Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Asthénie

75 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Sanofi-aventis lance une étude sur Multaq(R) dans la fibrillation atriale permanente auprès de 10 000 patients

PR Newswire, le 12 mai 2010 : PARIS, May 12, 2010 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd'hui le lancement d'une étude de phase IIIb en double aveugle, randomisée, multinationale, baptisée PALLAS, qui aura pour but d'évaluer le bénéfice clinique potentiel de Multaq(R) (dronédarone) dans la réduction des événements cardiovasculaires majeurs chez plus de 10 000 patients en fibrillation atriale (FA) permanente. L'annonce de cette étude a eu lieu dans le cadre de Heart Rhythm 2010, le 31e congrès annuel de la Heart Rhythm Society. […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude de phase II évaluant les bénéfices cliniques de la polythérapie ABRAXANE®, gemcitabine et bévacizumab en traitement de première ligne des patients atteints de cancer du sein métastatique

Businesswire, le 07 juin 2011 : Dans cette étude, les patients admissibles à une chimiothérapie de première ligne ont reçu ABRAXANE (125 mg/m2), suivi de gemcitabine (1000 mg/m2) les premier et huitième jours, puis de bévacizumab (15 mg/kg) le premier jour de chaque cycle de 21 jours. Quarante-huit patients ont été évalués dans le cadre de cette étude. […].

Mise à jour des résultats de l’étude de phase III évaluant le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients récemment diagnostiqués comme étant atteints du myélome multiple

Businesswire, le 14 juin 2010 : L’étude, portant sur 459 sujets âgés de 65 ans ou plus, a évalué les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’une monothérapie de lénalidomide (MPR-R) (n=152) ; les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’un placébo (MPR) (n=153) ; et les patients traités par un placébo, du melphalan et de la prednisone, suivis d’un placébo (MP) (n=154). […].

Myélome multiple : Farydak obtient une AMM européenne

Myélome multiple : Farydak obtient une AMM européenne

NOVARTIS, le 28 janvier 2016 : Novartis annonce la mise à disposition dans le cadre de son AMM européenne de Farydak®, le premier inhibiteur de l’histone désacétylase (HDAC) approuvé dans le traitement du myélome multiple. « Farydak® représente un espoir et une avancée pour les patients atteints de myélome multiple en rechute et/ou réfractaire. Dans cette maladie, il est très fréquent que les patients rechutent ou cessent de répondre aux traitements. Le nouveau mécanisme d’action de Farydak peut augmenter l’efficacité chez les patients dont la maladie continue à progresser malgré plusieurs lignes de traitements », estime le Pr Philippe Moreau (CHU de Nantes). […].

Une chimiothérapie d'induction suivie d'une chimioradiothérapie augmente le délai jusqu'à l'échec thérapeutique comparé à la seule chimioradiothérapie, chez les patients atteints d'un cancer localement avancé de la tête et du cou inopérable

PR Newswire, le 01 juin 2009 : MADRID, June 1 /PRNewswire/ -- Le groupe espagnol de coopération sur le cancer de la tête et du cou (TTCC) a annoncé aujourd'hui que la chimiothérapie d'induction (CI) administrée avant une radiochimiothérapie standard (CRT), un paradigme de traitement défini comme étant une thérapie séquentielle, comparé à une CRT en monothérapie, prolongeait considérablement le délai jusqu'à l'échec thérapeutique chez les patients atteints d'un cancer localement avancé de la tête et du cou inopérable. Le critère d'évaluation de délai jusqu'à l'échec thérapeutique a été défini comme une combinaison du délai menant à la progression de la maladie, du délai d'intervention ou de tout autre traitement cancéreux, du délai jusqu'à l'abandon du traitement à cause d'un effet secondaire et du décès pour n'importe quelle raison. […].

La FDA Approuve Multaq(R) chez les Patients souffrant de Fibrillation Atriale ou de Flutter Atrial

PR Newswire, le 02 juillet 2009 : PARIS, July 2 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd'hui l'approbation de Multaq(R) (dronédarone-comprimé de 400 mg), par la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Les patients souffrant de fibrillation atriale ou de flutter atrial vont bientôt pouvoir bénéficier d'une nouvelle option thérapeutique permettant une meilleure prise en charge de leur maladie. Multaq(R) est le premier antiarythmique approuvé aux Etats-Unis pour un bénéfice clinique dans la réduction des hospitalisations d'origine cardiovasculaire, chez les patients atteints de fibrillation atriale ou de flutter atrial. […].

