nuance

Augmentation des cas de fièvre hémorragique avec syndrome rénal dans le nord-est de la France

Le nombre de cas de fièvre hémorragique avec syndrome rénal est en augmentation en France depuis le début de l'année. Cette augmentation a été signalée à l'Institut de veille sanitaire (InVS) par le Centre national de référence des fièvres hémorragiques virales (Institut Pasteur, Lyon) 1 . L'Allemagne signale aussi une augmentation de cas depuis le début de l'année.

En France, la fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR) est due à un hantavirus de type Puumala dont le réservoir principal est un rongeur : le campagnol roussâtre. L'infection se traduit le plus souvent par un syndrome grippal, parfois accompagné d'autres signes (importantes douleurs musculaires, troubles de la vision) de gravité modérée et dont l'évolution reste favorable sous traitement. Néanmoins, des complications rénales peuvent survenir. L'homme se contamine généralement en inhalant des poussières souillées par les excréta des animaux infectés et à l'occasion d'activités en forêt ou dans des locaux proches de la forêt et longtemps inhabités.

Sur le plan épidémiologique, deux épidémies de FHSR ont eu lieu en France ces dernières années (129 cas en 2003 et 253 cas en 2005 n'ayant engendré aucun décès). Les épidémies de FHSR restent cycliques et la maladie touche habituellement le quart nord-est de la France (Champagne-Ardenne, Nord, Picardie). Néanmoins, 18 cas de FHSR ont été notifiés à l'InVS pour le seul premier trimestre de l'année 2007. Ce chiffre, supérieur à ceux des premiers trimestres des années non épidémiques, reste inférieur à ceux des années épidémiques (2003 et 2005).

La prévention 2 de telles infections repose sur le contrôle régulier de la présence de rongeurs dans l'habitat. Cette mesure simple est recommandée aux populations qui vivent à proximité d'une forêt, dans une zone où l'infection à hantavirus est endémique. Il est notamment recommandé d'éviter le contact avec les excréta de rongeurs (y compris la manipulation de rongeurs morts qui nécessite le port de gants en caoutchouc) ou l'inhalation de poussières contaminées par ces excréta en particulier lors du nettoyage de locaux fermés à proximité d'une forêt. Certaines mesures de lutte contre les rongeurs (dératisation, calfeutrage des embouchures dans les habitations…) sont également préconisées.

1 Pour de plus amples informations, lire le point d'information « Fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR) » sur le site de l" InVS> 2 Des mesures de prévention détaillées sont disponibles sur le site du ministère de la Santé et des Solidarités 

 

Descripteur MESH : Syndrome , Fièvre , France , Fièvre hémorragique avec syndrome rénal , Allemagne , Fièvres hémorragiques virales , Épidémies , Hantavirus , Infection , Animaux , Caoutchouc , Lutte , Lutte contre les rongeurs , Maladie , Santé , Troubles de la vision

nuance

Epidémiologie: Les +