nuance

Cancer du sein : les soins de support durant le traitement

illustrationLes soins de supports sont, en principe, proposés à toutes les patientes atteintes d’un cancer en France, afin de les accompagner à travers chaque étape de la maladie, du diagnostic à la rémission, en passant par le traitement.

Contrairement aux traitements curatifs, les soins de support ne sont pas conçus pour éliminer les cellules cancéreuses, mais sont ciblés sur la gestion de la douleur physique et psychologique causée par les traitements et la maladie.

S’il apparait aujourd’hui indubitable que les soins de support doivent être associés au traitement oncologique du cancer, c’est encore rarement le cas, bien souvent parce que la patiente n’est pas suffisamment informée au sujet de ces soins.

 

Les soins de support dans la prise en charge du cancer du sein

Les soins de supports regroupent un vaste panel de disciplines appartenant principalement au champ médical étendu, mais également à des domaines tous différents.

Ainsi, les patientes atteintes de cancer du sein peuvent consulter un nutritionniste, un diététicien, une infirmière conseillère en image ou un psychologue pour soulager différents maux du corps et de l’esprit.

Au-delà de ces soins médicaux, il leur est aussi possible de faire appel à un service juridique pour connaître leurs droits, notamment liés au travail.

Un service d’assistanat social est aussi compris dans les soins de support afin de soutenir les patientes qui peuvent se retrouver dans une situation délicate, notamment financière, du fait de l’annonce brutale de leur cancer.

 

De fait, les soins de support ont pour objectif d’améliorer la qualité de vie des patientes se battant contre le cancer du sein, mais aussi celle de leurs proches, qui peuvent souffrir indirectement de la maladie.

La qualité de vie a en effet un impact non négligeable sur la santé psychologique et physique de la patiente, influant dès lors sur ses capacités de guérison.

Au cours de son traitement et après l’annonce de la rémission de la maladie, la patiente peut en effet ressentir des douleurs persistantes, des gênes, une détresse psychologique ou des difficultés à se réinsérer dans la vie active.

En abordant les problèmes qu’elle rencontre, quels qu’ils soient, avec des professionnels du domaine concerné, la patiente est prise en charge dans une dimension globale, ce qui prévient le développement de problèmes indirectement liés à la maladie pouvant impacter sa guérison.

Ainsi, les soins de supports peuvent intervenir pour éviter les refus de soin, qui surviennent communément quand la patiente, dépassée par l’angoisse et le stress engendrés par sa maladie, perd l’espoir, l’envie de vivre ou l’envie de lutter.

En plus des syndromes dépressifs, des facteurs externes peuvent motiver un refus de soin, tels qu’une crainte des effets secondaires du traitement qui peuvent sembler incompatibles avec la vie familiale, les ambitions professionnelles ou la situation financière de la patiente.

Les soins de support interviennent alors sur un plan social et juridique, toujours dans le respect du choix de la patiente, mais aussi dans l’optique de trouver des solutions pouvant aboutir à une guérison quand celle-ci est envisageable.

(SOURCE )

 

Soins de support et troubles physiques liés au cancer du sein

Les traitements lourds utilisés pour traiter le cancer du sein peuvent causer de graves séquelles physiques chez la patiente. C’est notamment le cas de la mastectomie, une chirurgie visant à ôter un sein dans sa totalité, et de la chimiothérapie, traitement détériorant les cellules cancéreuses et saines de l’organisme.

Après une chirurgie mammaire, la patiente peut ressentir des douleurs, parfois très intenses, au niveau du thorax, qui ne disparaissent pas avec le temps.

Syndrome Douloureux Post Mastectomie ou syndrome du sein fantôme, ces douleurs ne sont pas normales et ne doivent pas être négligées, ni par la patiente ni par l’équipe médicale.

La prise en charge de la fatigue qui résulte des traitements ou de la maladie, qu’elle soit physique ou psychologique, entre aussi dans le champ des soins de support.

Les soins de support couvrent aussi les problèmes liés aux effets secondaires du traitement contre le cancer du sein, comme les troubles alimentaires, lymphœdèmes, problèmes cutanés ou troubles hormonaux (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, etc.).

Aussi, un nutritionniste ou diététicien pourra aider une patiente à se réalimenter, alors que la prise de nourriture devient difficile — voire impossible — avec le traitement.

Les soins onco-esthétiques pourront permettre de préserver la peau qui est souvent mise à rude épreuve par les traitements et peut causer des gênes ou des douleurs importantes.

 

Soins de support et troubles psychosociaux liés au cancer du sein

Le cancer est une maladie qui effraie, malgré un taux de survie à 5 ans de 87 % et en constante augmentation avec les progrès de la médecine.

Au moment du diagnostic, comme tout au long du traitement et après la rémission, la patiente peut présenter une profonde anxiété et même sombrer dans un état dépressif plus ou moins sévère.

C’est dans ce cadre que les soins de support offrent un soutien émotionnel aux patientes, leur permettant de mettre des mots sur leurs angoisses, de comprendre ce qui leur arrive et de trouver un moyen de préserver leur qualité de vie malgré la maladie.

 

Les soins onco-esthétiques viennent aussi aider la patiente à se réapproprier son corps et à retrouver l’estime de soi, malgré les transformations physiques induites par le traitement.

Les consultations juridiques et les services d’assistance sociale visent à accompagner la patiente tout au long de sa maladie, mais aussi après l’annonce de la rémission, quand vient le moment de se réinsérer dans la vie professionnelle et sociale.

(SOURCE )

 

Les soins de support font partie intégrante du traitement du cancer du sein, une maladie dont les impacts vont bien au-delà de la santé physique des femmes qui en sont atteintes.

Ils peuvent être assurés par des professionnels du corps médical exerçant au sein de l’établissement de santé où la patiente est traitée, ou par des experts en droit du travail, des assistants sociaux ou d’autres professionnels délocalisés.

Le besoin de soutien varie d’une femme à l’autre, mais il demeure important de se renseigner auprès de son équipe soignante pour connaître les soins de support dont il est possible de bénéficier afin de maintenir une bonne qualité de vie et de ne pas perdre pied dans les moments délicats.

 

A propos de l'Institut du Sein Henri Hartmann

L’Institut du Sein Henri Hartmann est un centre spécialisé dans la prise en charge des patientes atteintes de cancer du sein et de cancers gynécologiques. L'équipe médicale pluridisciplinaire est constituée d'une vingtaine de spécialistes dont la complémentarité permet de soigner les patients dans les meilleures conditions possibles grâce entre autres à un plateau technique de pointe (dispositifs d'imagerie, d'analyse et de soins)

Descripteur MESH : Soins , Maladie , Diagnostic , France , Vie , Tumeurs du sein , Physique , Qualité de vie , Santé , Travail , Mastectomie , Cellules , Patients , Corps médical , Femmes , Survie , Équipe soignante , Anxiété , Médecine , Temps , Pied , Taux de survie , Gestion de la douleur , Solutions , Bouffées de chaleur , Fatigue , Syndrome , Douleur , Peau , Thorax

nuance

Pratique médicale: Les +