nuance

Cancer bronchique : distinguer la réponse au traitement selon le statut tabagique

Dans le cancer bronchique non à petites cellules, les patients qui n’ont jamais fumé présentent de meilleurs taux de survie et une meilleure réponse à la chimiothérapie que les fumeurs ou ex-fumeurs, détaille une étude qui paraîtra dans l’édition du 1° juin de la revue Cancer.

Cette étude a été conduite par le Dr Anne Tsao de l’Université du Texas et de l’Anderson Cancer Center à Houston. Les auteurs ont analysé les dossiers médicaux de 1370 patients traités pour un cancer bronchique non à petites cellules. L’objet était d’étudier l’impact du passé tabagique sur les suites du traitement et de définir l’impact du tabagisme actif au moment du traitement.

Les chercheurs ont mis en évidence que les patients qui n’avaient jamais fumé présentaient une meilleure réponse à la radiothérapie, une maladie moins progressive au cours du traitement et une meilleure survie. Par ailleurs, le statut tabagique au cours du traitement n’avait pas d’effet significatif sur l’évolution clinique.

Source : "Smoking Affects Treatment Outcome in Patients with Advanced Nonsmall Cell Lung Cancer," Anne S. Tsao, Diane Liu, J. Jack Lee, Margaret Spitz, Waun Ki Hong, CANCER; Published Online: April 24, 2006 (DOI: 10.1002/cncr.218844); Print Issue Date: June 1, 2006.

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Patients , Cellules , Survie , Taux de survie , Dossiers médicaux , Maladie , Radiothérapie , Reproduction , Tabagisme , Texas

nuance

Recherche scientifique: Les +