nuance

Haemophilus influenzae : la primo-vaccination suffit pour une protection chez l’enfant

Une étude britannique parue dans le Journal of the American Medical Association montre qu’une vaccination primaire contre Haemophilus influenzae de type b chez les enfants ne requiert que 3 doses délivrées à 2 , 3 et 4 mois d’âge. Le rappel lors de la deuxième année d’existence n’est pas nécessaire.

Au Royaume-Uni, le schéma de vaccination primaire contre H. influenzae de type b (Hib) chez les enfants prévoit 3 doses administrées à 2 , 3 et 4 mois d’âge. Plusieurs pays délivrent une quatrième dose (prime-boost) dans la seconde année. Peu de données sont disponibles permettant de vérifier la nécessité de cette quatrième dose.

Afin d’évaluer la protection clinique à long terme suite à une primo-vaccination contre H. influenzae, le Dr P. Health et al ont mené une étude clinique, entre octobre 1992 et mars 1999 au Royaume-Uni, recensant le nombre d’enfants ayant développé une maladie infectieuse invasive à H. influenzae malgré une vaccination (comprenant 3 doses de vaccin anti-Hib conjugué) dans l’enfance.

D’après l’étude, 96 échecs ont été rapportés après la primo-vaccination. Durant la période de l’étude, on estime à 4.368.200 le nombre d’enfants ayant reçu 3 doses de vaccin au Royaume Uni, ce qui porte le taux d’échec à 2,2 pour 100.000 enfants vaccinés (IC 95 % = 1,8-2,7 pour 100.000). Bien que l’efficacité du vaccin décroît significativement après la première année de vie (P < 0,001), elle reste élevée jusqu’à la sixième année (99,4 % chez les enfants âgés de 5 à 11 mois contre 97,3 % chez ceux âgés de 12 à 71 mois).

De plus, des études séparées, mesurant le taux d’anticorps anti-Hib, ont été conduites sur deux cohortes d’enfants (n = 153 et n = 107) vaccinés à 2, 3 et 4 mois d’âge avec le vaccin conjugué contre Hib et suivis jusqu’à 43 et 72 mois d’âge. Il ressort de ce travail que la proportion d’enfants dans les cohortes 1 et 2 ayant une concentration en anticorps inférieure à 0,15 µg / ml augmente entre 12 et 72 mois d’âge ( 6 % à 12 mois, 8 % à 43 mois, 32 % à 72 mois ; P < 0,001).

Les auteurs concluent que le niveau d’anticorps et la protection clinique contre H. influenzae diminuent au cours du temps après une primo-vaccination contre Hib, sans vaccin de rappel à deux ans. Toutefois, la diminution de la protection clinique reste minime suggérant qu’un rappel n’est pas nécessaire.

Source : JAMA 2000 ; 284 (18) : 2334-2340

Descripteur MESH : Vaccination , Infectiologie , Anticorps , Maladie , Mars , Temps , Travail , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +