nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Mélanome

121 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

L'infection réoviridae des cellules du mélanome génère une immunité antitumorale

PR Newswire, le 12 septembre 2007 : CALGARY, Canada, September 12 /PRNewswire/ -- Oncolytics Biotech Inc. (« Oncolytics ») (TSX : ONC, NASDAQ : ONCY) a annoncé aujourd'hui que le Dr Robin Prestwich du CR-UK Clinical Centre, Institut de médecine moléculaire de Leeds, Université de Leeds, Royaume-Uni, fera une présentation affichée sur panneaux le mardi 2 octobre 2007 lors de la conférence sur le cancer du NCRI intitulée « L'infection réoviridae des cellules du mélanome humain favorise l'amorçage de l'immunité antitumorale du lymphocyte T cytotoxique ». La conférence aura lieu du 30 septembre au 3 octobre 2007 à Birmingham, au Royaume-Uni. […].

Des clones de lymphocytes T contre le mélanome métastatique

Caducee.net, le 13 novembre 2002 : Un essai préliminaire laisse penser que la sélection et l’expansion ex vivo de clones spécifiques de lymphocytes T pourrait être utilisée avec succès dans des formes avancées de mélanome. Réinjectées aux patients, ces cellules ont donné des résultats encourageants chez 8 des 10 patients traités. […].

Présentation à l'ASCO de deux études cliniques évaluant les bénéfices de la polythérapie ABRAXANE® chez les patients atteints de mélanome irrésécable

Businesswire, le 07 juin 2011 : Dans la première étude, les patients ont reçu soit ABRAXANE (100 mg/m2) les premier, huitième et quinzième jours, du carboplatine (AUC 6 en intraveineuse) le premier jour et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours, pour chaque cycle de 28 jours (n=51) ; soit du témozolomide (200 mg/m2) les cinq premiers jours et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours d'un cycle de 28 jours (n=42). Les deux bras ont été menés indépendamment. Les doses de départ ont été réduites à la suite d'un addenda à l'étude : la posologie ABRAXANE a été réduite à 80 mg/m2 et celle du carboplatine à AUC 5. Pour les deux bras, le taux de survie sans progression à 6 mois était le critère de jugement principal. […].

Immunocore va présenter de nouvelles données concernant Tebentafusp (IMCgp100) pour le traitement du mélanome avancé lors de l'assemblée annuelle 2019 de l'ASCO

Immunocore va présenter de nouvelles données concernant Tebentafusp (IMCgp100) pour le traitement du mélanome avancé lors de l'assemblée annuelle 2019 de l'ASCO

Immunocore Limited, le 16 mai 2019 : " Au cours de l'assemblée annuelle de l'ASCO, nous présenterons des données cliniques et des biomarqueurs provenant de notre programme bispécifique phare dédié au tebentafusp, qui offre un aperçu de son mode d'action," a déclaré David Berman, Responsable de la Recherche et du Développement chez Immunocore. "Nous croyons que ces données se répercuteront dans l'ensemble de notre plateforme ImmTAC et constitueront une nouvelle étape vers l'identification des populations de patients bénéficiaires," a-t-il ajouté. […].

Le test diagnostic compagnon identifiant les patients atteints d'une mutation de la tumeur du mélanome est disponible en Europe

PR Newswire, le 23 août 2011 : PLEASANTON, Californie, August 23, 2011 /PRNewswire/ -- […].

Les données de survie sans progression de l'essai ECHO-202 sur l'épacadostat d'Incyte en combinaison avec le KEYTRUDA® (pembrolizumab) mettent en avant la durabilité de la réponse chez les patients atteints de mélanome avancé

Incyte Corporation, le 09 septembre 2017 : Ces résultats seront présentés au congrès de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO) 2017 à Madrid, Espagne, lors d'une présentation orale le samedi 9 septembre, de 15h00 à 15h15 CEST (lieu: Madrid Auditorium) (Abstract #1214O). […].

De nouveaux traitements, y compris Ipilimumab de Bristol-Myers Squibb/Medarex, seront les moteurs de la croissance sur le marché médicamenteux du mélanome malin

PR Newswire, le 15 septembre 2008 : WALTHAM, Massachusetts, September 15 /PRNewswire/ -- Decision Resources, une des plus importantes sociétés au monde de recherche et de conseil dans les domaines des produits pharmaceutiques et des soins de santé, conclut dans un rapport que le marché médicamenteux du mélanome malin va connaître une croissance annuelle dynamique de 12 % jusqu'en 2012, aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et au Japon, grâce au lancement de nouveaux agents thérapeutiques. […].

La résistance à l'apoptose des cellules de mélanome semble enfin expliquée

Caducee.net, le 11 janvier 2001 : Des chercheurs ont découvert que l'inactivation d'un gène (Apaf-1) dans les cellules de mélanomes conduit au blocage du processus d'apoptose, ce qui rend ces cellules résistantes à la chimiothérapie. Ce résultat pourrait expliquer la faible fréquence des mutations sur p53 dans ce type de cancer et pourrait permettre de rendre ces cellules sensibles à la chimiothérapie. […].

