nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Contraceptifs

144 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Prédisposition génétique au cancer des ovaires et utilisation des contraceptifs oraux

Caducee.net, le 26 juillet 2001 : Il a été montré que la multiparité et les contraceptifs oraux réduisaient le risque de cancer des ovaires. Une étude parue dans la dernière livraison du NEJM a plus particulièrement étudié cette relation chez des femmes porteuses de mutations sur les gènes BRCA1 ou BRCA2. Chez ces personnes, le risque de cancer des ovaires diminue avec le nombre de naissances mais pas avec une utilisation prolongée de contraceptifs oraux. […].

FAQ sur les contraceptifs oraux combinés

FIH, le 01 janvier 2000 : Que sont les contraceptifs oraux combinés ? Les contraceptifs oraux combinés (COC) sont des pilules qui sont prises une fois par jour pour prévenir la grossesse. Ils associent deux hormones, l'oestrogène et un progestatif. […].

Une étude sur le risque de décès par embolie pulmonaire et l'usage de contraceptifs oraux

Caducee.net, le 19 juin 2000 : Les contraceptifs oraux semblent associés à un risque d'embolie pulmonaire plus élevé que de précédentes études ne le laissaient suggérer, selon une étude publiée dans le Lancet. Ce travail confirme toutefois que les décès par embolie pulmonaire sont rares chez les femmes sous contraceptif oral mais les auteurs soulignent que le risque absolu n'est pas infinitésimal. […].

Les contraceptifs oraux n’affectent pas la densité osseuse des adolescentes

Caducee.net, le 29 novembre 2000 : Une étude prospective menée par des chercheurs du Penn State College of Medicine montre que la prise de contraceptifs oraux par des adolescentes en bonne santé n’affecte pas leur pic de masse osseuse, ou leur croissance. Cette étude est parue dans Fertility and Sterility. […].

La pilule n’augmente pas le risque de cancer du sein chez les femmes de 35 à 64 ans

Caducee.net, le 27 juin 2002 : Selon une large étude américaine, l’utilisation actuelle ou passée de contraceptifs oraux n’est pas associée à une augmentation significative du risque de cancer du sein chez les femmes de 35 à 64 ans. Cette étude cas/contrôles est publiée aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine et a impliqué plus de 9.200 femmes. […].

FAQ sur les contraceptifs injectables progestatifs

FIH, le 01 janvier 2000 : Qu'est-ce qu'un contraceptif injectable progestatif ?  Les contraceptifs injectables progestatifs (Dépo-Provera, Noristérat, par exemple) ne contiennent pas d'estrogène. Pour prévenir la grossesse, il suffit d'une injection tous les deux ou trois mois, selon le type de contraceptif utilisé. […].

Comment élargir l'éventail des contraceptifs

FIH, le 01 janvier 2000 : Des listes de pointage servent à déterminer si les clients peuvent utiliser certaines méthodes sans danger. […].

FAQ sur les contraceptifs injectables combinés (CIC)

FIH, le 01 janvier 2000 : Qu'est-ce qu'un contraceptif injectable combiné (CIC) ? Les contraceptifs injectables combinés contiennent de l'estrogène et un progestatif. Ils sont administrés par voie intramusculaire une fois par mois.On ne dispose à ce jour d'aucune information sur l'innocuité à long terme des CIC. Par conséquent, les critères médicaux relatifs à l'utilisation des CIC se fondent sur les informations disponibles concernant les COC.  […].

Le risque d'accident vasculaire cérébral lié aux contraceptifs oraux est limité mais significatif

Caducee.net, le 05 juillet 2000 : Les femmes sous contraceptif oral présentent plus de risques d'AVC ischémique mais l'effet absolu reste faible avec les dosages actuels. Ceci est le résultat d'une méta-analyse publiée cette semaine dans le JAMA. Selon les auteurs, le risque est contrebalancé par les bénéfices des contraceptifs oraux sur la santé et sur le contrôle des naissances. […].

Contraceptifs oraux et infarctus du myocarde : quelles relations ?

