nuance

Le système Oracle Water de MAK : le fer de lance de la prévention du COVID-19 en Corée

L’eau ozonisée produite par le système Oracle Water s’est avérée efficace pour prévenir les épidémies lors de son utilisation en Corée, un pays dont le traitement du Coronavirus Disease-19 (COVID-19) est reconnu comme exemplaire et a attiré l’attention du monde entier.

 

L’eau ozonisée « Oracle Water » produite par le système Oracle Water s’est avérée efficace pour prévenir les épidémies lors de son utilisation en Corée, un pays dont le traitement du COVID-19 est reconnu comme exemplaire et a attiré l’attention du monde entier. «∘Oracle Water∘» a commencé à être utilisé pour stériliser l’eau à Daegu, en Corée, et ce produit a montré un effet remarquable en matière de prévention du COVID-19. Le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans la ville est passé de 390 le 7 mars (date de la première utilisation de l’eau stérilisante) à 297 le 8 mars, à 190 cas le 9 mars et à 32 cas le 17 mars, soit une réduction de 91,7∘%. Le système Oracle Water utilise le plasma pour produire de l’«∘Oracle Water∘» en dissolvant de l’ozone dans une nano/micro bulle d’eau, selon un taux de dissolution de 70∘%, soit le taux le plus élevé au monde. «∘Oracle Water∘» a un effet stérilisant remarquable tout en respectant l’environnement car, contrairement aux désinfectants chimiques, l’ozone dissoute dans l’eau est décomposée en molécules d’oxygène. Ce produit peut donc être utilise dans de nombreux domaines. (Graphique : Business Wire)

L’eau ozonisée « Oracle Water » produite par le système Oracle Water s’est avérée efficace pour prévenir les épidémies lors de son utilisation en Corée, un pays dont le traitement du COVID-19 est reconnu comme exemplaire et a attiré l’attention du monde entier. «∘Oracle Water∘» a commencé à être utilisé pour stériliser l’eau à Daegu, en Corée, et ce produit a montré un effet remarquable en matière de prévention du COVID-19. Le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans la ville est passé de 390 le 7 mars (date de la première utilisation de l’eau stérilisante) à 297 le 8 mars, à 190 cas le 9 mars et à 32 cas le 17 mars, soit une réduction de 91,7∘%. Le système Oracle Water utilise le plasma pour produire de l’«∘Oracle Water∘» en dissolvant de l’ozone dans une nano/micro bulle d’eau, selon un taux de dissolution de 70∘%, soit le taux le plus élevé au monde. «∘Oracle Water∘» a un effet stérilisant remarquable tout en respectant l’environnement car, contrairement aux désinfectants chimiques, l’ozone dissoute dans l’eau est décomposée en molécules d’oxygène. Ce produit peut donc être utilise dans de nombreux domaines. (Graphique : Business Wire)

En réponse à l’émergence de souches de virus dangereux, MAK a développé le système Oracle Water qui repose sur 11 brevets associés. Le système Oracle Water utilise le plasma pour produire de l’« Oracle Water » en dissolvant de l’ozone dans une nano/micro bulle d’eau, selon un taux de dissolution de 70 %, soit le taux le plus élevé au monde. « Oracle Water » a un effet stérilisant remarquable tout en respectant l’environnement car, contrairement aux désinfectants chimiques, l’ozone dissoute dans l’eau est décomposée en molécules d’oxygène. Ce produit peut donc être utilisé dans de nombreux domaines.

« L’étape la plus importante dans la lutte contre la propagation du coronavirus est la prévention de l’épidémie », a déclaré M. Byung Joon Chun, le Président de MAK. « Parce qu’il offre un pouvoir stérilisant six à sept fois supérieur à celui d’autres désinfectants, Oracle Water peut rapidement prévenir les épidémies. Le pouvoir stérilisant d’Oracle Water a également été reconnu pour supprimer la bactérie de l’anthrax et les virus H1N1. »

« Oracle Water » a commencé à être utilisé pour stériliser l’eau à Daegu, en Corée, et ce produit a montré un effet remarquable en matière de prévention du COVID-19. Le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans la ville est passé de 390 le 7 mars (date de la première utilisation de l’eau stérilisante) à 297 le 8 mars, à 190 cas le 9 mars et à 32 cas le 17 mars, soit une réduction de 91,7 %.

MAK a conclu un contrat en Chine avec GW, une entreprise de services de désinfection désignée par le conseil municipal de Hangzhou, pour fournir 18 unités de système Oracle Water, lesquelles devraient être expédiées au mois d’avril.

« Nous recevons fréquemment des demandes de renseignements de pays touchés par le COVID-19. Avec l’aide de nos employés, nous concentrons nos efforts sur la fabrication de systèmes Oracle Water jour et nuit pour aider les pays à surmonter la pandémie de COVID-19 », a ajouté M. Byung Joon Chun.

MAK est une société de premier plan qui se spécialise dans l’exploitation de la technologie plasma. Après s’être employée à développer des technologies plasma depuis sa création en 2004, la société a exploité ces technologies pour étendre son activité à divers domaines, parmi lesquels la minéralisation par voie sèche de semi-conducteurs, l’encollage de panneaux LCD pour les écrans et téléviseurs, la purification de l’air dans les centres médicaux, le traitement et la régénération de la peau, la lutte contre le vieillissement et le blanchiment des dents. Elle s’enorgueillit également de ses capacités technologiques de pointe qui lui permettent de fournir des technologies plasma à l’un des principaux fabricants de téléphones mobiles afin de traiter des verres incurvés utilisés dans les écrans flexibles de ces téléphones.

MAK a notamment été la première société au monde à développer une technologie de génération de plasma dans une chambre d’air propre et sec et elle la fournit à BOE en Chine. Après avoir été la troisième société au monde à parvenir à développer une technologie USC, l’entreprise la fournit à BOE, Tianma, Jintuo et Etmade en Chine et à HIRATA au Japon. La société, qui possède des droits de brevet exclusifs pour l’équipement plasma sous vide pour MLCC, fournit exclusivement l’équipement à Samsung Electro-Mechanics et travaille en étroite collaboration avec de nombreuses entreprises en Corée, parmi lesquelles Samsung Electronics et LG Display. MAK possède plusieurs lignes de produits, notamment pour l’équipement Descum sous vide pour plaquettes et plasma pour le traitement des écrans tactiles incurvés utilisés pour les véhicules. L’entreprise oriente ses ressources dédiées à la recherche vers l’équipement nanotextile pour cibler le marché des nanotextiles et vers les équipements de protection de l’environnement pour explorer le marché du traitement des eaux usées.

*Source : Kim So-yeon (2001) ‘Studies on the Disinfection of Bacteria by Ozonization’, Inha University, Korea, p12~14

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



CONTACT:

MAK CO., LTD
Park Kyung Soo
82 31-373-0073
admin@mak.co.kr

© 2020 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Fer , Corée , Épidémies , Mars , Coronavirus , Désinfectants , Chine , Technologie , Virus , Vide , Traduction , Lutte , Régénération , Japon , Brevets , Désinfection , Jurisprudence , Recherche , Langue , Vieillissement , Conseil , Eaux usées , Peau , Plaquettes

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +