nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Obésité

231 résultats triés par date
affichage des articles n° 73 à 91

Réutilisation des aiguilles et lipohypertrophie : comprendre le lien

Réutilisation des aiguilles et lipohypertrophie : comprendre le lien

Dr Kenneth Strauss, le 17 janvier 2018 : Le nombre de cas de diabète a presque doublé au cours des trois dernières décennies et le Rapport mondial sur le diabète de l'OMS publié en 2016 estime que 422 millions d'adultes dans le monde vivaient avec le diabète en 2014 . Ce chiffre équivaut en pourcentage à 8,5 % de la population adulte, contre 4,7 % en 1980, cette augmentation étant largement attribuée à l'augmentation de l'obésité et de la consommation de sucre. […].

Obésité : la réduction de l’espérance de vie serait très marquée

Caducee.net, le 09 janvier 2003 : Selon un article du JAMA, un hommes blanc de vingt ans qui présente une obésité sévère aurait son espérance de vie réduite de 13 ans. Ce travail tient également à rappeller les problèmes de santé liés à l’obésité aux Etats-Unis et souligne la difficulté de contrer cette épidémie de surpoids. […].

Chirurgie : pas plus de complications chez les obèses

Caducee.net, le 13 juin 2003 : Les résultats d’une étude prospective publiée dans le Lancet indiquent que les patients candidats à une chirurgie ne devraient pas être exclus sur la base de leur obésité et des risques de complications associées. […].

Diabète de type 2 et risque cardiovasculaire

Caducee.net, le 15 mars 2002 : Le diabète se trouve au centre d’une constellation de facteurs de risque (HTA, obésité, dyslipidémies, microalbuminurie,…) ; 80% des diabétiques de type 2 cumulent au moins 2 pathologies associées à ces risques, et les 3 quarts ont de l’hypertension artérielle. Le diabète de type 2 étant en forte progression dans notre pays (1,7 millions, +5% par an depuis 1994), il devient un enjeu de santé publique. C’est pourquoi une seconde table ronde sur le sujet s’est tenue dans le cadre du Medec, se focalisant sur les risques cardiovasculaires associés au diabète de type 2. […].

Pas de lien entre allaitement et obésité

Caducee.net, le 22 octobre 2003 : L’allaitement au sein ne réduit pas le risque de développer une obésité en fin d’adolescence, semblent indiquer deux études récentes. […].

La mesure du tour de taille est un indicateur possible du risque de maladie cardiovasculaire et de diabète

PR Newswire, le 23 octobre 2007 : PARIS, October 23 /PRNewswire/ -- Selon les résultats d'une étude internationale(1), la mesure du tour de taille peut être un indicateur du risque de maladie cardiovasculaire et plus particulièrement de diabète. […].

La malnutrition : en Europe, un problème de poids insoupçonné- Medical Nutrition International Industry (Industrie internationale de la nutrition médicale)

Businesswire, le 27 août 2009 : En Europe, même si la malnutrition affecte fréquemment les personnes âgées qui vivent chez elles ou en maison de retraite, elle est pourtant rarement reconnue. On estime que jusqu'à 50 millions d'Européens (ou de personnes résidant en Europe) sont atteints de malnutrition. Des études montrent qu'un tiers des patients dans les hôpitaux et les maisons de retraite médicalisée sont atteints de malnutrition, tout comme le sont dix pour cent des personnes âgées de 65 ans et plus dans toute l'Union européenne (UE). […].

Régimes amaigrissants: des pratiques à risque

Caducee.net, le 11 juin 2012 : L'arrivée de l'été est traditionnellement synonyme pour certains d'une recherche d'amincissement et de nombreux média font actuellement la promotion de divers régimes. Fin 2010, l'Anses publiait une expertise pointant le fait que les régimes amaigrissants pratiqués sans recommandation, ni suivi d'un spécialiste pouvaient présenter des risques pour la santé. Point sur la question avec Irène Margaritis chef de l'unité d'évaluation de risques liés à la nutrition de l'Anses. […].

Activité physique : marchez, une vie meilleure vous attend !

EUFIC, le 01 janvier 2000 : D'après les spécialistes de la santé, mieux vaut marcher à vive allure pendant 20 minutes ou danser la Macareña pendant une demi-heure par jour que d'exécuter de vigoureux exercices athlétiques . Vous vous en porterez mieux. […].

