Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Avortement spontané

13 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des mutations du gène du facteur V ou du gène de la prothrombine multiplient le risque d'avortement spontané tardif

Caducee.net, le 05 octobre 2000 : Une étude réalisée par des médecins de l'Université de Milan indique que des mutations du gène du facteur V ou du gène de la prothrombine multiplient d'un facteur 3 le risque de perte du fœtus après la 20° semaine de gestation. […].

Epilepsie et avortements spontanés

Caducee.net, le 22 novembre 2001 : Parmi les femmes épileptiques, celles qui ont des antécédents d'avortement spontané ont plus de risques de donner naissance à des enfants épileptiques. […].

La complémentation en acide folique n'influence pas le risque d'avortement spontané

Caducee.net, le 07 septembre 2001 : Au cours de grossesse, une complémentation en acide folique est conseillée afin de réduire le risque d'anomalie de fermeture du tube neural. Une étude qui paraîtra demain dans le Lancet montre que ce type de complémentation n'augmente pas le risque d'avortement spontané. […].

Café et grossesse : risque d’avortement spontané au-delà de 6 tasses

Caducee.net, le 24 novembre 1999 : La probabilité est faible qu’une consommation modérée de caféine augmente le risque d’avortement spontané, montre une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medicine. En revanche, ce risque existe, en particulier au cours du deuxième trimestre de la grossesse, lorsque les concentrations sériques maternelles de paraxanthine, métabolite principal de la caféine, sont particulièrement élevées, équivalentes à une consommation de plus de 6 tasses de café américain par jour (600 mg de caféine). […].

Alpha-fétoprotéine et mort subite du nourrisson

Caducee.net, le 08 septembre 2004 : De nouveaux résultats sur le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) laissent penser que le risque peut être influencé par les conditions du développement in utero et notamment le taux d’alpha-fétoprotéine. […].

Identification d'une protéine impliquée dans le risque de fausse couche

Caducee.net, le 05 février 2005 : La découverte du rôle et de l'effet d'une enzyme impliquée dans la modification des estrogènes pourrait conduire à une meilleure compréhension des mécanismes à l'origine des avortements spontanés et des retards de croissance intra-utérins chez l'homme. L'absence de cette protéine nommée "estrogen sulfotransferase ou EST" se traduit en effet par une perte du fœtus chez l'animal. […].

Prise de caféine et risque d’avortement spontané lors du premier trimestre de la grossesse

Caducee.net, le 21 décembre 2000 : L’ingestion de caféine peut augmenter le risque d’avortement spontané lors des trois premiers mois de la grossesse chez les femmes ne fumant pas et portant un fœtus présentant un caryotype normal. Ce sont les résultats d’une étude suédoise parue dans le New England Journal of Medicine. […].

La rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France métropolitaine en 1998

Caducee.net, le 18 juillet 2000 : Les résultats pour l’année 1998 de la surveillance assurée par le réseau RENARUB constitué de 122 laboratoires d'analyses de biologie médicale, identifiés par l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé dans le cadre du Contrôle de Qualité comme faisant la recherche des IgM antirubéoleuses, sont publiés dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Ils montrent que l’année 1998 représente probablement pour la rubéole une année de faible activité de transmission qui, en l’absence d’amélioration de la couverture vaccinale dans les différents groupes-cible, devrait être suivie de nouvelles recrudescences dans les années à venir. […].

Des enzymes du métabolisme de la caféine liées à un risque d’avortement spontané

Caducee.net, le 24 décembre 2001 : Une étude américaine fait état d’un lien entre le risque d’avortement spontané et le niveau d’activité de deux enzymes intervenant dans le métabolisme de la caféine, la N-acétyltransférase (NAT2) et le cytochrome P4501A2 (CYP1A2). Cette étude est publiée dans la revue Obstetrics and Gynecology par Lisa Signorello et al (Rockville, Maryland, EU). […].

Les MST : un counseling de qualité est essentiel

FIH, le 01 janvier 2000 : Le préservatif en latex offre la meilleure protection qui soit s'il est utilisé correctement et systématiquement. […].

Les maladies tropicales et la grossesse

FIH, le 01 janvier 2000 : Ces maladies peuvent mettre en danger le foetus ou la femme enceinte et compliquer le recours à la contraception. Par le docteur Boaz Otieno-Nyunya Université Moi, Eldoret, Kenya Titulaire d'une bourse de recherche de FHI en technologie contraceptive […].

Le DIU-T au cuivre

FIH, le 01 janvier 2000 : Efficace, sans danger et réversible […].

Le régime sans gluten et la maladie coeliaque n'impactent pas la fertilité selon IVI

Le régime sans gluten et la maladie coeliaque n'impactent pas la fertilité selon IVI

IVI, le 30 octobre 2017 : Lors du congrès scientifique de la Société américaine de la médecine de la reproduction (ASRM - American Society for Reproductive Medicine) - qui se tient cette semaine à San Antonio (Texas, Etats-Unis) - IVI-RMA Global va présenter 40 recherches de pointe. Parmi elles, deux études contredisent les mythes populaires selon lesquels un régime sans gluten et la maladie cœliaque affectent la fertilité et ont une incidence sur les résultats des traitements de procréation médicalement assistée. […].

Les plus