Clinique du mélanome mince métastatique

Caducee.net, le 15 mai 2002 : Une étude cas/contrôle des caractéristiques anatomopathologiques associées aux mélanomes métastatiques minces (MMMs) publiée dans les archives de dermatologie, montre que le MMM avec une forte régression histologique représente le cas clinique le plus défavorable de risque d’envahissement métastatique. […].

Plexxikon annonce des données préliminaires d’un essai clinique de Phase 2 du PLX4032 confirmant un taux de réponse non négligeable chez des patients porteurs de mélanomes métastatiques

Businesswire, le 06 novembre 2010 : L’essai de Phase 2 (BRIM2) est une étude comportant un seul bras portant sur des patients porteurs d’un mélanome métastatique associé à la mutation BRAF V600 ayant déjà été traités. Les critères d’évaluation primaires de cette étude sont le meilleur taux de réponse global évalué par un comité d’examen indépendant (IRC) à l’aide de critères RECIST, et les critères secondaires sont le meilleur taux de réponse global évalué par des experts cliniques, la durée de la réponse, la survie sans progression tumorale, la survie globale et l’innocuité. Dans les études pivots, on utilise des comités d’examen indépendants pour examiner et confirmer les tomodensitométries, notamment une seconde tomodensitométrie de suivi et les évaluations de la tumeur, permettant à la réponse d’un patient d’être caractérisée comme « confirmée ». […].

Mélanome avancé : feu vert européen pour le nivolumab associé à l'ipilimumab

Caducee.net, le 13 mai 2016 : Bristol-Myers Squibb a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) avait approuvé nivolumab en association avec ipilimumab dans le traitement du mélanome avancé (non résécable ou métastatique) chez l’adulte, représentant ainsi la première association approuvée de deux agents immuno-oncologiques dans l’Union Européenne (UE). Cette approbation autorise la commercialisation de nivolumab ipilimumab à travers les 28 États membres de l’UE. […].

Mélanome : les récidives plus fréquentes que prévu

Caducee.net, le 20 avril 2006 : De nouvelles données fournies par une étude américaine tendent à indiquer que le risque de nouveau mélanome primitif dans les deux ans qui suivent un premier diagnostic est plus élevé que dans les précédentes estimations. Ainsi, 8% des patients avec un mélanome pourraient en développer un second dans cette période de deux ans. […].

Un gène impliqué dans le mélanome

Caducee.net, le 23 octobre 2001 : Une étude franco espagnole a mis en évidence l’implication de la mutation d’un gène, Cdk4, dans l’apparition multiple de tumeurs chez la souris, dont les mélanomes. Cette mutation, retrouvée dans un mélanome familial humain, est spécifique de la voie p16ink4a/Cdk4/Rb qui implique des protéines telles que p16INk4a fortement impliquées dans les processus de développement du mélanome. […].

Mélanome : un vaccin à ADN augmente la survie…chez le chien

Caducee.net, le 09 avril 2003 : Les options thérapeutiques dans le traitement du mélanome avancé sont très limitées. En raison de sa résistance à la chimiothérapie et aux radiations, de nouvelles approches sont développées notamment dans le domaine vaccinal. Des travaux menés sur un modèle de mélanome chez le chien ont montré qu’un vaccin à ADN permettait d’au moins tripler la survie des animaux malades. […].

Mélanome avancé : nouvelles données pour le nivolumab et l'ipilimumab

BMS, le 27 novembre 2015 : Bristol-Myers Squibb a annoncé de nouvelles données à long terme concernant nivolumab dans le cadre de l’Etude CheckMate - 066 portant sur le mélanome avancé BRAF non muté.  […].

Compter le nombre de grains de beauté sur le bras droit pour évaluer les risques de cancer de la peau ?

Compter le nombre de grains de beauté sur le bras droit pour évaluer les risques de cancer de la peau ?

Caducee.net, le 22 octobre 2015 : Une simple observation du nombre de naevi sur le bras du patient pourrait devenir une pratique clinique rapide et efficace pour extrapoler à l'ensemble du corps et ainsi évaluer les risques éventuels de mélanome. C'est ce que suggèrent les chercheurs du King's college de Londres dans un article publié dans le British Journal of Dermatology (1). […].

Mélanome cutané, mise à jour du guide ALD (HAS)

Caducee.net, le 11 juin 2012 : La HAS propose une mise à jour du guide ALD Mélanome Cutané qui souligne le rôle du médecin traitant.  Il précise son implication en particulier dans le diagnostic, la prise en charge des effets indésirables et dans la surveillance annuelle qui doit se poursuivre tout au long de la vie. Il met en exergue les facteurs de risque et l’importance de l’éducation thérapeutique incluant les mesures de photo protection et une formation à l’auto examen cutané. Il est rappelé que le traitement reste essentiellement chirurgical. […].

nuance

Les plus