nuance

Un gène ovarien pourrait expliquer certains aspects de l’infertilité

Des chercheurs de l’Ecole de Médecine de Harvard ont montré que l’absence du gène Fmn2 dans les ovocytes de souris était responsable de sévères complications pendant la gestation. Ce gène code la protéine formine-2. Selon les chercheurs, l’étude de cette protéine pourrait aider à comprendre divers aspects de l’infertilité chez l’homme.

Dans un article paru dans la revue Nature Cell Biology, Benjamin Leader, principal auteur de ces travaux, explique que le gène de la formine-2 est essentiel à une distribution correcte des chromosomes dans les ovocytes.

En étudiant ce gène chez des souris, les auteurs ont montré que son altération avait un effet sur le nombre et la survie des embryons. Les chercheurs s’intéressent désormais à la l’identification de mutations de Fmn2 chez des femmes qui présentent des problèmes fertilité ou de viabilité des embryons.

Source : Harvard Medical School

Descripteur MESH : Ovocytes , Médecine , Auteur , Chromosomes , Femmes , Survie

nuance

Recherche scientifique: Les +