nuance

Rapport d'orientation de la commission d'audition publique

Organisée conjointement par l'Afssaps, l'Anaes et l'Inserm à la demande du ministre de la Santé et de la Protection sociale, l'audition publique a eu lieu le 9 novembre dernier à Paris. Ses objectifs étaient d'analyser les nouvelles données, en particulier l'étude de M. A. Hernan et collaborateurs (Neurology, 14 septembre 2004 ; volume 63, pages 838 à 842) afin d'actualiser, le cas échéant, les recommandations sur la vaccination contre le virus de l'hépatite B émises à l'issue de la réunion de consensus de septembre 2003.

Le principe d'une audition publique est de permettre à une commission d'auditionner des experts et d'entendre les arguments du public. Dans ce cas précis, c'est la question du lien éventuel entre la vaccination contre le virus de l'hépatite B et la sclérose en plaques qui a été étudiée.

La commission confirme les recommandations de la réunion de consensus de septembre 2003, préconisant notamment la vaccination des nourrissons. Par ailleurs, la commission souligne la nécessité de développer les systèmes de recueil et de suivi des données pour évaluer et si besoin adapter la politique vaccinale.

Au plan général, dans le cadre d'un processus de veille et de suivi, les autorités de santé demeurent extrêmement attentives aux études et données nouvelles, afin d'organiser, à échéances régulières, un état des lieux sur la vaccination contre l'hépatite B et la survenue de sclérose en plaques.

Télécharger la rapport au format PDF

Vaccination Hépatite B : point sur

 

Source

Le principe d'une audition publique est de permettre à une commission d'auditionner des experts et d'entendre les arguments du public. Dans ce cas précis, c'est la question du lien éventuel entre la vaccination contre le virus de l'hépatite B et la sclérose en plaques qui a été étudiée.

La commission confirme les recommandations de la réunion de consensus de septembre 2003, préconisant notamment la vaccination des nourrissons. Par ailleurs, la commission souligne la nécessité de développer les systèmes de recueil et de suivi des données pour évaluer et si besoin adapter la politique vaccinale.

Au plan général, dans le cadre d'un processus de veille et de suivi, les autorités de santé demeurent extrêmement attentives aux études et données nouvelles, afin d'organiser, à échéances régulières, un état des lieux sur la vaccination contre l'hépatite B et la survenue de sclérose en plaques.

Télécharger la rapport au format PDF

Vaccination Hépatite B : point sur

 

Source

Descripteur MESH : Orientation , Hépatite , Hépatite B , Vaccination , Consensus , Réunion , Santé , Virus , Objectifs , Paris , Sclérose , Sclérose en plaques , Politique , Précis

nuance

Pratique médicale: Les +