nuance

Les derniers résultats de Fleurbaix-Laventie Ville Santé confirment : la consommation modérée de bière ne fait pas grossir

Cette étude a permis de disposer des données de 520 sujets, 236 hommes et 284 femmes, et révèle qu'il existe une relation en U entre Consommation totale d'une part, et Corpulence (Indice de Masse Corporelle - IMC) et Adiposité d'autre part, avec des valeurs minimales pour des consommations modérées (1 verre par jour).

Ainsi chez la femme, les consommatrices d'un verre ou moins par jour présentent à la fois un poids, une corpulence et des plis adipeux moins élevés que les abstinentes ou les consommatrices de plus d'un verre.

Chez les hommes, les consommateurs modérés de bière ont même tendance à être plus maigres que les abstinents, alors qu'aucune différence n'est notée entre abstinents et consommateurs de vin.

Ainsi, selon le Dr Catherine Alamowitch*, auteur de la Revue de Littérature Bière & Poids, on ne peut conclure à une prise de poids ou une hausse de l'IMC lors d'une consommation modérée.

Une explication possible serait que les calories de l'alcool soient " brûlées " en priorité dans certains processus métaboliques de l'organisme tels que la régulation de la température du corps, la respiration, le fonctionnement musculaire ou encore la digestion.

Par ailleurs, les consommateurs modérés de bière adapteraient leur alimentation en compensant l'apport glucidique de la bière par une réduction des autres apports en sucres. Consommée modérément, notamment au cours des repas, la bière procurerait même un effet de satiété chez le consommateur qui réduirait le grignotage en dehors des repas et aurait un dîner plus léger.

Avec près de 100 calories pour un demi de 25 cl, la bière est l'une des boissons alcooliques les moins caloriques et parmi les plus nutritives.

Tout ceci s'entend bien évidemment dans le cadre d'une consommation modérée et d'une alimentation équilibrée. La consommation excessive n'a pas ces effets et recommander la consommation de boissons alcooliques aux abstinents ne se justifie pas.

Le CISB a pour objectif de contribuer au développement de la recherche scientifique et médicale sur les effets d'une consommation modérée et régulière de bière sur la santé et à l'information des milieux scientifiques et médicaux de l'état de la recherche sur le sujet.

Descripteur MESH : Bière , Santé , Verre , Hommes , Adiposité , Femmes , Indice de masse corporelle , Alcooliques , Boissons , Recherche , Repas , Vin , Température du corps , Température , Satiété , Respiration , Prise de poids , Littérature , Digestion , Auteur

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +