nuance

De nouveaux partenariats ainsi que de récents progrès concernant les programmes de développement de médicaments à base d'ARN poussent Santaris Pharma A/S à établir certaines opérations aux États-Unis

HOERSHOLM, Danemark et SAN DIEGO, Californie, September 17 /PRNewswire/ -- Santaris Pharma A/S, une société biopharmaceutique non cotée spécialisée dans la mise au point de médicaments à base d'ARN appliqués aux ARNm et aux micro-ARN liés à des maladies, a annoncé aujourd'hui avoir établi certaines opérations aux États-Unis. Que ce soit à l'interne ou par l'entremise de ses partenaires, la société possède un important service de développement des médicaments qui comprend des programmes pour guérir les troubles du métabolisme, les maladies infectieuses et inflammatoires ainsi que les troubles d'ordre génétique.

L'intérêt croissant, les nouvelles collaborations de même que les progrès rendus possibles grâce à la plateforme technologique LNA (Locked Nucleic Acid ou acide nucléique verrouillé) et au moteur de recherche pour les médicaments de la société ont poussé Santaris Pharma A/S, dont le siège social est au Danemark, à établir certaines de ses opérations à San Diego, en Californie.

Pour mener cette expansion vers les États-Unis, Santaris Pharma A/S a nommé Arthur A. Levin, Ph.D, l'un des plus grands spécialistes de l'industrie dans le domaine de la recherche sur l'ARN, présidents des opérations menées en sol américain. De plus, le Dr Levin détiendra l'entière responsabilité de cette succursale en tant que vice-président et directeur du développement de Santaris Pharma A/S.

Le Dr Levin possède 15 années d'expérience en recherche portant sur l'ARN et est fort de plus de 25 d'expérience dans l'industrie pharmaceutique. Avant de joindre les rangs de Santaris Pharma A/S, le Dr Levin occupait le poste de premier vice-président, développement des médicaments chez Isis Pharmaceuticals, où il a joué un rôle clé dans l'avancement de plus d'une douzaine de médicaments antisens basés sur l'ARN, de la recherche au développement clinique.

« Nous sommes contents que le Dr Levin ait joint notre équipe de gestion afin établir des opérations aux États-Unis et de superviser les programmes de développement mondiaux pour Santaris Pharma A/S », a affirmé Søren Tulstrup, PDG de Santaris Pharma A/S. « Ses nombreuses recherches portant sur l'ADN, son expérience en matière de développement et sa connaissance de l'industrie lui serviront pour utiliser la chimie LAN et le moteur de recherche sur les médicaments de l'entreprise pour explorer de nouvelles opportunités de brevets et de collaborations scientifiques, pour accroître la visibilité de l'entreprise sur les marchés financiers et pour attirer des scientifiques de renom. »

Santaris Pharma A/S a récemment réussi une percée en sciences médicales en tant que première entreprise à conduire un médicament ciblant les microARN vers la phase des essais cliniques menés sur l'humain. Un essai clinique de phase 1 en dose unique est désormais terminé et un second essai de phase 1, en doses multiples et croissantes cette fois, est présentement à l'étude.

Le médicament SPC3649 cible spécifiquement microARN-122 (miR-122), un facteur de l'hôte pour la réplication du virus de l'hépatite C. En 2008, Santaris Pharma A/S publié dans Nature(1) les résultats de la répression réussie des microARN par le SPC3649 chez les primates non humains.

