nuance

Une consommation légère d'alcool réduit le risque d'hypertension chez les femmes

Selon une étude menée pendant 8 ans sur plus de 70.000 femmes, celles qui boivent de un quart à un demi-verre "d'alcool" par jour ont un risque de développer une hypertension artérielle réduit de 14 % par rapport à celles qui ne boivent pas. Par contre, celles qui consomment plus de 1,5 verres par jours voient leur risque augmenter d'au moins 20 %. Ces résultats sont publiés dans le numéro de mars de la revue médicale Archives of Internal Medicine.

Pour cette étude, le Dr Ravi Thadhani (Brigham and Women's General Hospital, Boston) et ses confrères ont étudié 70.891 femmes (25 à 42 ans) pendant 8 ans.

L'objet de ce travail était l'étude de la relation entre la consommation d'alcool et le risque de développer une hypertension artérielle (HTA). Au cours des huit années de suivi, 4.188 nouveaux cas (5,9 %) d'HTA ont été observés.

"L'association entre la consommation d'alcool et le risque d'hypertension chronique chez les femmes jeunes suit une courbe en J, avec les buveurs légers qui présentent une réduction modeste du risque et les plus gros buveurs une augmentation du risque", écrivent les auteurs.

Le risque d'HTA selon la consommation d'alcool a été mesuré par rapport au groupe de femmes qui ne buvaient pas. La consommation quotidienne moyenne était exprimée en verres avec pour approximation 1 verre = 10 grammes d'éthanol.

Les risques selon la consommation quotidienne moyenne étaient les suivants :

< 0.25 verre = réduction de 4 % du risque d'HTA

0.26-0.5 verre = réduction de 14 % du risque d'HTA

0.51-1 verre = réduction de 8 % du risque d'HTA

1.01-1.5 verres = risque équivalent

1.51-2 verres = augmentation de 20 % du risque d'HTA

>2 verres = augmentation de 31 % du risque d'HTA

D'après les auteurs de l'étude, le risque accru d'hypertension n'était pas lié à la boisson consommée chez les femmes dont la consommation d'alcool était la plus élevée. Par ailleurs, une consommation "épisodique" supérieure à 10,5 verres sur trois jours ou moins n'était pas associée à une augmentation du risque d'hypertension.

Source : Arch Intern Med 2002;162:569-74

SR

Descripteur MESH : Risque , Hypertension artérielle , Femmes , Verre , Mars , Association , Boston , Éthanol , Travail

nuance

Recherche scientifique: Les +