Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Éthique

127 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L'euthanasie

Elisabeth Faure, le 15 décembre 2001 : Ethymologiquement, "euthanos" signifie la "bonne mort". "Autrefois synonyme de mort calme et sans souffrances, ce terme est aujourd'hui réservé à la pratique qui consiste à hâter la mort d'un malade incurable, dans le dessein d'abréger ses souffrances." Définition extraite du Dictionnaire de Médecine Flammarion. On distingue deux types d'euthanasies : - l'euthanasie active : c'est le geste d'un tiers qui donne la mort. - l'euthanasie passive : c'est l'arrêt des traitements qui abrège la vie lorsque le cas est désespéré. Certains disent que c'est un refus d'acharnement thérapeutique. […].

Recherche clinique, comité d'éthique et consentement des patients

Caducee.net, le 13 août 2001 : Lors d'une étude clinique, le consentement des participants et l'approbation d'un comité d'éthique sont des garanties indispensables. Une étude américaine montre que pour environ 40 % des études cliniques publiées et concernant des enfants, les auteurs ne font pas état de ces approbations dans leur publication originale. Ces données posent encore la question de la protection des participants lors des essais cliniques. […].

Xénotransplantation

F.Campagne, le 15 juin 2000 : Grâce au progrès des techniques de greffe, la transplantation de greffons entre deux êtres humains (greffes allogéniques) donne aujourdhui dexcellents résultats et il sera peut-être bientôt possible de greffer des cellules, tissus et organes dorigine animale sur des organismes humains (greffes xénogéniques). Cette perspective soulagera peut-être les nombreux patients en attente dune greffe ; elle nen soulève pas moins une foule de questions scientifiques, médicales, juridiques, sociales, éthiques et sanitaires. […].

illustration

Covid-19 : « Est-il éthique de faire porter aux mineurs la responsabilité du refus de la vaccination d'une partie de la population adulte » ? s’interroge le CCNE

CCNE, le 09 juin 2021 : Moins d’un an après le début de la pandémie due au SARS-COV2, la mise au point et la commercialisation de vaccins change profondément la donne en ajoutant aux mesures barrières un outil supplémentaire majeur de prévention. […].

illustration

Le CCNE n’a pas d’objection éthique à allonger le délai d’accès à l’IVG de deux semaines

CCNE, le 14 décembre 2020 : Le ministre des Solidarités et de la Santé a sollicité, le 2 octobre 2020, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) afin de recueillir son avis sur l’allongement du délai d’accès à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), visant à renforcer le droit à l’avortement et à « assurer la pleine effectivité du droit des femmes ». Cette saisine est contemporaine d’une proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement », adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 8 octobre 2020, comportant notamment un article traitant de l’allongement du délai d’accès à l’IVG de 12 à 14 semaines de grossesse (14 à 16 semaines d’aménorrhée). […].

Cellules souches embryonnaires, éthique et réglementation

Caducee.net, le 04 février 2002 : Une table ronde internationale intitulée : ‘Un état des lieux législatif et réglementaire sur l’utilisation des cellules souches embryonnaires’, a eu lieu samedi 2 février à la Cité des Sciences et de l’Industrie, venant clôturer une série de conférences consacrée à l’utilisation des cellules souches en recherche (consultables sur le site http://www.cite-sciences.fr ). Y participaient scientifiques, juristes et politiques, qui ont débattu, avec le public venu nombreux, de la question centrale de l’utilisation du tissu embryonnaire par les chercheurs. Cette discussion, très animée, était placée dans le contexte d’une actualité forte sur le sujet puisque actuellement notre représentation nationale est en train de débattre du nouveau projet de révision des lois sur la bioéthique de 1994. […].

illustration

« Je ne suis plus éthique », déplore la cheffe de service démissionnaire Agnès Hartemann dans une vidéo

Caducee.net, le 24 janvier 2020 : Suite à la démission de plus d’un millier de chefs de service hospitaliers qui fustigent le manque de moyens de l’hôpital public, la professeure Agnès Hartemann, cheffe du service de diabétologie de la Pitié-Salpêtrière, a tenu un discours poignant lors d’une conférence de presse filmée par C à vous (France 5). […].

