nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hôpitaux publics

55 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Les médecins spécialistes libéraux mobilisés aux côtés des hospitaliers publics et privés

Les médecins spécialistes libéraux mobilisés aux côtés des hospitaliers publics et privés

Avenir SPE, le 25 mars 2020 : Plus que jamais, il est impératif que les médecins spécialistes libéraux en ville et en établissement de soins maintiennent l’ouverture et l’activité de leurs cabinets afin d’assurer, non seulement la continuité de la prise en charge de leurs patients, mais, également, la prise en charge des patients habituellement reçus à l’hôpital et des patients potentiellement atteints par le COVID-19. […].

Avec IdéoPlan, Maincare Solutions synchronise les services de RDV en ligne avec les S.I. hospitaliers grâce à HL7 FHIR

Avec IdéoPlan, Maincare Solutions synchronise les services de RDV en ligne avec les S.I. hospitaliers grâce à HL7 FHIR

MAINCARE, le 03 septembre 2019 : À l’occasion de son déploiement dans trois établissements hospitaliers de la Seine–Saint-Denis en lien avec Doctolib, Maincare Solutions annonce le lancement de son nouveau eService, IdéoPlan Hub de RDV, construit autour de la norme d’interopérabilité HL7 FHIR. Objectifs : permettre la mise en place de services de RDV en ligne en parfaite synchronisation avec les outils de planification des S.I. hospitaliers et présenter un agenda consolidé du patient au plan territorial.   […].

Violences en santé : au-delà des chiffres, de plus en plus d’acteurs mobilisés

Violences en santé : au-delà des chiffres, de plus en plus d’acteurs mobilisés

Ministère de la santé, le 27 septembre 2017 : L’insécurité qui touche parfois les personnels de santé ainsi que les patients est une préoccupation majeure du ministère des solidarités et de la santé qui – au-delà du recensement des signalements qui lui remontent – œuvre avec l’ensemble des acteurs pour apporter des solutions concrètes et concertées. C’est, entre autres, le rôle de l’observatoire des violences en milieu de santé (ONVS) créé en 2005 par le ministère, qui dresse chaque année le panorama chiffré des signalements des violences et des incivilités déclarés dans les structures hospitalières et médico-sociales. […].

IRM et Scanner : UniHA attribue un marché de 47 millions d'euros pour les hôpitaux publics

IRM et Scanner : UniHA attribue un marché de 47 millions d'euros pour les hôpitaux publics

Caducee.net, le 09 octobre 2017 : UniHA a retenu les offres de Philips, Siemens et Toshiba, au terme d’un appel d’offres portant sur l’achat d’équipements d’IRM (imagerie par résonance magnétique) et de scanners. L’appel d’offres portait sur cinq lots attribués sous la forme d’un accord-cadre à bons de commande mono- attributaire, soit un seul fournisseur retenu par lot. Les prévisions d’achats sont estimées à environ 47 M€. […].

Le CHRU de Nancy devient le 2nd CHU français à adopter la prise de rendez-vous en ligne

Le CHRU de Nancy devient le 2nd CHU français à adopter la prise de rendez-vous en ligne

DOCTOLIB, le 09 novembre 2017 : Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Nancy a décidé d’adopter la prise de rendez-vous médicaux en ligne. Pour développer ce nouveau service, l’établissement a fait confiance à la société Doctolib, leader européen du secteur. Un pilote est lancé aujourd’hui pour toutes les consultations de la maternité. Le CHRU de Nancy devient ainsi le second CHU français à se doter de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, après l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). […].

Doctolib réalise la plus grande levée de fonds de l’année dans la e-santé en Europe

Doctolib réalise la plus grande levée de fonds de l’année dans la e-santé en Europe

DOCTOLIB, le 28 novembre 2017 : Après une levée de 26 millions d’euros en janvier, Doctolib, leader de la e-santé en Europe, annonce un nouveau tour de table de 35 millions d’euros. Au total, la société a réuni 61 millions d’euros en 2017, soit l’investissement le plus important du secteur de la e-santé en Europe et le troisième tous secteurs confondus en France cette année. Cette levée de fonds a été réalisée auprès de Bpifrance, déjà présent au capital, et d’Eurazeo, une des premières sociétés d’investissement cotées en Europe. Grâce à cet apport, Doctolib souhaite accélérer son développement en France et en Allemagne et lancer de nouveaux services pour changer la santé des Européens. […].