La première étude de suivi sur 10 ans indique que le traitement par AVONEX® présente des avantages à long terme pour les patients souffrant de sclérose en plaques à un stade précoce

Businesswire, le 30 avril 2009 : « Les médecins s'accordent pour reconnaître que l'administration précoce d'une thérapie efficace immédiatement après l'apparition des premiers symptômes peut être nécessaire pour modifier l'évolution à long terme de la sclérose en plaques mais jusqu'ici, peu de preuves soutenaient cette hypothèse, » déclare le Dr. R. Philip Kinkel, directeur du centre de la sclérose en plaques du Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston (Massachusetts) et investigateur principal de l'étude CHAMPIONS. « Ces données confirment que le traitement des patients à risque élevé, administré immédiatement après l'apparition des premiers symptômes, réduit les taux de récidive et peut ralentir la progression de la maladie jusqu'à 10 ans. Cela peut se traduire par la capacité à rester actif et à poursuivre les activités quotidiennes, qui serait par ailleurs perdue sans traitement. » […].

Biogen Idec commémore à travers le monde la Journée mondiale annuelle de la sclérose en plaques

Businesswire, le 25 mai 2010 : La Journée mondiale de la sclérose en plaques a été instaurée par la Fédération Internationale de la Sclérose en plaques, dans le but de sensibiliser la population à cette maladie, et afin que les sociétés nationales de lutte contre cette maladie et les personnes atteintes et concernées par cette maladie s'unissent, élargissent et mobilisent la communauté, tout en soutenant la levée de fonds en faveur de la lutte contre cette maladie. Cette année, la Journée mondiale de la sclérose en plaques se consacre à sensibiliser aux questions relatives à l'emploi des personnes atteintes de SEP. […].

Biogen Idec présente de nouvelles données sur ses divers portefeuilles neurologiques lors de la 65e conférence annuelle de l'AAN

Businesswire, le 07 mars 2013 : « Biogen Idec s'est engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits des personnes souffrant de maladies neurologiques en proposant des solutions scientifiques innovantes », a déclaré Douglas E. Williams, PhD., vice-président directeur de la recherche et du développement chez Biogen Idec. « Nous sommes fiers de posséder la filiale de commercialisation SEP la plus étendue du secteur, soutenue par un programme de recherche et développement neurologique robuste. Nous continuerons à centrer nos efforts sur l'amélioration de la vie des patients grâce à la découverte de solutions scientifiques nouvelles, ainsi qu'en proposant des traitements de première classe, un soutien aux patients et des services éducatifs inégalés. » […].

Jevtana® et Zytiga® : un progrès thérapeutique modéré pour certains cancers métastatiques de la prostate

M. Christophe MENAUD, le 19 février 2013 : Jevtana® (cabazitaxel) est un taxane et Zytiga® (abiratérone) est un inhibiteur de la biosynthèse des androgènes. Ils ont l’AMM, en association à la prednisone ou à la prednisolone, dans le traitement du cancer métastatique de la prostate résistant à la castration, chez les hommes dont la maladie a progressé pendant ou après une chimio- thérapie à base de docétaxel. […].

IDM Pharma reçoit l'autorisation quant à l'utilisation de MEPACT(R) (mifamurtide, L-MTP-PE) en Europe pour le traitement des patients atteints d'ostéosarcome résécable non métastatique

PR Newswire, le 10 mars 2009 : IRVINE, Californie, March 10 /PRNewswire/ -- IDM Pharma, Inc. (Nasdaq : IDMI) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne a officiellement accordé une autorisation centralisée de mise sur le marché à l'égard de MEPACT(R) (mifamurtide, L-MTP-PE) pour le traitement de patients atteints d'ostéosarcome résécable non métastatique, une tumeur osseuse rare et souvent fatale qui touche normalement les enfants et les jeunes adultes. L'autorisation centralisée de mise sur le marché permet la commercialisation de MEPACT dans les 27 États membres de l'Union européenne, ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein et en Norvège. MEPACT a obtenu en 2004 le statut de médicament orphelin en Europe et bénéficie, aux termes de la législation pharmaceutique européenne, d'une période d'exclusivité de 10 ans sur le marché pour l'indication approuvée. […].

Présentation à l’ASH des résultats définitifs d’une étude multicentrique de phase II évaluant la combinaison de VIDAZA® et de REVLIMID® chez les patients...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation(NASDAQ : CELG),a publié aujourd’hui les résultats définitifs de la portion de phase II d’une étude multicentrique de phase I/II évaluant le traitement combinant REVLIMID (lénalidomide) et VIDAZA (azacitidine) chez les patients atteints de syndrome myélodysplasique (SMD) présentant un risque élevé et n’ayant pas déjà été traités avec l’un de ces médicaments. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du 53ème congrès annuel de l'American Society of Hematology qui s’est tenu à San Diego, en Californie. […].

