nuance

Biologie de reproduction : des chercheurs japonais veulent créer des souris productrices d’ovules humains

Une équipe japonaise, travaillant aux Etats-Unis, a déclaré à la presse nippone avoir implanté chez des souris des fragments d’ovaires humains, ces gonades avaient été prélevées chez des femmes par des chirurgiens pour des raisons médicales.

Les tissus ovariens ont été découpés en petits morceaux et 4 mm2 puis greffés à des souris, qui ont ensuite reçues des hormones sexuelles.

Ces travaux ont été menés par l’équipe de Akiyasu Mizukami (école de Médecine d’Asahikawa) aux Etats-Unis, en collaboration avec l’université de l’Utah.

Au bout de quelques semaines, les chercheurs ont observé, chez moins de 10 % des souris greffées, un début de processus de maturation des ovocytes humains. L’expérience a été arrêtée, comme le provoyait dès le départ le protocole de recherche.

Ces travaux, dont le but pourrait être de produire des banques d’ovules humains, ne manquent pas de soulever d’évidentes questions éthiques. D’autres pistes sont suivies par d’autres laboratoires.

Descripteur MESH : Génétique , Reproduction , Femmes , Gonades , Hormones , Laboratoires , Médecine , Ovocytes , Recherche , Tissus

Recherche scientifique: Les +