nuance

Le CHU de Bordeaux s’équipe d’un TEP- Scan numérique et du Kitten Scanner

illustrationLe service de médecine nucléaire du CHU de Bordeaux dispose d’un plateau technique de pointe. Dans la continuité de ses actions pour une meilleure prise en charge des patients, le CHU de Bordeaux a réalisé un nouveau saut technologique en s’équipant d’équipements disponibles depuis peu sur le marché de l’imagerie médicale : un TEP-SCAN 100 % numérique Vereos et un Kitten Scanner de la marque Philips.

 

Qu’est-ce que le TEP-Scan ?

L’imagerie TEP va devenir la principale modalité de diagnostic moléculaire et de traitement personnalisé dans les années à venir. Elle permet d’explorer l’ensemble du corps humain et d’observer le fonctionnement des organes grâce à un traceur radioactif injecté au patient par voie intraveineuse et détecté ensuite par l’imagerie fonctionnelle. Cet examen est le plus utilisé en cancérologie pour le diagnostic des tumeurs comme le suivi de leur évolution pendant et après les traitements. Le Tep-Scan est aussi essentiel dans d’autres spécialités médicales telles que la neurologie, la cardiologie et la médecine interne.

Quels sont les avantages du Tep-Scan 100 % numérique ?

Le Tep-Scan numérique constitue une évolution majeure en termes de qualité d’image. La technologie numérique apporte une amélioration de la sensibilité de détection et de la résolution spatialejusque-là inégalées.

Ainsi, de toutes petites lésions à l’échelle du millimètre, auparavant douteuses, deviennent clairement visibles permettant une plus grande certitude diagnostique en cancérologie, et dans bien d’autres domaines utilisant cette technique d’imagerie, comme la neurologie.

L’arrivée de ce nouvel équipement 100 % numérique est un réel avantage pour les patients :

  • une réduction du temps d’examen par deux,
  • une diminutionde 50 % iii de la dose de médicament radio pharmaceutique injecté au patient grâce à une meilleure sensibilité des détecteurs.

Installé dans l’enceinte du Service de médecine nucléaire du CHU de Bordeaux, cet équipement est à ce jour le seul disponible dans la région Nouvelle-Aquitaine. Depuis son installation en octobre 2018, plus de 3000 patients ont déjà pu bénéficier de cette technologie. La technologie numérique ainsi introduite sur le plateau technique de Médecine Nucléaire du CHU de Bordeaux ouvre la voie à un diagnostic plus précis et plus précoce et donc une meilleure prise en charge des patients.

Cet équipement de dernière génération est utilisé à des fins diagnostiques, mais aussi de Recherche.

Projets de recherche pour une médecine de précision en cancérologie

Les travaux de recherche menés par l’équipe du Pr Bordenave, cheffe du service de médecine nucléaire et en collaboration avec l’INRIA de Bordeaux, s’inscrivent dans le cadre de la médecine de précision.

Ces recherches ont pour objet d’exploiter la technologie Tep-Scan de Philips pour développer de nouvelles applications cliniques et améliorer le diagnostic, la thérapie et le suivi des patients atteints de cancer.

Pour cela, ce projet s’appuiera sur un large éventail de procédures cliniques courantes actuelles et futures autour de la radiomique.

Le but de la radiomique est de mieux caractériser les tumeurs, en exploitant de manière approfondie des données directement contenues dans les images. Pour parvenir à extraire une information d’ordre biologique (le degré d’agressivité des cellules cancéreuses, par exemple) à partir d’une « simple » image, les chercheurs établissent des relations statistiques entre des masses considérables de données d’imagerie et les informations disponibles par ailleurs, qu’elles soient d’ordre clinique, biologique, voire génétique. Cette mise en relation nécessite l’adaptation d’outils de traitement des données et la création d’algorithmes dédiés à la gestion des « big data ». Le projet géré par le CHU de Bordeaux se focalisera sur les myélomes et lymphomes, tumeurs les plus fréquentes.

Le Kitten Scanner, expliquer l’examen d’imagerie aux enfants

Passer un examen scanner ou IRM peut être une épreuve impressionnante surtout pour les enfants. Les images de qualité sont mieux acquises chez des patients réceptifs et détendus. Pourtant, la peur d’un enfant peut défier cet objectif. Le Kitten Scanner Philips (un scanner à petite échelle) est conçu pour réduire la peur et éduquer de manière ludique les enfants sur le processus d’imagerie. Avec cet appareil miniature, ils découvrent le concept d’imagerie et comment se déroule l’examen. Le Kitten Scanner est le premier installé en France dans un service de médecine nucléaire. Le CHU de Bordeaux confirme ainsi son excellence dans la prise en charge des patients pédiatriques.

Descripteur MESH : Médecine , Patients , Médecine nucléaire , Diagnostic , Technologie , Tumeurs , Recherche , Peur , Neurologie , France , Cellules , Statistiques , Précis , Enfant , Radio , Corps humain , Cardiologie , Médecine interne , Génétique , Temps , Lymphomes

nuance

Hôpital: Les +