nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Vagin

23 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Fréquence comparée des carcinomes intra-épithéliaux et des cancers invasifs de la vulve, du vagin et du pénis en Ile-de-France

Caducee.net, le 31 juillet 2000 : La corrélation entre l’âge d’apparition et de développement des carcinomes intra-épithéliaux de la vulve et du pénis suppose un facteur étiologique commun, indique les auteurs de l’enquête PETRI (Prévention et Epidémiologie des Tumeurs en région Ile-de-France) portant sur 423 cas et à laquelle ont participé des laboratoires d’anatomie pathologique privés et publics de Paris et des 7 départements d’Ile-de-France. […].

FAQ sur le diaphragme

FIH, le 01 janvier 2000 : Qu'est-ce qu'un diaphragme ? Le diaphragme est un capuchon en latex qui doit s'utiliser avec du spermicide en forme de crème ou de gelée. La femme insère le diaphragme dans son vagin, en le plaçant par-dessus le col utérin, peu avant les rapports sexuels et le laisse en place jusqu'à ce qu'un minimum de 6 heures se soient écoulées après les rapports. […].

FAQ sur les méthodes naturelles de planification familiale

FIH, le 01 janvier 2000 : Qu'appelle-t-on méthodes naturelles de planification familiale ? Abstinence périodique : Cette appelation désigne un groupe de méthodes fondées sur l'absence de relations sexuelles pendant la phase fertile du cycle (quand la femme peut concevoir). La phase fertile est identifiée au moyen de l'observation, de l'enregistrement et de l'interprétation des signes et symptômes naturels associés au cycle menstruel. Ces moyens regroupent la méthode dite du calendrier (rythme), la méthode de la glaire cervicale (ou de l'ovulation) et la méthode des temperatures. Retrait (coït interrompu) : Le rapport sexuel est interrompu, et le pénis est retiré du vagin avant l'éjaculation. […].

Microbicides : en phase d'essais chez la femme

FIH, le 01 janvier 2000 : Il existe plusieurs produits expérimentaux avec différents mécanismes d'action pouvant protéger contre les MST. […].

Un anneau vaginal pour la prévention du VIH en Afrique du Sud

Un anneau vaginal pour la prévention du VIH en Afrique du Sud

Businesswire, le 17 mars 2022 : L’AIDS Healthcare Foundation (AHF), Bureau d'Afrique a applaudi aujourd’hui la décision de l’Afrique du Sud de recommander l’utilisation par les femmes âgées de 18 ans et plus, de l'anneau vaginal préventif à base de Dapivirine, comme étant un pas dans la bonne direction dans la démarche de prévention contre l’infection à VIH. La recommandation fait suite à l’annonce par l'organisation International Partnership for Microbicides (IPM) - développeurs de l’anneau vaginal – que son produit a été approuvé par l’Autorité sud-africaine de réglementation des produits de santé (SAHPRA). […].

Le diaphragme est à prendre en considération dans la prévention du SIDA

Caducee.net, le 13 septembre 2001 : L’apparition des contraceptifs oraux a fait chuter considérablement l’utilisation du diaphragme, une des premières techniques de contraception. Selon plusieurs chercheurs, il serait temps d'évaluer le potentiel du diaphragme pour prévenir l'infection par le VIH. C’est la constatation qu’a faite un groupe de médecins gynécologues et obstétriciens américains et zimbabwéens et qui est relatée dans un éditorial de la revue AIDS du 7 septembre 2001. […].

Le Ministère portugais pour la prévention du SIDA accorde un contrat à un nouveau préservatif féminin en latex, en remplacement de l'ancien dispositif, en place depuis 15 ans

PR Newswire, le 20 septembre 2007 : SEATTLE, September 20 /PRNewswire/ -- Le Portugal a remplacé Femidom, préservatif féminin en polyuréthane utilisé depuis 15 ans, par une nouvelle option prophylactique en latex cliniquement efficace. […].

Chirurgie de l’incontinence urinaire d’effort par bandelettes synthétiques sous-urétrales

Chirurgie de l’incontinence urinaire d’effort par bandelettes synthétiques sous-urétrales

Caducee.net, le 28 novembre 2018 : Ce communiqué a pour objectif d’expliquer pourquoi les bandelettes sous-urétrales (BSU) sont souvent la meilleure option dans la prise en charge chirurgicale de l’incontinence urinaire d’effort (IUE), un symptôme gênant qui touche une femme sur trois. […].

