nuance

Tumeurs cardiaques : participation d’un facteur génétique dans la genèse de angiosarcomes

Des chercheurs américains rapportent dans le Journal of Computer Assisted Tomography deux cas d’angiosarcomes de l’oreillette droite survenus à 2 ans d’intervalle chez 2 jumeaux homozygotes. Ils en concluent qu’il existe sans doute un facteur génétique dans la survenue de ces tumeurs cardiaques.

Le Dr Hu et ses collègues du département de radiologie du Baystate Medical Center de Springfield (Massachusetts) rappellent que les tumeurs cardiaques sont malignes dans 20 % des cas et que, parmi ces dernières, l’angiosarcome primitif, le plus souvent localisé au cœur droit et plus particulièrement dans l’oreillette droite, représente 30 % des causes.

Le diagnostic de l’angiosarcome est le plus souvent porté en présence d’une masse occupant la majorité de la cavité cardiaque qui déborde sur la paroi, le péricarde, le médiastin.

Des métastases pulmonaires, cérébrales ou hépatiques peuvent apparaître.

Source : J Comput Assist Tomography, 23, 239 : 63-5.

Descripteur MESH : Génétique , Tumeurs , Jumeaux , Diagnostic , Massachusetts , Médiastin , Péricarde , Radiologie

nuance

Recherche scientifique: Les +