nuance

Recommandations alimentaires : Nouvelle donne

En 1992, sous l'égide de l'Organisation pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Conférence Internationale sur la Nutrition a élaboré un Plan d'Action pour la Nutrition. Ce document renfermait des stratégies destinées à améliorer le bien-être et la consommation alimentaire à travers le monde. Il y fut retenu que, pour promouvoir des régimes alimentaires adéquats, chaque nation devrait présenter un plan adapté à sa propre culture.

Au moment où la Commission Européenne, avec un réseau d'experts européen, vient de donner son feu vert pour un "Programme d'Action Nutritionnelle", ce concept revient en première ligne chez les nutritionnistes. Leur but est de proposer un cadre de recommandations alimentaires en Europe pour le prochain millénaire. Le nouveau réseau de nutritionnistes mis sur pied s'appuiera sur le travail déjà accompli depuis la conférence de Rome pour faciliter le développement de politiques nationales.

Pas seulement manger pour vivre...

En 1995, une consultation internationale de 22 experts en alimentation et en action sanitaire a été de nouveau mise sur pied par la FAO et l'OMS afin de faire le point sur les données scientifiques actuelles et de fournir quelques orientations générales sur les moyens d'aborder les futures recommandations alimentaires. Principal message contenu dans leur rapport (*) : les recommandations alimentaires doivent s'appuyer davantage sur les aliments que sur les nutriments. La raison en est que les aliments et les régimes alimentaires ont une signification culturelle, ethnique, sociale et familiale qui peut être intégrée dans les recommandations, ce qui n'est pas le cas des nutriments qui ont seulement une fonction biologique. Un certain nombre de principes de base ont ainsi été établis pour de telles recommandations basées sur les aliments. On y retrouve :

Des régimes alimentaires :

Plutôt que des nutriments ou des aliments isolés, des régimes alimentaires complets doivent être proposés

Les recommandations alimentaires doivent refléter des types d'alimentation au lieu d' établir des listes de valeurs chiffrées de nutriments

Plusieurs régimes alimentaires sont compatibles avec une bonne santé

Des conseils pratiques :

Les aliments ou les groupes d'aliments recommandés doivent être bon marché, disponibles et accessibles pour la majorité

Les recommandations doivent être flexibles afin de respecter les divers modes de vie, tranches d'âge, ou conditions physiques

Des conseils d' intelligibilité :

Il faut choisir des groupes d'aliments que le public acceptera facilement

Les recommandations et les supports visuels doivent être compréhensibles par tous

Les messages doivent être testés avant d'être diffusés

Une adéquation culturelle :

Les choix, les couleurs et les illustrations des aliments doivent convenir aux cultures concernées

Des changements trop radicaux de coutumes alimentaires doivent être évités

Les recommandations doivent être positives et doivent encourager le plaisir que sont censés procurer des régimes alimentaires adéquats

Sensibilisation préalable sur le terrain.

Néanmoins, le comité d'experts a insisté sur le fait que des recommandations ne seraient suivies d'effet qu'avec une préparation correcte sur le terrain. Par exemple, il est important de bien comprendre le régime alimentaire courant de tel groupe ou tel sous-groupe. Les problèmes sanitaires locaux doivent être bien identifiés, ainsi que les relations de cause à effet avec l'alimentation. Certaines tranches de la population peuvent être sujettes à des maladies liées à l'alimentation ; il convient de les identifier en utilisant des sources locales, régionales ou internationales. Ces informations de base fournissent les fondations sur lesquelles les recommandations peuvent être développées. Les prochaines étapes consisteront à identifier les conduites alimentaires nécessitant une modification, puis à prendre les décisions concernant le contenu, le but et les groupes cibles des recommandations. On peut s'attendre à ce que l'équipe d'experts de la Commission Européenne mette au point des propositions, mais celles-ci ne seront toutefois connues qu'au cours de la conférence prévue en Crète en Octobre 2000.

Références

* Elaboration et mise en oeuvre du rapport sur les Recommandations Alimentaires basées sur les Aliments (1996) par consultation conjointe de la FAO et de l'O.M.S. à Nicosie, Chypre.

Descripteur MESH : Santé , Agriculture , Consommation alimentaire , Organisation mondiale de la santé , Aliments , Pied , Réseau , Chypre , Europe , Fondations , Plaisir , Population , Régime alimentaire , Rome , Travail , Vie

nuance

Nutrition: Les +

PUBLICITE