Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Thé

38 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le thé au renfort de la santé

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le thé est probablement la plus surprenante source de substances nutritives. Après l'eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. Le thé vert est fabriqué à partir de feuilles fraîchement cueillies, bouillies, roulées et séchées à haute température. Pour la fabrication du thé noir, on laisse les feuilles se faner, puis elles sont roulées et séchées. […].

Le thé pourrait protéger de l’athérosclérose

Caducee.net, le 12 octobre 1999 : Boire du thé pourrait avoir un effet positif vis-à-vis de l’athérosclérose aortique sévère, indiquent des épidémiologistes néerlandais dans une étude publiée dans les Archives of Internal Medicine. […].

Une étude sur les bénéfices du thé après un infarctus du myocarde

Caducee.net, le 07 mai 2002 : Le thé peut réduire le risque de décès après un infarctus du myocarde. Dans une étude publiée aujourd'hui sur le site internet de la revue Circulation, des auteurs américains montrent que les patients avec un antécédent d'IDM voient leur risque de décès diminuer s'ils consomment beaucoup de thé. […].

Le thé bon pour le coeur

Caducee.net, le 25 avril 2002 : Le thé, (comme le vin par ailleurs, voir dépêche Caducee), protègerait contre certains risques cardiovasculaires. Les conclusions d’une vaste étude longitudinale hollandaise vont dans ce sens et associent les composés polyphénoliques retrouvés dans le thé (appelés flavonoïdes) à la prévention primaire des maladies cardiaques ischémiques. […].

Pas de thé vert contre le cancer de la prostate

Caducee.net, le 03 mars 2003 : Malgré les bénéfices supposés du thé vert, une étude conduite par des chercheurs de la Mayo Clinic de Rochester montre que le thé vert n’est pas un traitement efficace pour le cancer de la prostate à un stade avancé. […].

L'extrait de thé vert pourrait retarder ou prévenir la maladie d'Alzheimer

PR Newswire, le 13 mars 2010 : TORONTO, March 13, 2010 /PRNewswire/ -- Connu depuis longtemps pour son effet protecteur contre les maladies cardiaques, le diabète et certains cancers, l'extrait de thé vert pourrait, selon une nouvelle étude, retarder ou prévenir la maladie d'Alzheimer et la démence. Le « Teawell 50 » de la société A. Holliday & Company est un extrait pur à 50% d'EGCG (épigallocatéchine gallate), le plus puissant flavonoïde des quatre grandes catéchines présentes dans le thé vert. […].

Le thé au secours de la dermatite atopique rebelle

Caducee.net, le 17 janvier 2001 : D’après une étude japonaise parue dans Archives of Dermatology, le thé oolong en complément d’un traitement dermatologique améliore le traitement de la dermatite atopique rebelle. […].

Il n'existe pas de relation entre la consommation de thé vert et le risque de cancer gastrique

Caducee.net, le 01 mars 2001 : Contrairement à ce que certains travaux laissaient suggérer, le thé vert ne protégerait pas du cancer gastrique. Ceci est la conclusion d'une très large étude prospective conduite au Japon auprès de plus de 26.000 personnes pendant huit ans. Les résultats sont publiés dans le New England Journal of Medicine du 1° mars. […].

Les polyphénols du thé sont associés à une diminution du risque de cancer de l'estomac et de l'œsophage

Caducee.net, le 09 avril 2002 : C'est du moins la conclusion d'une étude menée en Chine depuis 1986 auprès de plus de 18.000 personnes. Les résultats présentés hier au 93° congrès annuel de l'American Association for Cancer Research montrent que des polyphénols présents dans le thé sont associés à une diminution du risque de cancer de l'estomac et de l'œsophage. […].

Le thé favorise la minéralisation osseuse

Caducee.net, le 13 mai 2002 : Une étude taiwanaise, publiée aujourd'hui dans les archives de médecine interne, montre que la consommation de thé régulière et prolongée, augmente la densité minérale osseuse (DMO) totale, notamment au niveau des vertèbres lombaires et de la hanche. […].

Après les polyphénols du raisin, ceux du thé vert

Caducee.net, le 14 septembre 2006 : La consommation de thé vert est associée à une réduction de la mortalité chez les adultes, montre une étude menée auprès des participants japonais. […].

Le thé et le vin protégeraient de l’infarctus du myocarde

Caducee.net, le 28 décembre 2000 : La consommation de flavones et de flavonols, composés trouvés en particulier dans le thé et le vin, protégeraient contre l’infarctus du myocarde non fatal. Par contre, concernant la mortalité consécutive à une maladie coronarienne, la protection serait faible. Ce sont les résultats d’une étude à paraître dans l’édition de janvier 2001 de la revue Epidemiology. […].

Fiches Techniques

Caducee.net, le 01 janvier 2000 : Ces fiches techniques vous donnent une information       précise et concise sur de nombreux sujets ou reprennent les       bases fondamentales de certains domaines. […].

La caféine en application locale prévient l’apparition des tumeurs cutanées

Caducee.net, le 27 août 2002 : Des chercheurs de l’université de l’état du New Jersey aux Etats Unis ont montré que deux composants du thé vert, la caféine et l’ (-)-épigallocatechin gallate (EGCG), appliqués localement sur la peau de souris sensibles aux UV, réduisent considérablement l’apparition des cellules malignes, grâce à l’induction d’un processus d’apoptose spécifique au niveau des tumeurs. […].

Le ciblage par dégradation, une nouvelle piste pour soigner les leucémies ?

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Utilisés avec succès pour traiter les leucémies aiguës promyélocytaires, l'acide rétinoïque et l'oxyde d'arsenic induisent la différenciation des cellules malignes. Cette différenciation est-elle responsable de l'éradication de la maladie ? Les chercheurs d'une unité CNRS / Université Paris Diderot, située au sein de l'Hôpital Saint-Louis, sont parvenus à prouver que tel n'était pas le cas : les rémissions sont surtout liées à la disparition des cellules souches malignes à l'origine de la leucémie. L'équipe du professeur Hugues de Thé vient d'établir que cette disparition induite par le traitement est provoquée par la dégradation spécifique de la protéine responsable de cette pathologie. Ce ciblage thérapeutique constitue une piste prometteuse qui pourrait s'étendre à d'autres types de leucémies. Soutenus par la Ligue contre le cancer et par l'Institut national du cancer, ces travaux viennent d'être publiés sur le site Internet de la revue Nature Medicine. […].

Les académies de médecine et de sciences choisissent Paris pour leur première réunion sur l’avenir des vaccins

Caducee.net, le 22 mars 2002 : C’est en mai 2000 à Tokyo, «avec du courage et peu de moyens» (dixit le professeur Guy de Thé, membre de l’académie nationale de médecine), qu’a été créée l’InterAcademy Medical Panel (IAMP), qui réunit aujourd’hui 37 académies de médecine et académies des sciences du monde entier. Sous l’égide conjointe de l’académie nationale de médecine et de l’académie des sciences, l’IAMP s’est réunie à Paris pendant trois jours pour un colloque inter-académique médical sur le thème du ‘Défi mondial des maladies infectieuses et de la résistance aux antibiotiques’. Un appel de l’IAMP à la vigilance et à la mobilisation mondiale sera lancé et soumis à l’approbation de l’assemblée en clôture de sa première assemblée générale. […].

Aliments fonctionnels et microflore digestive

INRA, le 01 janvier 2000 : Un constituant alimentaire est dit fonctionnel s’il procure un bénéfice pour la santé à long terme. Parmi les aliments fonctionnels, on trouve principalement les fibres (céréales et légumineuses), les prébiotiques (petits glucides non digestibles d’origine naturelle ou produits industriellement), les probiotiques (ou bactéries vivantes) et les microconstituants végétaux dépourvus de valeur nutritionnelle, tels que les glucosinolates présents dans les crucifères ou les flavonoïdes présents dans le thé et de nombreux fruits et légumes (raisins, …). […].

Végétaux et cancer : une vraie révolution

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Faut-il encore le répéter ? Une alimentation riche en fruits et en légumes réduit le risque de cancer (en particulier du colon, du poumon, de la prostate et du sein). […].

123

Les plus