nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Fer

97 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L' hémochromatose génétique

E.Faure, le 15 décembre 2000 : L'hémochromatose génétique est la plus fréquente des maladies héréditaires. Elle touche préférentiellement les sujets d'origine nord-européenne, où le taux de prévalence dans la population générale est estimée entre 1 et 4 pour mille. C'est une maladie autosomique récessive responsable d'une accumulation progressive de fer dans les différents tissus de l'organisme, notamment le foie, le pancréas et le coeur. Cette surcharge en fer est consécutive à une hyperabsorption intestinale du fer alimentaire. Le principal gène responsable de cette affection, identifié en 1996, est le gène HFE situé sur le bras court du chromosome 6. Après une phase de latence clinique, l'hémochromatose génétique se caractérise par un grand polymorphisme clinique, et les complications sont : un diabète, une cirrhose hépatique, une cardiomyopathie et des arthropathies. […].

Intérêt de la mesure des concentrations hépatiques pour apprécier les réserves corporelles totales en fer dans la thalassémie majeure

Caducee.net, le 03 août 2000 : La concentration hépatique en fer est un facteur indicatif fiable des réserves totales chez les patients présentant une thalassémie majeure. Chez les patients ayant une surcharge en fer associée à de multiples transfusions, les mesures répétées des concentrations hépatiques en fer peuvent être un moyen quantitatif de mesure de l’équilibre du fer à long terme. […].

Le fer : la carence la plus répandue

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le fer est une substance nutritive vitale. Les aliments les plus riches en fer sont les viandes rouges ; on le trouve aussi dans les poissons gras, les abats de poulet et de dinde, certains types de noix ou de graines, les fruits secs, les légumes vert foncé et les céréales enrichies du petit déjeuner. […].

Méta-analyse établit lien entre le traitement de la carence en fer par Ferinject® et la réduction du taux d'hospitalisation et de décès cardiovasculaires chez les patients souffrant d'ICC systolique

Vifor Pharma Ltd., le 31 août 2015 : Cette méta-analyse, qui sera présentée lors du Congrès 2015 de la Société Européenne de Cardiologie (European Society of Cardiology; ESC), a été réalisée sur la base de quatre essais en double aveugle achevés, menés chez des patients ambulatoires souffrant d'insuffisance cardiaque chronique (ICC) systolique et de carence en fer (CF), qui ont comparé l'efficacité et la sécurité du traitement à base de fer intraveineux par Ferinject ® (fer-carboxymaltose) contre placebo. Ces quatre essais, dont les études FAIR-HF et CONFIRM-HF, avaient déjà démontré que Ferinject ® améliorait la capacité à faire de l'exercice, les symptômes et la qualité de vie des patients atteints d'ICC et de CF. Bien qu'ils fassent état d'une plus faible occurrence des hospitalisations et des décès, ils n'ont pas été conçus initialement pour mettre en évidence les différences en matière d'hospitalisation et de mortalité entre Ferinject ® et un placebo. Cette méta-analyse prouve néanmoins aujourd'hui que le traitement par Ferinject ® est associé à une réduction significative de 41% du risque d'hospitalisation cardiovasculaire récurrente ou de décès cardiovasculaire [ratio (IC 95%): 0,59 (0,40-0,88), p=0,009]. […].

L'excès de fer dans les cellules nerveuses impliqué dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 12 novembre 2008 : Limiter l'excès de fer dans les neurones dopaminergiques (1) pourrait protéger contre la maladie de Parkinson. Cette conclusion est issue des travaux conduits par Etienne Hirsch, directeur de recherche au CNRS et son équipe de chercheurs de l'unité mixte 67 "Neurologie et Thérapeutique Expérimentale" Inserm-UPMC/Université Pierre et Marie Curie et parus dans la revue PNAS. Ils ont montré que les rongeurs malades sur-expriment le transporteur DMT1 chargé d'importer le fer dans les cellules nerveuses. Cela provoque l'accumulation de fer et la mort des neurones. Les chercheurs ont donc inhibé l'activité de ce transporteur pour en évaluer les conséquences sur la maladie. Les souris mutées sont deux fois moins atteintes par la maladie que les autres. […].

Dérégulation du métabolisme du fer et maladie neurodégénérative

Caducee.net, le 31 janvier 2001 : Des chercheurs américains en obtenant des souris déficientes pour un gène impliqué dans le métabolisme du fer ont apporté de nouveaux éléments qui peuvent permettre de mieux comprendre la nature de troubles comme la maladie de Parkinson ou les maladies apparentées. Leurs résultats sont parus dans la revue Nature Genetics. […].

Revoir les recommandations sur la complémentation en fer et acide folique chez les enfants

Caducee.net, le 14 janvier 2006 : Les recommandations pour la prise d’une complémentation alimentaire en acide folique et fer chez les enfants devraient être revues, notamment pour prendre en compte le cas particulier des zones d’endémie palustre, indique un essai paru dans le Lancet. […].

L’hepcidine, une hormone de régulation du fer sérique ?

Caducee.net, le 04 avril 2002 : C’est tout du moins ce qui apparaît dans les recherches menées par une équipe de l’Institut Cochin à Paris, d’après les observations réalisées chez des souris souffrant des symptômes d’une hémochromatose avec un gène de l’hepcidine non actif. Ce peptide de 25 acides aminés ayant une activité anti-microbienne par ailleurs, semblerait être à l’origine de l’homéostasie ferrique, en agissant directement sur la régulation d’entrée du fer au niveau intestinal. […].