Résultats définitifs de l’essai de phase II évaluant REVLIMID® et le rituximab chez les patients atteints de leucémie lymphocytaire chronique réfractaire ou en rechute

Businesswire, le 14 décembre 2011 : Dans le cadre de cette étude, 59 patients ont reçu 375 mg/m2 de rituximab par voie intraveineuse à une fréquence hebdomadaire pendant quatre semaines durant le cycle un, puis une fois toutes les quatre semaines durant les cycles trois à 12. Le lénalidomide par voie orale, à raison de 10 mg/jour, a été commencé le neuvième jour du cycle un puis selon un programme de dosage continu. Les cycles ont été de 28 jours avec l’intention de continuer le traitement pour 12 cycles ou plus si le patient bénéficie d’une réponse clinique. Des réductions de dose ont été faites pour la toxicité hématologique de grade 3 ou 4. La prophylaxie du syndrome de lyse tumorale (SLT) consistait en l’administration quotidienne de 300 mg d’allopurinol durant les deux premières semaines du cycle un. […].

REVLIMID® a été évalué en combinaison avec le Rituximab en tant que traitement potentiel destiné aux patients atteints de leucémie lymphocytique chronique et naïfs de traitement

Businesswire, le 14 décembre 2011 : 69 patients ont participé à cette étude multicentre de phase II qui a évalué l'efficacité et l'innocuité d'une thérapie combinée à base de lénalidomide et de rituximab chez les patients non traités atteints de leucémie lymphocytique chronique. Quarante patients âgés de moins de 65 ans ont été évalués dans la branche 1, contre 29 âgés d'au moins 65 ans dans la branche B. Les patients ont reçu une dose quotidienne de 2,5mg de lénalidomide, pouvant atteindre 5mg par jour, au huitième jour du cycle 1 et, à nouveau, au premier jour du cycle 3 - avec une dose maximale quotidienne de 10mg si celle-ci est tolérée. Les patients ont reçu du lénalidomide pendant 21 des 35 jours du cycle 1, puis pendant 21 jours d'un cycle de 28 jours (cycles 2 à 7), sur un total de sept cycles. Le Rituximab a été initié à la fin du cycle 1, avec une dose de 50 mg/m2 au 29e jour, de 325 mg/m2 au 31e jour, de 375 mg/m2au 33e jour du cycle 1, puis une dose hebdomadaire de 375 mg/m2pendant 4 semaines durant le cycle 2 et au premier jour des cycles 3 à 7. Les patients ont par ailleurs reçu une dose quotidienne de 300mg d'allopurinol dans le cadre de la prophylaxie du syndrome de lyse tumorale et, suivant un amendement du protocole, une dose quotidienne de 81mg d'aspirine. […].

L'Agence Européenne du Médicament recommande la suspension de l'autorisation de mise sur le marché de Raptiva(R)

PR Newswire, le 19 février 2009 : GENÈVE, Suisse, February 19 /PRNewswire/ -- Merck Serono, division du groupe Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), a annoncé aujourd'hui que l'Agence Européenne du Médicament (EMEA) a recommandé à la Commission Européenne de suspendre l'autorisation de mise sur le marché de Raptiva(R) (efalizumab). Raptiva(R) dispose actuellement d'une autorisation de mise sur le marché pour le traitement des patients adultes souffrant de psoriasis en plaques, modéré à sévère chronique, qui n'ont pas répondu, sont intolérants ou présentent une contre-indication à d'autres traitements systémiques. […].

MISE À JOUR RÉGLEMENTAIRE DE CELGENE AU SUJET DE REVLIMID®

Businesswire, le 23 septembre 2011 : Dans sa finalisation de la révision en vertu de l'article 20, le CHMP a conclu que REVLIMID , en combinaison avec la dexaméthasone pour le traitement des patients atteints de myélome multiple ayant reçu au moins une thérapie antérieure, affichait un profil bénéfice/risque positif. Le CHMP a également recommandé que les informations produit pour REVLIMID soient mises à jour afin d’y inclure les informations concernant les deuxièmes malignités primaires. […].

Données de phase I/II évaluant les bénéfices cliniques de REVLIMID® administré en association avec une chimiothérapie standard de type R-CHOP chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B non traité

Businesswire, le 16 juin 2011 : Dans une étude expérimentale de phase I/II menée à la Clinique Mayo, 12 patients ont reçu des doses de 15 mg, 20 mg ou 25 mg de REVLIMID, les dix premiers jours de chaque cycle de 21 jours, en association avec une chimiothérapie standard de type R-CHOP, afin de déterminer la dose maximale tolérée (DMT) de REVLIMID. Aucune toxicité limitant la posologie n'a été observée. […].

Présentation à la Conférence internationale sur le lymphome malin des données de phase II évaluant les bénéfices cliniques de REVLIMID® associé au rituximab chez les patients atteints de lymphomes indolents...

Businesswire, le 19 juin 2011 : Présentation à la Conférence internationale sur le lymphome malin des données de phase II évaluant les bénéfices cliniques de REVLIMID® associé au rituximab chez les patients atteints de lymphomes indolents à grandes cellules B non traités […].

Les plus