nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Flavonoïdes

23 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Les flavonoïdes pourraient induire des leucémies chez le nouveau-né

Caducee.net, le 11 avril 2000 : Une consommation élevée de flavonoïdes pendant la grossesse pourrait entraîner des leucémies aiguës chez l'enfant. Des chercheurs américains ont démontré que certains de ces composés naturels étaient des inhibiteurs de la topoisomérase II capables de conduire à des translocations retrouvées dans 80 % des cas de leucémies aiguës de l'enfant. […].

Flavonoïdes et leucémies aiguës de l'enfant : faut-il déconseiller les fraises pendant la grossesse ?

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Un article récemment paru dans les comptes rendus de l'Académie des Sciences américaine, rapporte les résultats obtenus en laboratoire lors de l'exposition de cellules hématopoïétiques à 20 flavonoïdes présents dans les fruits et légumes (Strick et al, 2000). […].

Le thé bon pour le coeur

Caducee.net, le 25 avril 2002 : Le thé, (comme le vin par ailleurs, voir dépêche Caducee), protègerait contre certains risques cardiovasculaires. Les conclusions d’une vaste étude longitudinale hollandaise vont dans ce sens et associent les composés polyphénoliques retrouvés dans le thé (appelés flavonoïdes) à la prévention primaire des maladies cardiaques ischémiques. […].

Aliments fonctionnels et microflore digestive

INRA, le 01 janvier 2000 : Un constituant alimentaire est dit fonctionnel s’il procure un bénéfice pour la santé à long terme. Parmi les aliments fonctionnels, on trouve principalement les fibres (céréales et légumineuses), les prébiotiques (petits glucides non digestibles d’origine naturelle ou produits industriellement), les probiotiques (ou bactéries vivantes) et les microconstituants végétaux dépourvus de valeur nutritionnelle, tels que les glucosinolates présents dans les crucifères ou les flavonoïdes présents dans le thé et de nombreux fruits et légumes (raisins, …). […].

Le thé au renfort de la santé

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le thé est probablement la plus surprenante source de substances nutritives. Après l'eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. Le thé vert est fabriqué à partir de feuilles fraîchement cueillies, bouillies, roulées et séchées à haute température. Pour la fabrication du thé noir, on laisse les feuilles se faner, puis elles sont roulées et séchées. […].

Des fruits et des légumes pour protéger les neurones

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : La population vieillissant, les maladies neuro-dégénératives comme l'Alzheimer ou la maladie de Parkinson sont de plus en plus fréquentes. Ces pathologies, et le vieillissement en général, s'associent à des troubles comportementaux qui entravent sévèrement la qualité de la vie. Le cerveau étant particulièrement sensible au stress oxydatif, les radicaux libres sont en grande partie responsables de ces altérations neurologiques. […].

Rôle bénéfique des polyphénols et du resvératrol du vin

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : St Léger a été le premier a décrire, en 1979, une relation inverse entre la consommation de vin et la mortalité coronarienne. Auparavant, plusieurs études épidémiologiques, montrant une relation inverse entre la consommation de boissons alcoolisées et la mortalité cardio-vasculaire, ont fourni des bases pour que cette hypothèse soit aujourd'hui sérieusement considérée (1, 2). […].

Cacao, polyphénols et protection cardiovasculaire

Caducee.net, le 24 octobre 2001 : Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie aux Etats Unis publient une étude sur les effets antioxydants des graisses dus aux composés riches en phénols du cacao. La poudre de cacao et le chocolat noir réduiraient, selon eux, les risques cardiovasculaires tout en laissant stable le taux de prostaglandines. […].

Une étude sur les bénéfices du thé après un infarctus du myocarde

Caducee.net, le 07 mai 2002 : Le thé peut réduire le risque de décès après un infarctus du myocarde. Dans une étude publiée aujourd'hui sur le site internet de la revue Circulation, des auteurs américains montrent que les patients avec un antécédent d'IDM voient leur risque de décès diminuer s'ils consomment beaucoup de thé. […].

Le thé pourrait protéger de l’athérosclérose

Caducee.net, le 12 octobre 1999 : Boire du thé pourrait avoir un effet positif vis-à-vis de l’athérosclérose aortique sévère, indiquent des épidémiologistes néerlandais dans une étude publiée dans les Archives of Internal Medicine. […].

Les légumes et les fruits, source de micronutriments protecteurs

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : De nombreuses enquêtes épidémiologiques font ressortir l'importance d'une consommation régulière de fruits et de légumes dans la prévention de diverses maladies à développement lent (diabète, maladies cardio-vasculaires, cancer). […].

Nouveaux aliments - Quoi de neuf ?

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Les aliments réputés bons à la santé sont extrêmement populaires au Japon. Ils commencent à faire leur percée en Europe. […].

Des légumes et des fruits dans la lutte contre le surpoids

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les problèmes de surpoids sont souvent la conséquence d'une alimentation déséquilibrée. Fruits et légumes doivent occuper une place de choix. […].

Se protéger contre les radicaux libres par l'alimentation : les preuves sont là !

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les radicaux libres sont responsables d'altérations moléculaires et cellulaires qui sont fortement impliqués - personne n'en doute plus - dans les pathologies cardio-vasculaires et les cancers. Ces composés hautement réactifs ne manquent pas d'imagination pour endommager les cellules et les tissus. Ils s'attaquent aux constituants cellulaires et aux molécules biologiques, créent toutes sortes de produits toxiques, altèrent l'expression des gènes et l'activité des enzymes, empêchent les processus de réparation cellulaire… bref, ils font des dégâts ! […].

Contribution des fruits et légumes à la prévention du cancer

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les cancers représentent, dans leur ensemble, entre 25% et 30% des décès en France. Un français sur trois aura dans sa vie une tumeur bénigne ou maligne. A eux seuls, ces chiffres donnent l'idée de l'importance des cancers dans notre société et de leurs conséquences sous différents points de vue : humain, social et économique. […].

Fruits et légumes : la preuve par 10

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Un des rares sujets sur lesquels tous les nutritionnistes sont d'accord aujourd'hui est qu'une consommation abondante et variée de fruits et légumes frais est bénéfique pour la santé.Ce ne sont pas les études qui manquent pour le prouver. […].

Proscriptions et engouements superlatifs, ou quand le mieux devient l'ennemi du bien

INRA, le 01 janvier 2000 : Les exigences des consommateurs ont évolué en quelques décennies d’une préoccupation purement quantitative à un désir de qualité. L’aliment, de simplement nutritionnel, a maintenant une valeur santé. Si ce concept n’est pas vraiment nouveau, puisqu’Aristote était son parrain, il suppose la connaissance parfaite des mécanismes par lesquels l’aliment intervient dans les grands processus biochimiques et physiologiques, ... et nous n’en sommes pas encore là. De surcroît, la mode est aux modes, qu’elles soient alimentaires ou autres. […].

Nos cellules communiquent !

Paule MARTEL et Catherine CHAUMONTET, le 15 juin 2000 : Dans un organisme pluricellulaire, chaque cellule appartient à un groupe de cellules chargées de réaliser un même type de fonctions spécifiques, que l’on peut appeler groupe fonctionnel. Souvent, différents groupes fonctionnels cohabitent dans un même tissu ou organe (par exemple, dans le foie, certains sont plutôt spécialisés dans le métabolisme, d’autres dans la détoxification) […].

nuance

Les plus

12