Le GHT Sud Val-d’Oise réduit la pression sur les équipes soignantes grâce à Dragon Medical One

Le GHT Sud Val-d’Oise réduit la pression sur les équipes soignantes grâce à Dragon Medical One

Nuance Communications, le 09 décembre 2021 : À l’heure où les professionnels de santé consacrent 40 % de leur temps à la documentation médicale et seulement 30 % aux consultations en face à face avec les patients1, le GHT Sud Val-d’Oise s’est engagé sur une politique de transformation de ses outils de convergence et a choisi la solution de reconnaissance vocale cloud de Nuance Communications afin de faciliter les échanges d’informations pour les professionnels de santé du GHT. […].

Le pacte de refondation des urgences : « un dialogue de sourd hors concours »

Le pacte de refondation des urgences : « un dialogue de sourd hors concours »

Fédération SUD Santé-Sociaux, le 17 septembre 2019 : Plus de 6 mois que les personnels hospitaliers des services d’urgences sont mobilisés et en grève. La Fédération SUD Santé Sociaux n’espérait pas grand-chose des annonces que la ministre de la Santé allait nous faire, et sur ce point-là nous n’avons pas été déçus. […].

Plan d’urgence pour sauver l’hôpital public : appel à la grève ce jeudi 14 novembre

Plan d’urgence pour sauver l’hôpital public : appel à la grève ce jeudi 14 novembre

interurgences.fr, le 12 novembre 2019 : Les Collectifs Inter-Hôpitaux et Inter-Urgences appellent les personnels hospitaliers et les usagers à manifester le jeudi 14 Novembre pour exiger un plan d’urgence pour sauver l’hôpital public qui traverse une crise sans précédent. […].

Novartis renonce au brevet du Kymriah, une thérapie génique facturée à 320 000 €

Novartis renonce au brevet du Kymriah, une thérapie génique facturée à 320 000 €

Médecins du Monde, le 16 décembre 2019 : Le 3 juillet 2019, les associations Médecins du Monde et Public Eye, représentées par Lionel Vial, déposaient à l’Office européen des brevets une opposition contre un brevet du Kymriah®, thérapie génique contre le cancer de Novartis, facturée à 320 000 € à la Sécurité sociale par personne malade. L’objectif était de dénoncer un brevet abusif visant à renforcer un monopole et qui permettait de revendiquer un prix exorbitant. Fin novembre 2019, Novartis annonce renoncer à ce brevet et en demande elle-même la révocation. […].

Le Plan « Investir pour l’hôpital » en Nouvelle-Aquitaine

Le Plan « Investir pour l’hôpital » en Nouvelle-Aquitaine

ARS AQUITAINE, le 05 février 2020 : Fin 2019, le Premier ministre et la ministre des Solidarités et de la Santé ont annoncé le Plan « Investir pour l’hôpital », un nouveau volet de « Ma Santé 2022 », la stratégie nationale de transformation du système de santé (amorcée en 2017). Ce plan vient compléter le Plan de « Refondation des urgences » annoncé au mois de septembre 2019. Pour répondre aux difficultés exprimées par les équipes hospitalières ces derniers mois, la ministre a souhaité une mise en œuvre accélérée des mesures « Investir pour l’hôpital » dès la fin 2019 et le début 2020 pour qu’elles se traduisent rapidement dans le quotidien des soignants et pour l’ensemble du système hospitalier. […].

Avis du Conseil scientifique de l'Elysée du 23 mars 2020

Avis du Conseil scientifique de l'Elysée du 23 mars 2020

Caducee.net, le 25 mars 2020 : La mise en œuvre du confinement a modifié profondément les comportements et la situation du pays. Le confinement est actuellement la seule stratégie réellement opérationnelle, l’alternative d’une politique de dépistage à grande échelle et d’isolement des personnes détectées n’étant pas pour l’instant réalisable à l’échelle nationale. Le confinement doit être strictement mis en œuvre et bénéficier d’une large adhésion de la population, comme ceci semble être le cas. […].