Les risques pour la santé reproductive des hommes

FIH, le 01 janvier 2000 : Les maladies, les cancers et l'exposition aux toxines de l'environnement menacent la fertilité des hommes. Plusieurs dangers menacent la santé reproductive de l'homme. Certains, comme les maladies sexuellement transmissibles (MST), peuvent être évités. Mais, à partir du moment où les moyens de protection sont inconnus ou indisponibles, ou s'ils échouent ou ne sont pas utilisés, les MST mettent en danger non seulement la fertilité et la santé de l'homme mais aussi celles de son partenaire. […].

Les normes particuliers aux genres ont une influence sur les adolescents

FIH, le 01 janvier 2000 : Le fait d'incorporer les points de vue particuliers aux deux genres dans l'éducation, les services et la formation peut conduire à une meilleure santé reproductive des jeunes adultes. […].

Incontinence urinaire : Aquaflex, un nouveau système de musculation du périnée

SSL Healthcare France, le 28 mars 2001 : Près d’un tiers des femmes sont aujourd’hui touchée par cet handicap de vie qu’est l’incontinence urinaire d’effort. Le plus grand pourvoyeur d’incontinences urinaires est bien sur l’accouchement et les traumatismes infligés au périnée lors du passage de la tête du bébé. Les signes fonctionnels peuvent apparaître dans les semaines suivantes, mais le contexte physiologique pourra masquer les dégâts pendant de nombreuses années et l’incontinence n’apparaîtra qu’à la ménopause. […].

Prévention du cancer du col de l'utérus: halte à l’immobilisme

Prévention du cancer du col de l'utérus: halte à l’immobilisme

CNGOF, le 30 novembre 2015 : Longtemps attendue par les professionnels de santé et tout particulièrement défendue par le CNGOF, la mise en œuvre du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus au niveau national a été annoncée dans le plan cancer III en avril 2014 (1). Où en est-on fin 2015 ? […].

Mise-à-jour sur la contraception : Les besoins en contraception passé la quarantaine

FIH, le 01 janvier 2000 : Après quarante ans, les femmes et les hommes continuent à être féconds et sexuellement actifs et jusqu'à cinquante pour cent des femmes peuvent tomber enceintes bien au-delà de 40 ans. Toutefois, les risques de santé liés à la grossesse augmentent considérablement pour ce groupe d'âge, comparés aux risques courus par les femmes plus jeunes. Les avantages et inconvénients des différentes méthodes de contraception, y compris la stérilisation, sont discutés dans ce bulletin.  […].

Les services de PF peuvent réduire les risques de l'avortement

FIH, le 01 janvier 2000 : La peur, la honte et le désespoir poussent certaines jeunes femmes à interrompre volontairement leur grossesse.  […].

Efficacité douteuse du N-9 contre le VIH

FIH, le 01 janvier 2000 :  Des études préliminaires indiquent que le gel spermicide au N-9 est inefficace contre la transmission du VIH.    […].

Le DIU au cuivre : une méthode sûre, efficace et réversible

FIH, le 01 janvier 2000 : La crainte d'effets secondaires, les inquiétudes liées aux infections et à l'infertilité, le manque de formation technique des prestataires, et le temps et le coût requis pour les services qui s'y rattachent sont des facteurs qui font que les DIU ne sont pas souvent utilisés dans certains pays.   […].

Quelle est l'efficacité des spermicides?

FIH, le 01 janvier 2000 : Si les spermicides plaisent à certaines femmes, leurs utilisatrices ne doivent en attendre qu'une protection limitée. Pour bien des femmes souhaitant une contraception, les spermicides semblent une option intéressante. Dans les pays où ils sont disponibles, on se les procure habituellement sans ordonnance et sans l'aide d'un prestataire. Leur emploi est facile et peut parfois se faire à l'insu du partenaire sexuel. […].

Les estrogènes protègent de la transmission vaginale du SIV chez le macaque

Caducee.net, le 05 septembre 2000 : Des chercheurs américains rapportent dans le dernier numéro du Journal of Infectious Diseases des données obtenues sur le primate qui suggèrent que les femmes présentant un déficit estrogénique sont à risque accru de transmission par le VIH, car leur microenvironnement vaginal est plus susceptible à l’infection. Selon eux, un traitement vaginal en topique pourrait théoriquement permettre de réduire ce risque chez des sujets à haut risque. […].

nuance

Les plus

12