Caducee.net, le 20 décembre 2001 : Différents travaux ont indiqué que la prise de contraceptifs oraux augmentait le risque d'infarctus du myocarde (IDM). Une nouvelle étude parue dans le NEJM a examiné la contribution des contraceptifs oraux de deuxième et troisième génération. Par rapport aux femmes qui ne sont pas sous contraceptifs oraux, celles qui prennent des contraceptifs de deuxième génération ont un risque d'IDM plus élevé. L'effet des contraceptifs oraux de troisième génération est plus contrasté. […].

Mise à jour sur la contraception : Contraceptifs oraux et risques de cancer du sein

FIH, le 01 janvier 2000 : Les résultats d'une récente étude suggèrent une corrélation entre la prise de pilules contraceptives combinées fortement dosées, qui ne sont plus distribuées depuis des années dans la plupart des pays, et le risque de cancer du sein chez les femmes dont l'histoire familiale suggère une susceptibilité particulière à cette maladie. […].

Influence des pressions psychologiques et sociales sur l'utilisation des contraceptifs

FIH, le 01 janvier 2000 : Les programmes de santé reproductive gagnent en efficacité quand les pressions psychologiques et sociales subies par les adolescents sont prises en compte.  […].

Les hommes ont une influence sur l'emploi des contraceptifs

FIH, le 01 janvier 2000 : En matière de santé de la reproduction, le partenaire masculin a un rôle important à jouer au sein du couple. De sa participation dépendent non seulement l'efficacité de l'emploi d'un moyen contraceptif, mais aussi son degré de satisfaction. Le soutien apporté par ce partenaire contribue souvent à un meilleur usage des méthodes féminines et, dans bien des cas, une méthode masculine peut constituer un excellent choix. […].

La contraception d'urgence

F.Campagne, le 15 juillet 2000 : Chaque année 10 000 adolescentes sont confrontées à une grossesse précoce. Pour faire baisser ce chiffre et celui du nombre davortements chez les adolescentes (6700 par an), la ministre déléguée à lEnseignement scolaire avait autorisé les infirmières scolaires à délivrer dans les collèges et les lycées, "la pilule du lendemain". Le Conseil d'Etat vient de la retirer, car cette autorisation, effective depuis la circulaire Royal du 6 janvier, est contraire à la loi de 1967 sur la contraception. «En confiant le rôle de prescription et de délivrance du "Norlevo", contraceptif d'urgence, aux infirmières scolaires, le ministre délégué à l'Enseignement scolaire a méconnu la loi Neuwirth qui impose que les contraceptifs hormonaux soient délivrés en pharmacie sur prescription médicale ou par un centre de planification familiale». […].

FAQ sur les contraceptifs oraux aux progestatifs-seuls

FIH, le 01 janvier 2000 : Qu'est-ce qu'une pilule progestative ? Les pilules progestatives (PP) sont des comprimés qui sont pris une fois par jour à titre de prévention de la grossesse. Les PP ne contiennent pas d'estrogène.  […].

Contraceptifs oraux et risque de cancer du sein chez les femmes avec un antécédent familial

Caducee.net, le 11 octobre 2000 : La prise de contraceptifs oraux développés avant 1975 est associée à un risque accru de cancer du sein chez les femmes présentant des antécédents familiaux. Parmi les sœurs ou les filles de femmes avec un cancer du sein, la prise de ces contraceptifs multipliait par 3 le risque de développer un cancer du sein, par rapport à celles qui n'en utilisaient pas. […].

Contraceptifs oraux de troisième génération : confirmation du risque de thromboembolisme veineux

Caducee.net, le 10 novembre 2000 : Des chercheurs de l’Université de Boston ont montré que l’utilisation des contraceptifs oraux de troisième génération (gestodene ou desogestrel) est associée à un risque deux fois plus élevé de thromboembolisme veineux idiopathique comparé aux contraceptifs oraux de deuxième génération contenant du levonorgestrel. Cette étude est parue dans le British Medical Journal. […].

Les plus