nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Choc

107 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

Les déserts médicaux en Île-de-France

Les déserts médicaux en Île-de-France

ORS IDF, le 14 mai 2018 : A l'heure où les pouvoirs publics veulent développer la médecine ambulatoire pour faire évoluer la prise en charge hospitalière et améliorer le parcours de santé des Français, la question de l'accès aux soins de premier recours se pose avec une acuité toute particulière. […].

Paiement à l'épisode de soins : Le bloc milite contre

Paiement à l'épisode de soins : Le bloc milite contre

Caducee.net, le 09 juillet 2018 : Alors que la FEHAP et 19 établissements de santé adhérents se sont mobilisés pour expérimenter le financement forfaitaire à l’épisode de soins pour la prise en charge de la prothèse de hanche, le BLOC, syndicat majoritaire chez les chirurgiens des plateaux techniques lourds appellent les praticiens de blocs opératoires à refuser de participer à ces expérimentations. […].

Cancer du sein métastatique : comment optimiser le parcours de soins en ambulatoire ?

Cancer du sein métastatique : comment optimiser le parcours de soins en ambulatoire ?

Caducee.net, le 19 octobre 2018 : Avec l’arrivée de nouvelles thérapies basées sur la prise orale de comprimés, les patientes souffrant de cancer du sein métastatique peuvent désormais rester éloignées des structures hospitalières et prendre leur traitement à domicile. Cette évolution ne va pas sans poser de nouveaux défis aux professionnels de santé qui doivent s’organiser pour assurer un suivi médical et un accompagnement psychosocial de qualité. […].

LBD40 GL06 : les médecins s’émeuvent de la gravité et de la multiplication des blessures

LBD40 GL06 : les médecins s’émeuvent de la gravité et de la multiplication des blessures

Caducee.net, le 08 février 2019 : De plus en plus de professionnels de santé s’émeuvent des blessures qu’ils sont amenés à traiter en marge des manifestations des gilets jaunes. Jeudi 7 février, c’est la ministre en personne qui a reconnu avoir été alertée par la société française d’ophtalmologie sur la gravité et la multiplication des blessures oculaires constatées. Si certains professionnels s’organisent pour demander un moratoire sur l’usage du LBD40 GL06, le fabricant du lanceur de balle de défense lui-même pointe du doigt les munitions utilisées par les forces de l’ordre qui augmenteraient considérablement les risques de blessures. […].

Plus de 10 000 personnes s’opposent à l’abattage en médecine générale

Plus de 10 000 personnes s’opposent à l’abattage en médecine générale

Caducee.net, le 08 mars 2019 : 100 médecins généralistes ont lancé fin février une pétition pour s’opposer au doublement de la cadence des consultations en médecine générale que la CNAM sollicite dans le cadre des négociations visant à financer 4000 postes d’assistants médicaux. Forts du soutient de 10 000 signataires en quelques semaines, les médecins mettent la pression sur les autorités pour que leurs propositions soient prises en compte dans le plan santé 2022. […].

 Trois systèmes hospitaliers obtiennent un prix cinq-étoile de la part de la Patient Safety Movement Foundation

 Trois systèmes hospitaliers obtiennent un prix cinq-étoile de la part de la Patient Safety Movement Foundation

Patient Safety Movement Foundation, le 19 septembre 2019 : « Plus de 200 000 patients décèdent à la suite d’erreurs hospitalières évitables aux États-Unis, et 4,8 millions dans le monde entier. Ces chiffres sont non seulement inacceptables, mais également inconcevables », s’est insurgé le D. David Mayer, PDG de PSMF. « Notre prix 5-Étoile reconnaît l’engagement mis en œuvre par ces organisations, pour atteindre le chiffre de ZÉRO décès évitable. Le leadership dont ont fait preuve ces dirigeants est un modèle que d’autres peuvent suivre en instituant les meilleures pratiques dans les soins des patients. » […].

Un plan Macron pour sauver l'hôpital public

Un plan Macron pour sauver l'hôpital public

FHF, le 19 novembre 2019 : Dans le cadre de la mobilisation des hospitaliers prévue ce jour, le Conseil d’administration de la Fédération Hospitalière de France a d’adopté hier à l’unanimité une motion rappelant la place majeure de l’hôpital public et proposant au gouvernement quatre mesures d’urgence concrètes et pragmatiques pour sortir de la crise. La FHF exige des réponses fortes et cohérentes à ces propositions, au plus haut niveau de l’État. […].

Le Darzalex®▼ (daratumumab) montre une augmentation significative de la survie sans progression dans le traitement des patients atteints de myélome multiple récidivant ou réfractaire

Le Darzalex®▼ (daratumumab) montre une augmentation significative de la survie sans progression dans le traitement des patients atteints de myélome multiple récidivant ou réfractaire

Janssen, le 12 décembre 2019 : « Ces données de l'étude de Phase 3 CANDOR renforcent l'ensemble croissant de preuves soutenant l'utilisation de régimes contenant du daratumumab dans le traitement du myélome multiple », a déclaré Saad Z. Usmani, D.M., chef de la division Troubles liés aux cellules plasmatiques au Levine Cancer Institute et investigateur principal. « Les résultats apportent des preuves importantes pour ce traitement d'association dans les cas de myélome multiple récidivant ou réfractaire, où les besoins non satisfaits sont encore importants, en particulier chez les patients réfractaires au lénalidomide. » […].

