nuance

La dexamethasone améliore le traitement des méningites bactériennes

Selon un essai publié dans le NEJM, l’évolution des patients est meilleure avec un traitement par dexamethasone pendant quatre jours et antibiotiques comparé à un traitement par placebo et antibiotiques. Le risque d’épisode « défavorable » est réduit de 40 % et la mortalité passe de 15 % à 7 %.

Cet essai présenté par de Gans et al. a été conduit selon un protocole randomisé, en double aveugle et avec contrôle placebo. L’objet était d’étudier l’effet de la dexaméthasone en plus du traitement antibiotique dans le traitement des ménigites bactériennes de l’adulte.

La dexaméthasone était administrée (10 mg) juste avant ou avec la première dose d’antibiotique. Elle était prise pendant quatre jours toutes les six heures. Le rétablissement des patients était mesuré selon la Glasgow Outcome Scale.

Au total, 157 patients ont reçu la dexaméthasone et 144 un placebo. Le risque « d’évolution défavorable », définie par un score de 1 à 4 à huit semaines, était réduit de près de 40 % dans le groupe dexaméthasone : risque relatif=0.59; IC 95 % = 0.37 to 0.94; P=0.03. Le risque relatif de décès était de 0,48. Pour les méningites à pneumocoques, le risque d’évolution défavorable était réduit de 50 %. Enfin, le risque de saignement gastrointestinal n’était pas plus élevé avec la dexaméthasone.

Cette étude rigoureuse montre clairement les bénéfices apportés par la dexaméthasone dans le traitement antibiotique des méningites bactériennes de l’adulte, avec des avantages plus marqués en cas d’infection à pneumocoques. Ces résultats pourraient avoir un effet marqué sur la prise en charge de ces méningites chez l’adulte.

Source : N Engl J Med 2002 ;347:1549-1556

Descripteur MESH : Risque , Patients , Placebo , Mortalité , Dexaméthasone

nuance

Recherche scientifique: Les +