nuance

Un stéthoscope et un PDA

Les assistants numériques personnels (PDA) sont de plus en plus utilisés par le personnel médical et font l’objet d’une intégration croissante au sein des systèmes informatiques hospitaliers. Ils pourraient ainsi signer à terme un renouveau des habitudes de travail dans ce secteur, bien que leurs avantages en termes de prise en charge et suivi du patient restent encore à explorer.

Le Dr Daniel Baumgart (Université de Berlin) a procédé à une analyse bibliographique sur l’emploi des PDA par les médecins et personnel soignant. Son travail montre que ces appareils peuvent être utilisés pour la formation des étudiants et des médecins mais aussi pour la pratique clinique et la recherche. Ainsi, une étude a montré que plus de la moitié des médecins de moins de 35 ans dans les pays développés utilisaient un PDA en 2003.

Comme le souligne Baumgart, les échanges d’informations en médecine tendent à généraliser l’emploi de l’informatique et du sans fil. Les PDA pourraient permettrent de recevoir divers flux d’informations régulièrement mis à jour, en remplacement de systèmes séparés, indépendants et moins faciles d’accès.

Il restera néanmoins à définir dans quelles mesures les PDA peuvent apporter une amélioration à la qualité des soins, les études sur ce sujet faisant encore défaut.

Source : Lancet 2005; 366: 1210–22

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Travail , Habitudes , Systèmes informatiques , Médecins , Berlin , Étudiants , Médecine , Pays développés , Recherche , Reproduction , Soins

nuance

Recherche scientifique: Les +