nuance

L’interférence par ARN : une nouvelle voie de lutte contre le VIH ?

L’interférence par ARN est un processus biologique qui n’a été découvert qu’en 1998. Ce mécanisme permet de dégrader des ARNm grâce à de courts ARN double-brin de séquence spécifique. Des résultats publiés dans Nature Medicine du mois de juillet montrent que cette stratégie d’interférence par ARN permet d’inhiber l’infection par le VIH dans des cellules humaines en culture.

L’interférence par ARN repose sur la capacité d’un court ARN double brin à entraîner la dégradation d’un ARNm avec une spécificité de séquence. Ces ARN double brin « interférents » sont nommés siRNA pour « short interfering RNA » (voir dépêche Caducee.net). Le mécanisme n’est pas encore totalement élucidé mais il a été mis en évidence chez les plantes, des invertébrés et plus récemment dans des cellules de mammifères

Pour illustrer le potentiel de l’interférence par ARN, Novina et al décrivent dans le dernier Nature Medicine plusieurs expériences qui prouvent que cette stratégie permet de contrer sérieusement l’infection par le VIH dans des cellules en culture.

Pour cela, ces chercheurs ont construit des siRNA qui ciblent spécifiquement le récepteur cellulaire CD4 du VIH et la protéine de structure Gag du VIH.

Leurs résultats obtenus sur des cultures cellulaires indiquent que cette approche permet de diminuer l’entrée du virus dans les cellules et d’inhiber la réplication du VIH-1. Cette capacité a également été démontrée avec des lymphocytes T en culture.

« Les siRNA inhibent efficacement les étapes de l’infection avant et/ou l’intégration au cours du cycle du VIH-1 », écrivent les chercheurs. Ils soulignent que ces travaux ne constituent pour l’instant qu’une étude de faisabilité qui valide le principe d’utilisation des siRNA pour contrer l’infection par le VIH.

La technique d’interférence par ARN n’en est encore qu’à ces débuts et suscite déjà beaucoup d’intérêt auprès de la communauté scientifique en raison de sa nouveauté mais aussi de son potentiel pour d’autres pathologies.

Source : Nature Medicine 2002 ;8(7) :681-6. Published online : 3 June 2002, doi:10.1038/nm725

SR

Descripteur MESH : ARN , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Génétique , Interférence par ARN , Lutte , Cellules , Invertébrés , Lymphocytes , Lymphocytes T , Mammifères , Plantes , Virus

nuance

Recherche scientifique: Les +