nuance

Le thé au secours de la dermatite atopique rebelle

D’après une étude japonaise parue dans Archives of Dermatology, le thé oolong en complément d’un traitement dermatologique améliore le traitement de la dermatite atopique rebelle.

Les cas légers de dermatite atopique s’améliorent généralement avec un traitement standard. Toutefois, concernant les cas rebelles, les traitements standards échouent chez beaucoup de patients. Des études sur modèle animal ont montré que l’administration de thé (thé vert, thé noir, thé oolong) supprimait les réactions allergiques de type I et IV.

Afin de tester l’efficacité du thé oolong dans le traitement de la dermatite atopique (DA) rebelle, le Dr M. Uehara (Shiga University of Medical Science, Otsu - Japon) et ses collaborateurs ont conduit une étude sur 121 patients souffrant de DA rebelle.

Les patients ont du maintenir leur traitement dermatologique et boire, par jour, 1 litre de thé oolong (un sachet de 10 g de thé infusé pendant 5 min dans 1 litre d’eau en ébullition) divisé en trois parts égales, à raison d’une part après chaque repas.

L’étude montre qu’après un mois de traitement, 63 % des patients ont vu une amélioration marquée à modérée de leur état. Les premiers bénéfices ont été notés après 1 à 2 semaines de traitement. Après 6 mois, une bonne réponse au traitement était toujours observée pour 54 % des patients.

Les auteurs concluent que l’efficacité thérapeutique du thé oolong dans le traitement de la dermatite atopique rebelle peut être le résultat des propriétés anti-allergiques des polyphénols contenus dans celui-ci.

Source : Arch Dermatol. 2001 ; 137 : 42-43

Descripteur MESH : Thé , Dermatite , Patients , Japon , Polyphénols , Repas , Thérapeutique

nuance

Recherche scientifique: Les +