nuance

Le mycophénolate mofétil efficace contre la dermatite atopique

Selon les résultats d'un essai pilote récent, le mycophénolate mofétil est une alternative efficace pour traiter des formes modérées à sévères de dermatite atopique lorsque les traitements standards n'ont pas répondu. Cet essai pilote est publié dans la dernière édition de la revue Archives of Dermatology.

Le mycophénolate mofétil est un immunosuppresseur récent. Après absorption, il est hydrolysé en acide mycophénolique actif. Son intérêt dans le traitement de formes de dermatite atopique a été étudié par Grundmann-Kollmann et al..

Les dix patients traités par mycophénolate mofétil présentaient une dermatite atopique qui résistait aux traitements conventionnels. Ces patients ont reçu 1 g de mycophénolate mofétil (voie orale) deux fois par jour pendant 4 semaines. Le dosage était ensuite réduit à 500 mg deux fois par jour pendant encore 4 semaines. Le suivi était de 20 semaines. Des glucocorticoïdes topiques pouvaient être prescrits à partir de la 8° semaine.

Le critère principal d'évaluation était l'évolution de la sévérité de la dermatite atopique définie selon l'index SCORAD (scoring atopic dermatitis).

Selon ce critère, la dermatite atopique était moins sévère chez tous les patients après 4 semaines et 8 semaines de traitement. "Après 4 semaines, 7 des 10 patients étaient complétemet 'rétablis' ", commentent les auteurs. Deux patients qui avaient initialement bien répondu ont rechuté aux environs de la 5° semaine. Un patient a arrété le traitement en raison de complication (herpes retinitis).

Le traitement a été bien toléré dans l'ensemble et 6 des 7 patients qui avaient répondu à une monothérapie par mycophénolate mofétil n'ont pas eu de rechute durant le suivi. Chez ceux qui ont terminé l'étude, l'index SCORAD a diminué de 74 % par rapport à l'index initial.

Les auteurs estiment que ces résultats préliminaires sont encourageants. De ce fait, il serait souhaitable d'étudier le mycophénolate mofétil pour cette indication dans des essais randomisés contrôlés.

Source : Arch Dermatol 2001;137:870-3.

Descripteur MESH : Dermatite , Édition , Patients , Index , Absorption , Acide mycophénolique , Essais , Glucocorticoïdes

nuance

Recherche scientifique: Les +