chez la femme, les rapports sexuels peuvent avoir deux conséquences majeures sur la santé : grossesse et maladie sexuellement transmissible (MST). Ces conséquences sont si étroitement liées que de nombreux gestionnaires de dispensaires incitent leurs équipes à envisager la planification familiale et les services pour MST comme deux composantes indissociables de tout programme de santé reproductive. […].

Une étude sur les facteurs de risque de diabète gestationnel

Caducee.net, le 05 septembre 2000 : Des chercheurs norvégiens ont examiné les caractéristiques à la naissance des femmes qui ont développé par la suite un diabète gestationnel. Selon leurs résultats, un faible poids à la naissance, un faible poids pour l'âge gestationnel ou une mère diabétique sont des facteurs qui augmentent le risque de diabète gestationnel. […].

Les plus