nuance

Contrôle glycémique en réanimation chirurgicale

Les patients admis en réanimation chirurgicale développent souvent une hyperglycémie et une résistance à l'insuline. Selon un essai paru dans le NEJM, un traitement intensif par insuline permet d'améliorer le pronostic lorsque la durée du séjour en réanimation est supérieure à cinq jours.

Van den Berghe et al. ont enrollé 1.548 patients admis en réanimation chirurgicale et sous assistance ventilatoire. Lors de l'admission, un premier groupe des patients a bénéficié d'un traitement intensif par insuline : la glycémie était ainsi maintenue entre 0,8 g/L et 1,1 g/L. L'autre groupe a bénéficié d'un traitement classique où une perfusion d'insuline était posée lorsque la glycémie dépassait 2,15 g/L : la glycémie devait être maintenue entre 1,8 et 2 g/L.

Dans le groupe "traitement intensif par insuline", seulement 35 patients (4,6 %) sont décédés comparé à 63 (8,0 %) dans le groupe contrôle.

Les auteurs ont noté que la mortalité était identique dans les deux groupes pour les cinq premiers jours. Le bénéfice global du traitement intensif par insuline était attribuable à son effet sur les patients en réanimation chirurgicale pendant plus de cinq jours. Chez ces patients, la mortalité était de 10,6 % (traitement intensif) comparé à 20,2 % avec le traitement conventionnel.

Cet effet positif s'explique par une réduction du nombre des sepsis et des syndromes de défaillance ou de décompensation multiviscérale. On observe également une diminution des bactériémies, des insuffisances rénales et d'autres complications.

En conclusion, les auteurs estiment qu'un contrôle très étroit de la glycémie à 1,1 g/L réduit la morbidité et la mortalité chez les patients en réanimation chirurgicale.

Source : N Engl J Med 2001;345:1359-67.

Descripteur MESH : Réanimation , Insuline , Patients , Durée du séjour , Hyperglycémie , Pronostic , Glycémie , Mortalité , Morbidité , Perfusion

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib