nuance

Un coup d’accélérateur dans la recherche contre le paludisme

Cette semaine voit la parution de plusieurs articles majeurs pour la recherche contre le paludisme. En effet, les revues Science et Nature publient dans leurs colonnes des articles de référence sur le séquençage du génome de l’agent du paludisme Plasmodium falciparum et de son vecteur, le moustique Anopheles gambiae.

Le paludisme est un réel problème de santé publique dans les régions endémiques. On estime en effet que 500.000 personnes sont infectées par le parasite chaque année et que 2,5 millions en meurent. Les enfants africains de moins de cinq ans sont particulièrement exposés. L’absence de vaccin et le développement de résistances chez les parasites et chez son vecteur rendent la lutte contre cette parasitose très délicate à l’échelle des populations.

Le génome de P. falciparum est désormais connu. Ce séquençage est publié dans l’édition de cette semaine de la revue internationale Nature. Ce même numéro comprend une analyse protéomique du cycle de réplication et de la séquence du génome du parasite Plasmodium yoelii yoelii, qui infecte les rongeurs.

Parallèlement, Science publie la séquence du génome d’Anopheles gambiae. Plusieurs articles accompagnent ces publications et discutent des perspectives de ces résultats sur la mise au point de nouveaux traitements et vaccins.

Source : Science, Nature, publication en ligne le 2 octobre 2002.

SR

Descripteur MESH : Recherche , Paludisme , Génome , Lutte , Parasites , Personnes , Protéomique , Publications , Santé , Santé publique , Vaccins

nuance

Recherche scientifique: Les +