nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Système nerveux central

260 résultats triés par date
affichage des articles n° 199 à 217

Un nouveau venu dans le traitement des troubles de l'humeur : le monoxyde d'azote

, le 18 avril 2007 : Une équipe de chercheurs de l'Institut de génomique fonctionnelle (Inserm / CNRS / Universités Montpellier 1 et Montpellier 2) vient de mettre en évidence le rôle clé de l'enzyme de synthèse du monoxyde d'azote sur l'activité du transporteur de la sérotonine, une molécule impliquée dans le traitement de la régulation de l'humeur. Une découverte particulièrement intéressante puisque le monoxyde d'azote est aussi connu pour son rôle dans l'anxiété. Ces travaux à paraître dans les Proceedings of the National Academy of Science pourraient ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques pour les patients chez lesquels la prise d'antidépresseurs classiques s'avère inefficace.. […].

Epilepsie : une enzyme du métabolisme énergétique en cause

INSERM, le 27 février 2007 : L'épilepsie compte parmi les affections neurologiques les plus fréquentes. En France, près d'un demi million de personnes en souffrent, dont 25 à 30 % ne répondent pas aux divers traitements médicamenteux connus. Pour certains de ces patients épileptiques dits « pharmacorésistants », seule la chirurgie peut apporter une solution curative à leurs crises. […].

Vers une meilleure connaissance des virus qui attaquent le cerveau

INSERM, le 17 mars 2006 : Le cerveau est la cible de nombreuses infections virales, susceptibles d'avoir des conséquences pathologiques très variées. En plus de provoquer des méningites ou des encéphalites, certains virus peuvent infecter les neurones du cerveau sans les détruire, mais en perturbant néanmoins leur fonctionnement normal. C'est ce que vient de démonter l'équipe Avenir de l'unité Inserm 563 coordonnée par Daniel Gonzalez Dunia, dont les travaux paraissent ce jour dans PloS Pathogens, accesibles à l'adresse www.plospathogens.org […].

electroCore LLC: Les données randomisées présentées lors de la réunion internationale sur les céphalées (EHMTIC1) montrent que gammaCore permet de réduire considérablement la fréquence des crises de céphalées vasculaires ...

electroCore LLC, le 23 septembre 2014 : electroCore LLC:Les données randomisées présentées lors de la réunion internationale sur les céphalées (EHMTIC1) montrent que gammaCore permet de réduire considérablement la fréquence des crises de céphalées vasculaires - 'la pire douleur connue de la science médicale2’ […].

Céphalées aiguës, quand faire ou ne pas faire une IRM ?

Céphalées aiguës, quand faire ou ne pas faire une IRM ?

Pr Jean-Yves Gauvrit, le 22 octobre 2014 : D’après un entretien avec le Pr Jean-Yves Gauvrit, responsable de l’unité d’imagerie neuro-faciale, service de radiologie, du CHU de Rennes Les céphalées sont l’un des symptômes les plus fréquents, elles sont le plus souvent bénignes et ne nécessitent aucun examen complémentaire. Néanmoins, certaines céphalées engagent le pronostic vital et constituent des urgences thérapeutiques. L’interrogatoire et l’examen clinique permettent le plus souvent de sélectionner les patients qui devront avoir, dans un délai plus ou moins court, une imagerie cérébrale. L’IRM est dans ce cadre l’examen de référence. […].

Un rapport d'essai publié dans la revue Headache and Pain Journal confirme encore l'efficacité du traitement contre les céphalées par stimulation non invasive du nerf vague d'electroCore

electroCore, le 23 octobre 2014 : Cette étude en ouvert sur les céphalées a été menée au Centre des céphalées de l'Institut neurologique de Milan*. L'étude impliquait trente patients âgés de 18 à 65 ans, qui présentaient une migraine sans aura à raison de 5 à 9 crises par mois. Les patients présentant 3 à 6 épisodes de migraine ont été traités avec le gammaCore. Quatre-vingt-six crises de migraine ont été traitées avec une seule dose. Quarante-trois crises se sont totalement résorbées en 30 minutes (44,8 %) ; pour 42 (43,7 %) crises, l'application n'a pas présenté de bénéfice au cours des trois premières heures et les patients ont donc fait appel à une médication d'urgence ; dans 11 (11,4 %) des crises, le résultat était incertain : aucune résorption de la crise, seulement un soulagement modéré de la douleur. Aucun événement indésirable n'a été enregistré. […].

Seattle Genetics et Takeda annoncent des données positives provenant de l’essai clinique de Phase 3 AETHERA portant sur l’ADCETRIS® (Brentuximab Vedotin) pour la consolidation des lymphomes hodgkiniens post-transplantation

Seattle Genetics, Inc., le 01 octobre 2014 : L’essai AETHERA a atteint son critère principal avec un traitement avec l’ADCETRIS résultant en une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression par rapport au placebo, ainsi qu'évalué par un comité d’examen central indépendant (rapport de risque = 0,57 ; p = 0,001), ce qui équivaut à une amélioration de 75 % de la survie sans progression (SSP). La SSP a été évaluée après un délai minimum de deux ans après l’initiation du traitement pour tous les patients de l’étude. Une analyse intermédiaire pré-spécifiée de la survie globale n’a pas montré de différence statistiquement significative entre les différents groupes de traitement. Les patients des deux bras de l’étude présentant une progression du LH ont reçu différentes thérapies ultérieures. De manière significative, la plupart des patients du bras placebo ont reçu de l’ADCETRIS après la progression. Une analyse complémentaire de la survie globale est prévue en 2016. Le profil de sécurité de l’ADCETRIS dans l’essai AETHERA a été généralement conforme aux renseignements thérapeutiques existants. Un résumé a déjà été soumis pour la présentation des données qui aura lieu à l'occasion de la réunion annuelle de l’American Society of Hematology (ASH), qui se tiendra du 6 au 9 décembre 2014, à San Francisco, en Californie. […].

Lymphome hodgkinien : des nouvelles données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS ®

Takeda Pharmaceutical Company, le 09 décembre 2014 : Seattle Genetics et Takeda présentent, à l’occasion du congrès annuel de l’ASH, les données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS® (brentuximab védotine) chez des patients atteints d’un lymphome hodgkinien après une greffe et présentant un risque de rechute […].

Le MEVION S250 devient le premier système de protonthérapie à être approuvé au Canada pour le traitement des patients atteints de cancer

Mevion Medical Systems, Inc., le 17 février 2015 : Le MEVION S250 est le premier système de protonthérapie à recevoir de Santé Canada une homologation pour dispositif médical. Il s'agit d'une option de traitement avancée considérée comme étant supérieure à la thérapie par rayonnement photonique. (Photo : Business Wire) […].

Publication des données de l’étude de phase II portant sur l’aprémilast dans le traitement de la maladie de Behçet dans The New England Journal of Medicine

Celgene Corporation, le 17 avril 2015 : « Les douloureux ulcères buccaux provoqués par la maladie de Behçet sont les principales caractéristiques de la maladie et peuvent avoir un impact significatif sur la qualité vie de nombreux patients. Les traitements actuellement disponibles peuvent ne pas être suffisants pour contrôler les ulcères buccaux ou génitaux chez certains patients ou engendrer des effets secondaires qui peuvent limiter leur utilisation », explique le Professeur Gulen Hatemi, agrégé de l’École de médecine Cerrahpasa à Istanbul, en Turquie. […].

Pfizer est désormais titulaire des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des vaccins NeisVac® et TicoVac®

PFIZER, le 13 mai 2015 : Pfizer a annoncé avoir finalisé l'intégration des vaccins commercialisés de Baxter comprenant les vaccins NeisVac® (vaccin méningococcique polyosidique du groupe C – conjugué, adsorbé) et TicoVac® (vaccin de l’encéphalite à tiques – virus entier inactivé), suite au transfert des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des deux vaccins le 30 avril dernier. […].

Axiogenesis signe un accord de sous-licence pour des brevets de tests cellulaires avec GE Healthcare.

Axiogenesis, le 17 juillet 2015 : La principale capacité d’Axiogenesis est la fourniture de volumes illimités de cellules humaines tissu-spécifiques de grande pureté à des coûts compatibles avec les applications de dépistage. Il est dorénavant économique, durant le développement précoce de médicaments, d’utiliser des cellules humaines, non seulement pour les dépistages secondaires mais également dans les criblages à haut débit primaires. Ce changement de paradigme permet une identification précoce et plus précise des traitements sûrs et efficaces. […].

Baxalta reçoit un avis positif du CHMP pour l'utilisation d'ONCASPAR (pégaspargase) dans l'Union européenne comme composant d'une polythérapie pour traiter la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA)

Baxalta Incorporated, le 23 novembre 2015 : L'avis positif du CHMP sera maintenant soumis à la Commission européenne (CE), qui accorde l'autorisation de mise sur le marché des médicaments dans l'Union européenne. Dans l'attente de l'approbation de la CE, Baxalta sera autorisé à commercialiser ONCASPAR dans les 28 pays membres de l'Union européenne (UE), ainsi qu'en Islande, dans le Liechtenstein et en Norvège. […].

Les 100 médicaments les plus prescrits en 2004 (classement en montants)

AMELI, le 10 octobre 2004 : Le premier médicament remboursé (en valeur) est désormais PLAVIX® -antiagrégant plaquettaire utilisé pour les complications de la maladie athéromateuse-, en évolution de 26,3%, qui avoisine 300 M€ (298,8Md€). Or, ce médicament est parfois prescrit alors qu'à efficacité comparable 4 , d'autres médicaments moins co ûteux (comme l'aspirine) auraient pu convenir. Afin de favoriser des prescriptions au plus faible co ût, à efficacité comparable, l'Assurance Maladie et les partenaires de la convention médicale préparent, en liaison avec la Haute Autorité de santé, un accord de bon usage des soins relatif à la prescription des antiagrégants plaquettaires. Cet accord sera mis en place avant la fin 2005 5 . […].

Médicaments remboursables : une étude de l’Assurance Maladie pour comprendre les principales évolutions de l’année 2003

CNAM , le 20 septembre 2004 : Au cours de l’année 2003, les différents régimes d’Assurance Maladie ont remboursé plus de 2,6 milliards de boîtes, flacons, ou autres présentations de médicaments acquises dans les 23000 pharmacies d’officines pour un montant total de 16,5 milliards d’euros ( 4,6% par rapport à 2002). […].

Serono et Astrazeneca: accord pour le developpement d'un nouveau traitement de l'infertilite feminine

Genève (Suisse),, le 23 juillet 2002 : - Serono S.A. (virt-x: SEO et NYSE: SRA) annonce aujourd'hui la conclusion d'un accord exclusif avec AstraZeneca, aux termes duquel Serono aura le droit de développer, d'homologuer et de commercialiser dans le monde entier l'anastrozole, un inhibiteur de l'aromatase qui s'avère intéressant pour induire l'ovulation et améliorer le développement folliculaire. […].

Contamination de lots d’anis étoilé (badiane de Chine) et risque convulsif.

Ministère de la santé, le 21 décembre 2001 : Des cas d’intoxication par de la badiane du Japon, contaminant des lots de badiane de Chine, ou anis étoilé, ont été signalés dans plusieurs pays, dont la France. Ces intoxications ont été notamment à l’origine de troubles digestifs et de crises convulsives. […].

La carence en oxygène durant l'accouchement

Neoventa médical, le 02 octobre 2001 : Une étude démontre qu'une nouvelle technique de monitorage électronique foetal identifie plus efficacement l'hypoxie foetale et permet d'assurer des interventions périnatales plus appropriées. […].

nuance

Les plus