La guerre des masques aura bien lieu

La guerre des masques aura bien lieu

Fabrice Di Vizio, le 18 mai 2020 : Il fut un temps qui semble désormais lointain où des médecins généralistes étaient, en douce, et catimini, privés de masques FFP2 : ainsi en avait décidé la science, ainsi avait ratifié le politique. […].

Infections nosocomiales de coronavirus SARS-CoV-2 en 2020 : 15 654 cas et 89 décès selon SPF

Infections nosocomiales de coronavirus SARS-CoV-2 en 2020 : 15 654 cas et 89 décès selon SPF

Caducee.net, le 23 novembre 2020 : Dans son dernier bulletin de situation épidémiologie, Sante Publique France, révèle pour la première fois les chiffres des infections nosocomiales de SARS-CoV-2. Alors que 15 654 cas et 89 décès sont liés à des infections contractées à l’hôpital, les signalements de personnels soignants contraints de travailler en dépit de leur positivité au test de dépistage sont de plus en plus nombreux. Des pratiques scandaleuses pour les syndicats, mais qui viennent d’être encadrées par la DGS et qui demeurent légales tant que la vie d’autrui n’est pas mise en danger. […].

Capacités d’accueil hospitalières en 2020 : hausse de 700 en soins critiques, baisse de 5700 en hospitalisation conventionnelle

Capacités d’accueil hospitalières en 2020 : hausse de 700 en soins critiques, baisse de 5700 en hospitalisation conventionnelle

Caducee.net, le 29 septembre 2021 : Les capacités d’accueil des structures hospitalières ont évolué de façon contrastée en 2020 selon une nouvelle publication de la DREES. Si les capacités d’accueil en hospitalisation complète ne cessent de diminuer depuis 2013 avec une baisse de 1,5 % entre 2020 et 2019, le nombre de place en hospitalisation partielle suit une tendance inverse avec 1,7 % de hausse. Le nombre de lits en soins critiques a augmenté de 3,6 % et les hospitalisations à domicile de 10,8 %. […].

Les réactions aux médicaments seraient responsables de plus de 134.000 hospitalisations chaque année en France.

Caducee.net, le 17 avril 2000 : Selon une étude réalisée par des pharmacologues français, les effets indésirables des médicaments sont responsables de 3,19 % des admissions en hôpital. Cette étude, parue dans le British Medical Journal, confirme que le risque est plus élevé pour les femmes et les personnes âgées. […].

Uni.H.A. en France signe un contrat d'achat pour les produits d'oxymétrie de pouls Masimo SET(R)

PR Newswire, le 19 novembre 2009 : IRVINE, Californie, November 19 /PRNewswire/ -- Masimo (Nasdaq: MASI), l'inventeur de Pulse CO-Oximetry(TM) et de l'oxymétrie de pouls en mouvement et à basse perfusion, a annoncé aujourd'hui que la société Uni.H.A., basée à Lyon, en France, qui est l'une des plus importantes organisations d'achats groupés (Group Purchasing Organizations, GPO) pour la santé en France, avait signé un contrat d'achat pluriannuel pour des oxymètres de pouls Masimo SET(R) "gold standard" (standard or). L'accord procure des tarifs de contrat préférentiels aux 53 hôpitaux membres d'Uni.H.A. et fournit plus de 1 000 oxymètres de pouls Masimo SET de chevet et 650 oxymètres de pouls portatifs à acheter dans un délai de quatre ans. […].

Transfusion et risque d'infection par le VIH dans les pays en développement

Caducee.net, le 27 août 2001 : Une étude américaine réalisée en collaboration avec les autorités du Kenya a évalué le risque de transmission du VIH par transfusion dans ce pays. Sur une période de 12 semaines, environ 2 % des transfusions ont transmis le virus à des personnes séronégatives. Les auteurs de l'étude ont émis plusieurs propositions pour éliminer ce risque et le Ministère de la Santé du Kenya a pris une série de mesures pour assurer la qualité des transfusions. […].

nuance

Les plus