Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

ARN

230 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L’interférence par ARN : une nouvelle voie de lutte contre le VIH ?

Caducee.net, le 03 juillet 2002 : L’interférence par ARN est un processus biologique qui n’a été découvert qu’en 1998. Ce mécanisme permet de dégrader des ARNm grâce à de courts ARN double-brin de séquence spécifique. Des résultats publiés dans Nature Medicine du mois de juillet montrent que cette stratégie d’interférence par ARN permet d’inhiber l’infection par le VIH dans des cellules humaines en culture. […].

Des ARN pour la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 24 novembre 2003 : Des chercheurs ont créé un nouveau type de modèle de la maladie de Parkinson en utilisant la technique d’interférence par ARN. Cette technologie connaît un succès croissant et pourrait permettre de créer rapidement des modèles animaux de maladies humaines. […].

Santaris Pharma A/S conclut une alliance stratégique avec Shire plc visant la mise au point de médicaments à base d'ARN pour le traitement de maladies génétiques rares

PR Newswire, le 24 août 2009 : HOERSHOLM, Danemark, August 24 /PRNewswire/ -- Santaris Pharma A/S, société biopharmaceutique non cotée spécialisée dans la mise au point de médicaments à base d'ARN appliqués aux ARNm et aux micro-ARN liés à des maladies, a annoncé aujourd'hui la création d'une alliance stratégique mondiale sur plusieurs années avec Shire plc visant la découverte et la mise au point de médicaments à base d'ARN pour combattre les maladies génétiques rares. […].

De nouveaux partenariats ainsi que de récents progrès concernant les programmes de développement de médicaments à base d'ARN poussent Santaris Pharma A/S à établir certaines opérations aux États-Unis

PR Newswire, le 17 septembre 2009 : HOERSHOLM, Danemark et SAN DIEGO, Californie, September 17 /PRNewswire/ -- Santaris Pharma A/S, une société biopharmaceutique non cotée spécialisée dans la mise au point de médicaments à base d'ARN appliqués aux ARNm et aux micro-ARN liés à des maladies, a annoncé aujourd'hui avoir établi certaines opérations aux États-Unis. Que ce soit à l'interne ou par l'entremise de ses partenaires, la société possède un important service de développement des médicaments qui comprend des programmes pour guérir les troubles du métabolisme, les maladies infectieuses et inflammatoires ainsi que les troubles d'ordre génétique. […].

Des ARN contre les virus respiratoires

Caducee.net, le 10 janvier 2005 : L'interférence par ARN, technologie en plein essor depuis quelques années, pourrait aussi s'appliquer au traitement d'infections respiratoires d'origine virales fréquentes chez l'homme, montre une nouvelle étude. En utilisant des ARN interférents administrés par voie nasale, des chercheurs sont parvenus chez l'animal à prévenir des infections par le virus respiratoire syncitial (RSV) et le virus para-influenza (PIV). […].

Des ARN capables de lutter contre des maladies génétiques

Caducee.net, le 27 mai 2003 : De courts ARN pourront peut-être un jour être utilisés pour le traitement de maladies génétiques, démontre une étude américaine. Elle décrit l’intérêt des ARN interférents pour inactiver l’expression des gènes de façon spécifique. […].

La FDA autorise la demande de NMR déposée par Quark relativement au DGFi, un traitement par petits ARN interférents basé sur la composition chimique exclusive de Silence Therapeutics

PR Newswire, le 25 juin 2008 : LONDRES, June 25 /PRNewswire/ -- Silence Therapeutics plc (Londres AIM : SLN) annonce aujourd'hui que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a autorisé la demande de nouveau médicament de recherche (NMR) déposée par Quark Pharmaceuticals Inc (« Quark ») relativement à un traitement par petits ARN interférents basé sur la composition chimique exclusive de Silence. Le produit, DGFi, qui sera utilisé dans le cadre de greffes de rein, a été découvert et est mis au point par Quark. Silence Therapeutics a accordé à Quark les droits relatifs à la structure des molécules AtuRNAi du DGFi. […].

Autogreffe de moelle osseuse : nécessité du recours à la PCR ARN pour détecter la survenue des hépatites C post-transfusionnelles

Caducee.net, le 19 juillet 2000 : Une étude sur l’incidence de l’hépatite C après autogreffe de moelle chez des enfants, réalisée par des biologistes de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif), confirme la faible spécificité de l’ELISA chez les enfants immunodéprimés et la nécessité du recours à la PCR ARN pour détecter les hépatites C post-transfusionnelles. […].

Ingenuity annonce la capacité de support du flux de travail requis pour le séquençage de l'ARN et la capacité novatrice de filtrage microARN de sa dernière version de IPA

PR Newswire, le 15 mars 2011 : REDWOOD CITY, Californie, March 15, 2011 /PRNewswire/ -- Ingenuity(R) Systems, un leader en prestation de solutions informatiques et analytiques destinées aux chercheurs dans le domaine des sciences de la vie, a annoncé aujourd'hui l'ajout à sa solution IPA(R) de nouvelles caractéristiques pour le support du flux de travail des recherches sur la microARN. Les ensembles traités de données sur le séquençage de l'ARN peuvent maintenant être téléchargés directement dans IPA et analysés en fonction du contexte des voies métaboliques et des maladies de sorte à fournir une interprétation biologique exhaustive des données. Cela permet aux chercheurs de se concentrer rapidement et de manière précise sur l'information la plus cruciale contenue dans les vastes ensembles de données de séquençage de l'ARN et d'accélérer le rythme des études. De plus, IPA inclut désormais un nouveau dispositif de filtrage cible de la microARN (microRNA Target Filter) ; de ce fait, IPA est le seul outil accessible commercialement qui permet aux chercheurs d'examiner autant les appariements microARN-ARNm prévus que ceux prouvés par expérimentation, de prioriser les cibles en fonction d'un contexte biologique pertinent et de visualiser les interactions moléculaires de ces relations cibles ainsi que les répercussions biologiques qui en découlent. […].

Assistance médicale à la procréation : détection de l'ARN du virus de l'hépatite C dans le sperme

, le 19 septembre 2007 : La Haute Autorité de Santé (HAS) a évalué à la demande de la Direction Générale de la Santé (DGS) la pertinence de rechercher l'Acide Ribonucléique (ARN) du virus de l'hépatite C (VHC) dans le sperme lors d'une assistance médicale à la procréation (AMP) chez les couples présentant des troubles de la fertilité et dont l'homme est séropositif pour le virus de l'hépatite C. Cette recherche est aujourd'hui imposée réglementairement par l'arrêté du 10 mai 2001. […].

Les ARN interférents efficaces contre le SRAS

Caducee.net, le 28 août 2005 : La recherche de thérapies contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) fait l'objet de recherches intensives depuis la flambée de 2003. Aujourd'hui, une équipe vient de montrer que des ARN interférents (ARNi) peuvent éviter le développement du SRAS mais aussi guérir une infection établie chez des macaques. […].

Lutter contre le VIH avec des ARN interférents

Caducee.net, le 25 décembre 2002 : Des chercheurs américains sont parvenus à protéger des lymphocytes T d’une infection par le VIH en introduisant dans ces cellules de courts ARN qui réduisent l’expression d’un corécepteur cellulaire du VIH. […].

L’interférence par ARN pour lutter contre les pathologies hépatiques

Caducee.net, le 10 février 2003 : L’interférence par ARN (RNAi) est une technique puissante qui permet de contrôler l’expression des gènes selon un mode spécifique. Considérée comme une des plus importantes avancées scientifiques des dernières années, son potentiel thérapeutique n’est pas définitivement établi. De nouveaux travaux indiquent que cette approche permet d’éviter les lésions hépatiques et le décès dans un modèle d’hépatite chez la souris. […].

Les ARN antisens contre la myopathie de Duchenne

Caducee.net, le 23 février 2006 : Un groupe de chercheurs italiens a mis au point au système qui fait appel à la technique et ARN antisens et à l’emploi d’un vecteur d’expression viral contre la myopathie de Duchenne chez les souris modèles mdx. Les résultats apparaissent encourageants. […].

Les biopuces : un outil révolutionnaire pour le diagnostic de cancer

Caducee.net, le 18 octobre 1999 : La biopuce qui permet d’analyser en quelques heures des milliers de séquences d’ARN, et donc de disposer d’une analyse quantitative des profils d’expression d’une multitude de gènes, s’avère être un outil exceptionnel pour classer avec plus de précision les différentes variétés de tumeurs malignes et en découvrir d’autres, indique une étude de chercheurs américains parue dans la revue Science. […].

Harvard Medical School et Cellectricon entament une collaboration autour de la technologie de dépistage de l'interférence ARN à l'échelle du génome, Cellaxess(R)HT

PR Newswire, le 25 novembre 2008 : GÖTEBORG, Suède, November 25 /PRNewswire/ -- Cellectricon, l'un des principaux fournisseurs de solutions de dépistage novatrices destinées à la découverte de médicaments, a annoncé aujourd'hui la conclusion d'un accord de collaboration avec l'Harvard Medical School et l'ICCB-Longwood Screening Facility (« ICCB-L »). L'Harvard Medical School utilisera le système Cellaxess(R)HT, le premier système au monde de transfection à haut débit permettant la diffusion sans réactif de matériel génétique dans de nombreux types de cellules pertinents sur le plan biologique. […].

Skyhawk Therapeutics annonce un accord avec Genentech visant la découverte et la mise au point de modificateurs d'épissage de l'ARN à petites molécules pour l'oncologie et les maladies neurodégénératives

Skyhawk Therapeutics, le 16 juillet 2019 : Skyhawk fera appel à sa plateforme SkySTARTM pour mettre au point des médicaments candidats visant plusieurs cibles pour l'oncologie et les maladies neurodégénératives. En contrepartie, Skyhawk recevra un paiement à l'avance et pourrait gagner à terme plus de 2 milliards de dollars, y compris avec des frais de participation sélective et des paiements jalons en plus de royalties sur la vente de médicaments commercialisés. […].

La stratégie d’interférence par ARN pour combattre le VIH

Caducee.net, le 02 mai 2002 : «Cela pourrait devenir une petite bombe dans l’arsenal [thérapeutique anti-VIH]». C’est ainsi qu’a résumé John Rossi, du Beckman Research Institute of the City of Hope (Duarte, Californie, EU), les découvertes de son équipe sur une nouvelle façon de ‘tuer le virus dans l’œuf’, en faisant exprimer aux cellules infectées par le VIH des petits ARNs venant interférer (siRNA) avec la machinerie réplicative virale. […].

Les plus