Moins de fer pour lutter contre les biofilms

Caducee.net, le 30 mai 2002 : La lactoferrine peut empêcher les bactéries Pseudomonas aeruginosa de s’organiser en biofilm, une structure cellulaire associée à une résistance aux antibiotiques et aux systèmes de défense de l’hôte. Selon les auteurs de cette découverte, ces résultats montrent que le fer est essentiel pour la formation des biofilms de P. aeruginosa qui peuvent coloniser les voies respiratoires des patients atteints de mucoviscidose. […].

Apport en fer et développement cognitif chez les enfants anémiés

Caducee.net, le 14 décembre 2001 : Un groupe international de médecin a étudié l'effet d'une complémentation en fer chez des jeunes enfants vivant à Zanzibar. Une complémentation pendant un an permet d'améliorer le développement moteur et linguistique des enfants les plus anémiés. […].

Arthroplastie de la hanche : l'association époétine + fer réduit le besoin de transfusion allogénique

Caducee.net, le 05 décembre 2000 : Une étude anglo-canadienne parue dans Annals of Internal Medicine montre qu’une administration d’époétine + fer réduit significativement la nécessité d’une transfusion allogénique chez des patients subissant une arthroplastie de l’articulation de la hanche. […].

Réserves en fer élevées et détérioration neurologique chez les victimes d'un accident ischémique cérébral

Caducee.net, le 25 avril 2000 : Après un accident ischémique cérébral, des concentrations élevées en ferritine dans le plasma et le liquide céphalorachidien sont associées à une détérioration neurologique précoce. Ce résultat est la conclusion d'une étude menée par des médecins espagnols. Leurs travaux viennent d'être publiés dans la revue américaine Neurology. […].

Fiches Techniques

Caducee.net, le 01 janvier 2000 : Ces fiches techniques vous donnent une information       précise et concise sur de nombreux sujets ou reprennent les       bases fondamentales de certains domaines. […].

Le système Oracle Water de MAK : le fer de lance de la prévention du COVID-19 en Corée

MAK CO., LTD, le 03 avril 2020 : L’eau ozonisée produite par le système Oracle Water s’est avérée efficace pour prévenir les épidémies lors de son utilisation en Corée, un pays dont le traitement du Coronavirus Disease-19 (COVID-19) est reconnu comme exemplaire et a attiré l’attention du monde entier. […].

Ataxie de Friedreich : premiers résultats dans le traitement des troubles neurologiques

INSERM, le 14 mai 2007 : Une équipe de chercheurs de l'Unité Inserm 781 « Génétique et épigénétique des maladies métaboliques, neurosensorielles et du développement » dirigée par Arnold Munnich (hôpital Necker-Enfants malades, AP-HP), en collaboration avec Ioav Cabantchik (Université Hébraïque de Jérusalem), vient d'obtenir des résultats prometteurs dans le traitement des atteintes neurologiques de l'ataxie de Friedreich, la plus fréquente des ataxies héréditaires. La coordination des mouvements, la parole ainsi que certains troubles sensitifs se sont améliorés sous l'effet de la défériprone, une molécule qui piège le fer accumulé de façon anormale dans certaines régions du cerveau. Ces résultats positifs, obtenus dès la phase I/II d'un essai financé et promu par l'Assistance Publique -Hôpitaux de Paris et sa délégation Interrégionale à la recherche Clinique, offrent des perspectives thérapeutiques à court terme pour cette maladie gravement invalidante. […].

De l'acide folique pour réduire le risque de leucémie aiguë lymphoblastique ?

Caducee.net, le 07 décembre 2001 : Des médecins australiens rapportent dans le Lancet un résultat surprenant. Une complémentation en acide folique et en fer durant dans la grossesse réduirait le risque de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) chez l'enfant. […].

Qu'est-ce que la nutrition ?

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Aujourd'hui, les consommateurs se sentent concernés par la qualité de leur alimentation ; ils n'ont souvent qu'une perception assez vague des réalités scientifiques. Cette série d'articles, tirée d'une nouvelle revue réalisée par EUFIC, présentera les concepts de base en matière de nutrition et offrira une mise en perspective des questions actuelles de la nutrition. […].

Organisation mondiale de la Santé : Le pilote de Formule 1 Heikki Kovalainen se prononce en faveur de la sécurité des hôpitaux situés dans des zones à risque d'Asie du Sud-Est

Businesswire, le 12 mai 2011 : L'an dernier, les gouvernements ont pris officiellement l'engagement de s'assurer que les hôpitaux actuels et à venir sont construits de manière sécuritaire. Avec le soutien de la population, l'OMS souhaite maintenant presser les décideurs et le secteur de la santé à prendre des mesures concrètes pour éviter de contribuer inutilement à des pertes de vies humaines à l'avenir. Pour ce faire, l'OMS a lancé dans les médias sociaux un défi visant à mobiliser un million de personnes en faveur de la sécurité des hôpitaux. Son message est simple : les catastrophes détruisent tout en quelques secondes, réagissez vite à nos côtés! Le fer de lance de cette campagne permet aux personnes de tester leur réactivité et de montrer que bien peu de temps suffit à soutenir une grande cause. Chaque réaction contribue à la vague de soutien populaire dont a besoin l'OMS pour inciter les décideurs à assurer la sécurité des hôpitaux. […].

nuance

Les plus