nuance

Une collaboration internationale visant à améliorer les soins contre le cancer en Afrique subsaharienne annonce la prise en charge de la plupart des cancers chez les adultes dans les Directives harmonisées du NCCN

illustrationLe National Comprehensive Cancer Network, l'African Cancer Coalition, et l'American Cancer Society lancent une nouvelle phase axée sur l'actualisation des directives en matière de cancer chez les adultes, ainsi que sur l'ajout de nouvelles directives visant à soigner les enfants atteints d'un cancer.

 

Les NCCN Harmonized Guidelines™ pour l'Afrique subsaharienne ont été adoptées dans six pays, représentant près de la moitié de la population de la région.

ADDIS-ABEBA, Éthiopie et PLYMOUTH MEETING, Pennsylvanie, 28 août 2019 /PRNewswire/ -- Un projet collaboratif entre le National Comprehensive Cancer Network® (NCCN®), l'African Cancer Coalition (ACC), l'American Cancer Society (ACS) ainsi que d'autres organisations, visant à améliorer les résultats de lutte contre le cancer en Afrique subsaharienne, entre aujourd'hui dans une nouvelle phase à Addis-Abeba, en Éthiopie. Les oncologues de 11 pays africains — aux côtés des PDG de l'ACS et du NCCN — participent à une réunion organisée par le ministre éthiopien de la Santé. Les participants aideront à finaliser plusieurs NCCN Harmonized Guidelines™ (Directives harmonisées du NCCN) supplémentaires pour l'Afrique subsaharienne, portant ainsi le total à 42 directives énonçant les bonnes pratiques en matière de recommandations pour le traitement du cancer, pour plus de 86 % du total des incidences de cancer chez les adultes de la région, d'après l'ACS.

« Le cancer peut être deux fois plus mortel en Afrique subsaharienne qu'aux États-Unis », a déclaré Robert W. Carlson, docteur en médecine, PDG du NCCN. « En fournissant un accès en ligne gratuit aux toutes dernières recherches et analyses, nous sommes en mesure d'aider les prestataires de santé locaux à sauver davantage de vies. Plus de 7 000 exemplaires des Directives harmonisées du NCCN pour l'Afrique subsaharienne ont été téléchargés sur le site Web du NCCN, et bien plus encore via notre application mobile. »

« L'American Cancer Society est fière de participer à cette étape majeure en direction de la normalisation des soins contre le cancer en Afrique », a déclaré Gary Reedy, PDG de l'American Cancer Society. « L'harmonisation de 42 Directives du NCCN constitue un formidable accomplissement qui n'aurait pas été possible sans la collaboration d'individus et d'institutions dont l'engagement consiste à faire progresser les soins contre le cancer en Afrique. »

Les premières NCCN Harmonized Guidelines™ pour l'Afrique subsaharienne ont été lancées en novembre 2017, à l'occasion de la conférence bisannuelle de l'Organisation africaine pour la recherche et la formation sur le cancer (AORTIC) à Kigali, au Rwanda. Outre la prise en charge de nombreux types de cancers, ces directives fournissent également des recommandations de traitement en matière de gestion de la douleur, de survie, d'arrêt du tabac, et d'autres aspects relatifs aux soins de soutien. La liste complète des directives actuelles et à venir est disponible à l'adresse NCCN.org/harmonized.

Les recommandations médicales ont été officiellement adoptées en Éthiopie, au Malawi, au Nigeria, en Tanzanie, en Ouganda et en Zambie. Ces pays accueillent ensemble 43 % du total de la population d'Afrique subsaharienne.

« À l'heure où les gouvernements et les spécialistes africains apportent une réponse à l'épidémie croissante du cancer, ils ont identifié la nécessité de mettre en œuvre des directives de traitement du cancer qui reflètent les connaissances cliniques les plus actualisées, et qui fournissent une flexibilité permettant une utilisation à tous les niveaux de ressources, qu'il s'agisse des centres de lutte contre le cancer de pointe ou des hôpitaux communautaires les plus basiques », a déclaré le professeur Isaac F. Adewole, FAS, FRCOG, FSPSP, DSc, ancien ministre de la Santé au Nigeria. « Sans ces directives, il ne serait pas possible d'étendre l'accès au traitement pour répondre aux besoins des individus atteints d'un cancer. »

Les NCCN Harmonized Guidelines™ utilisent un code couleur pour représenter les soins optimaux que les pays à ressources faibles et intermédiaires aspirent à fournir, ainsi que les approches pragmatiques qui fournissent des options thérapeutiques efficaces dans un contexte de ressources restreintes. Elles se fondent sur les NCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology (NCCN Guidelines®) (Directives de pratique clinique en oncologie du NCCN), qui contiennent plusieurs recommandations de groupes pluridisciplinaires d'experts issus de 28 centres académiques majeurs de lutte contre le cancer qui comprennent le NCCN. Les NCCN Guidelines® constituent la norme reconnue en matière de politique clinique dans le domaine des soins contre le cancer, ainsi que les directives de pratique clinique les plus approfondies et les plus fréquemment actualisées disponibles dans tous les domaines de la médecine. Elles couvrent la plupart des types de cancers, ainsi que les soins de soutien, la prévention et le dépistage génétique. Le NCCN a commencé à inclure des recommandations concernant les cancers pédiatriques en mai 2019.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur NCCN.org/global, et rejoignez la conversation en ligne avec le hashtag #NCCNGlobal.

Contact médias :
Rachel Darwin
1-267-622-6624
darwin@nccn.org 

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/441768/NCCN_Logo.jpg

Descripteur MESH : Directives , Afrique , Afrique subsaharienne , Soins , Lutte , Éthiopie , Santé , Médecine , Population , Réunion , Tabac , Pennsylvanie , Zambie , Ouganda , Tanzanie , Hôpitaux communautaires , Hôpitaux , Survie , Politique , Recherche , Génétique , Couleur , Accomplissement , Arrêt du tabac , Gestion de la douleur , Douleur

nuance

Epidémiologie: Les +