« La deuxième vague arrive plus vite que nous le redoutions » prévient le président du CNOM

« La deuxième vague arrive plus vite que nous le redoutions » prévient le président du CNOM

Caducee.net, le 28 septembre 2020 : Le président du Conseil National de l’Ordre des Médecins est sorti d'un long silence médiatique à l’occasion d’une interview tranchante dans le Journal du Dimanche. Il lance un avertissement clair. « Si rien ne change », la France devra affronter « une épidémie généralisée » avec « un système de santé incapable de répondre à toutes les sollicitations » […].

Une signature olfactive de la COVID-19 mise en évidence par une équipe de chercheurs français

Une signature olfactive de la COVID-19 mise en évidence par une équipe de chercheurs français

Hôpital Foch, le 08 décembre 2020 : Il existe dans l’air expiré une signature spécifique des infections à COVID chez les patients intubés et ventilés, dits « patients à COVID grave ». C’est ce que démontre une étude réalisée par les équipes de recherche de l’Hôpital Foch et de l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP, associées aux équipes du CEA, de l’INSERM, de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et de l’Université Paris-Saclay, publiée le 4 décembre 2020 dans la revue eBioMedicine, du groupe The Lancet. Cette étude ouvre des perspectives à de nouvelles approches pour réaliser le diagnostic de la COVID-19, employant une méthode moins invasive et plus rapide que la réalisation de tests PCR. […].

COVID-19 : un million de Français ont basculé dans la pauvreté alerte le CESE

COVID-19 : un million de Français ont basculé dans la pauvreté alerte le CESE

Caducee.net, le 13 décembre 2020 : Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle le gouvernement à entendre les alarmes qui retentissent avant que ne déferle sur le pays une crise humanitaire sans précédent dès les premiers mois de 2021. S’il salue les mesures prises jusqu’à présent pour soutenir les plus fragiles, il souligne qu’elles sont largement insuffisantes pour endiguer le tsunami de précarité qui pointe à l’horizon et qui impose des mesures claires, ambitieuses, de nature à gagner du terrain sur celui de la misère. […].

2020, Annus horribilis pour les soignants

2020, Annus horribilis pour les soignants

Fabrice Di Vizio, le 05 janvier 2021 : Alors que le Sars-CoV-2 fêtera officiellement son premier anniversaire dans quelques semaines, et que les craintes se multiplient à la faveur de la nouvelle souche anglaise, l’heure est au bilan de cette année 2020, marquée évidemment par une pandémie que (presque) rien ne pouvait laisser présager à Noël 2019. […].

Un an de désastre sanitaire ! Le SML fait le bilan

Un an de désastre sanitaire ! Le SML fait le bilan

SML, le 22 mars 2021 : Depuis un an déjà, le pays vit au rythme de la crise de la Covid-19. L’année qui vient de s’écouler a été marquée par le courage et l’engagement des soignants. Ce qui a aussi marqué les esprits, ce sont les pénuries et les bévues en cascade d’un gouvernement qui s’est empêtré dans sa bureaucratie […].

Certification périodique : le gouvernement l’envisage pour tous les médecins en exercice, les syndicats fulminent

Certification périodique : le gouvernement l’envisage pour tous les médecins en exercice, les syndicats fulminent

Caducee.net, le 22 juin 2021 : Alors que le rapport Uzan préconisait la mise en place de la certification périodique des médecins pour les nouveaux diplômés, le gouvernement aurait transmis aux syndicats un projet d’ordonnance qui prévoit de s’appliquer à tous les médecins en exercice. MG France et l’UFML-S n’ont pas tardé à réagir. […].

Rapport du Congrès de l’AFU : Les urgences en urologie

Rapport du Congrès de l’AFU : Les urgences en urologie

AFU, le 20 novembre 2021 : C’est un rituel, chaque congrès de l’AFU se clôt par la présentation du rapport annuel. En 2021, il sera dédié aux urgences en urologie, un sujet qui constitue le quotidien des urologues, mais qui n’avait encore jamais fait l’objet d’une recension. […].

« On voudrait détruire le service public hospitalier qu’on ne s’y prendrait pas autrement »

« On voudrait détruire le service public hospitalier qu’on ne s’y prendrait pas autrement »

APH, le 11 février 2022 : Nouveaux statuts pour les praticiens hospitaliers : où est passée l’attractivité annoncée ? Le nouveau statut de praticien hospitalier vient en effet d’être publié au Journal officiel. De « Ma Santé 2022 » au « Ségur de la Santé », la mandature Macron avait notamment promis une modernisation du statut de praticien hospitalier (PH) pour rendre l’engagement dans la carrière hospitalière plus attractif. […].

« J’interdirai les médecins étrangers », l’UFML dénonce une proposition idiote d’Éric ZEMMOUR

« J’interdirai les médecins étrangers », l’UFML dénonce une proposition idiote d’Éric ZEMMOUR

UFML, le 11 février 2022 : « J’interdirai les médecins étrangers » (comprendre Maghrébins, Africains) qui représentent 30 % de postes de praticiens hospitaliers vacants. Cette proposition du candidat Éric Zemmour ne résoudra strictement rien… Les solutions qu’il propose montrent une méconnaissance totale de la problématique. […].

nuance

Les plus