« Le fait de conduire le premier traitement contre les microARN à la phase des essais cliniques menés sur l'humain constitue une preuve du leadership de Santaris Pharma A/S dans le domaine », a affirmé Henrik Ørum, vice-président et directeur scientifique chez Santaris Pharma A/S. « Notre plateforme technologique LNA exclusive comprenant de courts LNA monobrins présente une plus grande affinité, une spécificité plus importante et une puissance remarquable comparativement aux autres oligonucléotides à base d'ARN. Avec une liste croissante de partenaires pharmaceutiques et le LNA qui est rapidement devenu la substance de choix pour les thérapies ciblant l'ARN, nous somme ravis que le Dr Levin ait joint notre équipe pour permettre à de nouveaux traitements prometteurs d'être développés. »

Le mois dernier, Santaris Pharma A/S a annoncé la création d'une alliance stratégique mondiale sur plusieurs années avec Shire plc visant la découverte et la mise au point de médicaments à base d'ARN pour combattre les maladies génétiques rares, et ce, à l'aide de la plateforme technologique LAN exclusive à Santaris Pharma. Cette alliance vient s'ajouter à la liste constamment grandissante des partenariats pour la découverte et le développement de médicaments portant sur les ARNm et les microARN et dans laquelle se retrouvent Wyeth (développement de candidats s'attaquant à un maximum de dix cibles), GlaxoSmithKline (quatre candidats-médicaments contre les maladies virales) et Enzon (huit candidats contre les cibles cancéreuses). Les opérations menées aux États-Unis ont pour but de supporter les relations déjà existantes et de créer de nouvelles occasions de brevets et de partenariats.

À propos de la plateforme technologique LNA (Locked Nucleic Acid ou acide nucléique verrouillé)

La plateforme technologique LNA mise au point par Santaris Pharma A/S permet de créer des versions chimiques synthétiques de l'acide nucléique normal à partir duquel sont constitués les acides ribonucléiques (ARN). Ces versions chimiques synthétiques appelées acides nucléiques verrouillés (LNA) améliorent les qualités médicamenteuses du traitement qui en résulte, dit par oligonucléotides, en renforçant sa résistance au métabolisme, en augmentant sa demi-vie et en améliorant son assimilation par les tissus. Les traitements basés sur les LNA démontrent une plus grande affinité de liaison avec les ARN cibles, ce qui permet d'optimiser l'efficacité par rapport à d'autres traitements par nucléotides. La plus grande efficacité des LNA dans la liaison des séquences d'ARN complémentaires permet également d'utiliser des médicaments à oligonucléotides LNA considérablement plus court pouvant s'avérer plus efficaces que les traitements précédents à l'antisens ou aux médicaments à base d'ARN interférent court (siRNA).

À propos de Santaris Pharma A/S

Santaris Pharma A/S est une société biopharmaceutique non cotée spécialisée dans la mise au point de médicaments à base d'ARN ciblés sur les ARNm et les micro-ARN liés à des maladies. Grâce à la plateforme technologique (LNA) exclusive et au moteur de découverte de médicaments de la société, Santaris Pharma A/S est en mesure de créer des séries de médicaments candidats LNA de premier plan de manière rapide et efficace. Les activités de la société en matière de recherche et de développement se concentrent sur les maladies infectieuses et les troubles du métabolisme tandis que dans le cadre de ses partenariats avec les plus grandes sociétés pharmaceutiques, Santaris Pharma A/S explore divers domaines thérapeutiques, notamment le cancer, les maladies génétiques rares et les maladies inflammatoires. Santaris Pharma A/S a été fondée en 2003, elle a son siège au Danemark et elle mène également des activités aux États-Unis. La société est engagée dans plusieurs partenariats stratégiques avec Enzon Pharmaceuticals, GlaxoSmithKline, Wyeth Pharmaceuticals et Shire plc. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter www.santaris.com.

(1) Elmén et al. LNA-mediated microRNA silencing in non-human primates. Nature 2008, 452, 896-899

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : ARN , Programmes , Californie , Danemark , Génétique , Recherche , MicroARN , Oligonucléotides , Moteur de recherche , Métabolisme , Acides , Primates , Essais , Rôle , Sociétés , Sol , Tissus , Vie , Virus , Maladies virales , Nucléotides , Nature , Industrie pharmaceutique , Industrie , Hépatite C , Hépatite , Essai clinique , Connaissance , Chimie , ADN , Acides nucléiques

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +