nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Sexe

398 résultats triés par date
affichage des articles n° 181 à 199

Des précisions sur les facteurs prédictifs de l’évolution des sténoses aortiques asymptomatiques sévères

Caducee.net, le 06 septembre 2000 : Chez les patients asymptomatiques présentant une sténose aortique, il semble qu’il soit relativement sûr de retarder la chirurgie jusqu’au développement de symptômes, indique une étude autrichienne publiée dans le New England Journal of Medicine. […].

AVC et temps de travail prolongé semblent corrélés selon une étude française

AVC et temps de travail prolongé semblent corrélés selon une étude française

Caducee.net, le 23 juillet 2019 : Travailler 10 heures par jour, au moins 50 jours par an est associé à une surexposition au risque de survenue de maladies cardio-vasculaires ou d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) selon les conclusions d’une étude observationnelle française parue dans la revue Stroke de l’American Heart Association. […].

Téléconsultation, ça démarre… dans les grandes zones urbaines

Téléconsultation, ça démarre… dans les grandes zones urbaines

B3TSI, le 11 septembre 2019 : Prise en charge par l’Assurance Maladie depuis septembre 2018, la téléconsultation médicale décolle difficilement et les usages frémissent à peine. De plus, si elle a longtemps été présentée comme une réponse aux déserts médicaux, la téléconsultation séduit avant tout les plus jeunes, résidant en région parisienne ou dans les grandes agglomérations. Deux enseignements majeurs mis en lumière dans la 2e édition du baromètre B3TSI – Chronic Panel – Egora sur les usages de la téléconsultation médicale en France [1]. […].

Une étude rétrospective et comparative sur le suivi des malades atteints de mélanome de stade I en pratique libérale et hospitalière

Caducee.net, le 23 août 2000 : Conduite en collaboration par des dermatologues libéraux et des dermatologues hospitaliers membres d’une association de FMC, une étude rétrospective française montre que les malades atteints de mélanome de stade I suivis en pratique hospitalière ont un pronostic plus grave que les malades suivis en pratique libérale. Elle confirme par ailleurs la faible rentabilité des examens complémentaires réalisés à titre systématique pour le suivi dans la mesure où, sur la période considérée, le diagnostic de métastase a été fait cliniquement dans la majorité des cas. […].

Seniors et applis de rencontre : la sexualité à l’affût

Seniors et applis de rencontre : la sexualité à l’affût

AFU, le 17 décembre 2019 : Internet, sites de rencontres, progrès médicaux, en 20 ans le paysage de la sexualité a fondamentalement changé. Plusieurs sessions sont consacrées à cette évolution lors du congrès de l’AFU. Focus sur une sexualité oubliée : la sexualité des seniors. […].

Mélanome avancé : Novartis annonce le remboursement de TAFINLAR® + MEKINIST®

Mélanome avancé : Novartis annonce le remboursement de TAFINLAR® + MEKINIST®

NOVARTIS, le 21 février 2020 : Norvartis a annoncé en ce début de mois de février le remboursement de l’association TAFINLAR® (dabrafenib) MEKINIST® (trametinib) dans le traitement adjuvant des patients adultes atteints d’un mélanome de stade III porteur d’une mutation BRAF V600, après résection complète. Il s’agit de la première association de thérapies ciblées remboursée en France dans cette indication. […].

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen, le 20 avril 2020 : L’étude a atteint le critère d’évaluation principal, à savoir l’amélioration significative de la survie sans progression, ainsi que les critères d’évaluation secondaires comprenant la survie globale et le taux de réponse objective par rapport au sunitinib […].

Publication dans la revue The Lancet Neurology des résultats positifs de la deuxième étude SAkuraStar de phase III relative au satralizumab de Chugai dans le cadre de la maladie du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD)

Chugai Pharmaceutical Co., Ltd., le 25 avril 2020 : « L'efficacité à long terme du satralizumab en monothérapie renforce le rôle important de l'inhibition de l'IL-6 dans le cadre du traitement de la NMOSD, suite à la précédente étude portant sur un traitement combiné », a déclaré le Dr Osamu Okuda, président et directeur d'exploitation de Chugai. « Nous collaborons avec Roche pour obtenir une autorisation réglementaire à l’échelle mondiale cette année, afin de proposer le satralizumab en tant que nouvelle alternative de traitement aux patients dès que possible. » […].

Une étude européenne confirme les troubles de l’odorat et du goût comme symptômes du COVID-19

Une étude européenne confirme les troubles de l’odorat et du goût comme symptômes du COVID-19

Hôpital FOCH, le 13 mai 2020 : L’étude qui porte sur 1420 patients européens permet de classifier l’anosmie et la dysgueusie comme symptômes du COVID-19 dans ses formes non sévères. Les femmes sont plus touchées que les hommes et les patients européens présentent des signes cliniques différents des patients chinois. […].

Un médecin escroc accusé du meurtre d'un patient délirant

Caducee.net, le 06 octobre 1999 : Ronald Brown, âgé de 77 ans et ex-médecin, a été jugé coupable mardi de meurtre au second degré pour avoir saboté l’intervention chirurgicale d’un homme qui tenait absolument à se faire amputer d’une jambe, saine par ailleurs. […].

Varicelle : on a dénombré plus de 130.000 cas en France métroplolitaine ces 8 dernières semaines

Caducee.net, le 18 août 2000 : Plus de 130.000 cas de varicelle ont été diagnostiqués en médecine générale, en France métropolitaine, durant les 8 dernières semaines. […].

Covid19 : Une première étude confirme l’efficacité des vaccins sur les séniors français

Covid19 : Une première étude confirme l’efficacité des vaccins sur les séniors français

Caducee.net, le 22 mai 2021 : Une étude menée par le groupement public EPI-Phare sur plus de 4 millions de Français de plus de 75 ans confirme la grande efficacité des vaccins observée dans les études de Phase 3. Dès le 7e jour après la seconde dose de Corminaty de Pfizer, le risque relatif d’hospitalisation est réduit de 87 % chez les séniors vaccinés versus les non-vaccinés du même âge. […].

La PrEP peut désormais être prescrite par les médecins libéraux

La PrEP peut désormais être prescrite par les médecins libéraux

Caducee.net, le 07 juin 2021 : Depuis le 1er juin tous les médecins peuvent prescrire la PrEP (prophylaxie pré-exposition), un anti-rétroviral préventif contre le VIH destiné aux personnes séronégatives qui n’utilisent pas systématiquement le préservatif dans des relations sexuelles « à risques » de transmission élevé. Jusqu’alors réservé au secteur hospitalier, ce traitement qui arrive en médecine de ville est remboursé à 100 % par l’assurance maladie. […].

#Covid19 : SPF évalue l’efficacité des vaccins contre les formes symptomatiques à 84,2 % chez les plus de 50 ans #real_data

#Covid19 : SPF évalue l’efficacité des vaccins contre les formes symptomatiques à 84,2 % chez les plus de 50 ans #real_data

Caducee.net, le 04 juillet 2021 : C’est une nouvelle confirmation de l'efficacité des vaccins commercialisés en France contre la covid-19. Selon l’étude de Santé Publique France les vaccins sont efficaces à 84,2 % pour prévenir les formes symptomatiques chez les plus de 50 ans. Cette étude s’appuie sur l’exploitation de données issues de la vie réelle ce qui rend sa portée d’autant plus grande. […].

Covid-19 : L’efficacité de la vaccination contre les formes graves confirmée sur plus de 22 millions de Français de plus de 50 ans

Covid-19 : L’efficacité de la vaccination contre les formes graves confirmée sur plus de 22 millions de Français de plus de 50 ans

Caducee.net, le 11 octobre 2021 : La vaccination est efficace à plus de 90 % pour prévenir les formes graves de la Covid-19 chez les personnes de plus de 50 ans en France selon deux études du groupement d’intérêt public EPI-Phare. Ces études portent sur plus de 22 millions de personnes et sont les plus puissantes statistiquement qui ont été publiées à ce jour. Si elles confirment l’efficacité des vaccins pendant 4 à 5 mois après la vaccination sur les risques de formes graves et de décès, elles ne permettent pas encore de trancher sur l’intérêt d’une 3e dose après 6 mois ni sur l’efficacité des vaccins contre le variant Delta. […].

Réussite d’une greffe de main par une équipe de chirurgiens américains : des précisions sur le suivi à un an

Caducee.net, le 17 août 2000 : Un succès précoce a été obtenu au cours d’une greffe de main en utilisant des médicaments immunosuppresseurs actuellement disponible, rapportent l’équipe du Dr Jon Jones du Carolinas Medical Center Transplant de Charlotte (Caroline du Nord, USA) dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine. […].

Consommation d’alcool et évolution clinique de la pancréatite chronique

Caducee.net, le 14 mars 2001 : Une étude montre que parmi les patients présentant un début de pancréatite chronique après 35 ans, une consommation d’alcool, même faible (< 50 g/jour) se traduit par une évolution plus rapide de la maladie. Les résultats de cette étude sont parus dans Mayo Clinic Proceedings. […].

Covid-19 : la protection apportée par la dose de rappel du vaccin s’atténue après 3 mois pour les seniors

Covid-19 : la protection apportée par la dose de rappel du vaccin s’atténue après 3 mois pour les seniors

DREES, le 22 mars 2022 : La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les résultats relatifs à l’épidémie de Covid-19 à partir des données d’appariements de tests, d’entrées hospitalières et de vaccinations. Cette semaine, les analyses sont enrichies, pour la première fois, des résultats sur la protection conférée par l’injection d’une dose de rappel, selon que celle-ci a été effectuée il y a moins ou plus de trois mois. En raison de l’ouverture progressive de la vaccination, d’abord destinée aux plus âgés, l’étude se focalise sur les individus âgés de 60 ans ou plus. Pour les plus jeunes en effet, ceux dont le rappel remonte à plus de trois mois ne sont pas encore suffisamment nombreux. […].

nuance

Les plus