Risques lies a l’excès pondéral et a l’obésité: l’organisation mondiale de la santé met en garde contre la menace croissante de cardiopathies et d’accidents vasculaires cérébraux

, le 22 septembre 2005 : L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que plus d'un milliard de personnes présentent un excès de poids et que si la tendance actuelle est maintenue, leur nombre pourrait encore augmenter d'un demi-milliard d'ici 2015. Cette mise en garde coïncide avec la prochaine Journée mondiale du Cœur qui aura lieu le 25 septembre. […].

Surpoids et infarctus du myocarde

Caducee.net, le 02 août 2001 : Selon une nouvelle étude, les personnes en surpoids ou obèses sont victimes d'un premier infarctus du myocarde plus tôt que les personnes dont le poids est "normal". […].

Le génome des diabétiques élucidé grâce aux puces à ADN

CNRS, le 14 février 2007 : Le génome des diabétiques de type 2 (DT2) a été élucidé, pour la première fois au monde, grâce à l'utilisation de nouvelles technologies utilisant des puces à ADN capables d'étudier 400 000 mutations de l'ADN à la fois. De nouveaux gènes prédisposant au DT2 ont été identifiés, notamment le transporteur du Zinc (ZnT8) des cellules pancréatiques sécrétrices de l'insuline qui pourrait devenir une cible thérapeutique. Ce travail mené dans la population française est le fruit d'une collaboration franco-anglo-canadienne entre les équipes dirigées par Philippe Froguel (CNRS, Université Lille 2, Institut Pasteur, Imperial College de Londres) et Rob Sladek de l'Université McGill (Montréal). Environ 70% du risque génétique de DT2 est expliqué par ces nouvelles découvertes, qui sont publiées dans la revue Nature, en ligne le 11 février 2007. Elles ouvrent des perspectives préventives et thérapeutiques totalement nouvelles. […].

Mise en avant du lien entre le surpoids et le cancer lors de la Journée mondiale du cancer

PR Newswire, le 04 février 2009 : GENÈVE, February 4 /PRNewswire/ -- L'Union internationale contre le cancer (UICC) lance aujourd'hui la campagne « J'aime mon enfance saine et active » (« I love my healthy active childhood »), destinée à augmenter la prise de conscience quant au lien existant entre l'excès de masse corporelle et le cancer. […].

Le comportement alimentaire a un effet direct sur le risque de cancer de l'œsophage

Caducee.net, le 31 octobre 2001 : Certains nutriments augmentent le risque de cancer oesophagien ou gastrique, précise une étude épidémiologique récente. Ce travail détaille également les nutriments qui pourraient aider à réduire l'incidence croissante des cancers. […].

Qu'apportent les régimes pauvres en matière grasse ?

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur qu'apportent les régimes pauvres en matière grasse ? : . […].

Chaire internationale sur le risque cardiométabolique : des millions de personnes en surpoids ne sont pas conscients des risques cardiométaboliques

Businesswire, le 24 février 2011 : La Chaire internationale sur le risque cardiométabolique (CIRC) a diffusé un communiqué de l’ICAO, lors d’un colloque sponsorisé par GlaxoSmithKline. Ce communiqué laisse entendre que les médias ont tendance à se focaliser sur les situations extrêmes en matière d’obésité, évoquant soit des célébrités très minces qui prennent ou perdent quelques kilos, soit des personnes maladivement obèses qui ont besoin de l’aide des pompiers pour sortir de chez elles. Etant donné que le pourcentage de la population générale en surpoids ou obèse augmente, la perception d'un poids sain normal évolue. Pour la société dans son ensemble, y compris des professionnels de la santé, l’image mentale d’une personne en surpoids ou obèse a été réinitialisée à tort sur un modèle beaucoup plus lourd. […].

Contribution des fruits et légumes à la prévention du cancer

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les cancers représentent, dans leur ensemble, entre 25% et 30% des décès en France. Un français sur trois aura dans sa vie une tumeur bénigne ou maligne. A eux seuls, ces chiffres donnent l'idée de l'importance des cancers dans notre société et de leurs conséquences sous différents points de vue : humain, social et économique. […].

nuance

Les plus