Déterminer le plus petit génome compatible avec la vie

Caducee.net, le 10 décembre 1999 : Parvenir à déterminer le nombre minimal de gènes nécessaires à un organisme vivant pour vivre et se reproduire en laboratoire. Tel est le pari de chercheurs américains qui rapportent que Mycobacterium genitalium, micro-organisme qui possède le plus petit génome cellulaire connu, peut survivre si l’on inactive dans son ADN une bonne centaine de gènes. […].

Informatisation de la santé et dossier médical personnel : le CNOM se réjouit de l'avis du Comité consultatif national d'éthique

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Le Comité consultatif national d’éthique vient de rendre un avis, sur saisine de Madame la Ministre de la Santé, sur le « dossier médical personnel » et l’informatisation des données de santé.Le Conseil  national de l’Ordre des médecins se réjouit que l’analyse du Comité d’éthique rejoigne les propositions d’architecture exprimées par l’Ordre dans son Livre Blanc sur l’informatisation de la santé. […].

La British Medical Association confirme son engagement pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires

Caducee.net, le 16 novembre 2000 : La British Medical Association (BMA), qui regroupe 80 % des médecins anglais, a rappelé aujourd'hui qu'elle soutenait la recherche sur les cellules souches embryonnaires, dans un cadre étroitement contrôlé et régulé. Elle souligne son opposition à tout clonage reproductif, c'est à dire à la création d'individus génétiquement identiques, mais elle apporte son soutien à l'autorisation du clonage thérapeutique. Cette déclaration précède le débat parlementaire qui se tiendrait demain à Londres. […].

Une femme enceinte cliniquement morte donne la vie

Caducee.net, le 01 janvier 2000 : Déclarée cliniquement morte à la mi-novembre et maintenue depuis artificiellement en vie, une Espagnole de 34 ans a donné naissance par césarienne, après 29 semaines de gestation, à un enfant vendredi. […].

Génome et thérapie génique

Florence Campagne, le 15 juin 2000 : L'exploration du génome humain a évolué depuis quelques années, sa connaissance a permis de découvrir les procédés donnant naissance aux maladies. Ce savoir génétique contribue à la conception et à la formation dune nouvelle génération de médicaments qui permettra de traiter la maladie à sa base. Lidentification d‘un gène définit la cause du problème donc ce ne seront plus les conséquences de la maladie qui seront traitées mais ses causes. […].

La création du premier singe transgénique pose la question des applications de cette technique

Caducee.net, le 12 janvier 2001 : Des scientifiques décrivent dans la revue Science la création du premier primate non humain génétiquement modifié par insertion dans son génome du gène codant la GFP (green fluorescent protein). Cette technique constitue une avancée notable pour la mise au point de nouveau modèles animaux plus proches de l'homme que ne le sont les rongeurs souvent employés dans la recherche médicale. Néanmoins, le transfert de cette technologie à l'homme paraît encore lointain. […].

Les soins palliatifs

E. FAURE, le 15 décembre 2001 : Définition des soins palliatifs Introduction : qu'est-ce qu'une définition ? Une définition des soins palliatifs, pourquoi ? évolution de la définition, Validation d'une définition. Issu du Bulletin documentaire n°3 - Decembre 1999.Voir le document […].

illustration

Dépistage organisé du cancer du col utérin : une nécessité d’information éthique pour les femmes

CNGE, le 06 septembre 2017 : Les autorités sanitaires annoncent la mise en place d’un dépistage organisé (DO) du cancer du col de l’utérus début 20181. Comme le dépistage individuel (DI), le DO reposera sur un frottis cervico-utérin (FCU) tous les 3 ans (après deux frottis normaux espacés d’un an) chez les femmes âgées de 25 à 65 ans. Les femmes invitées au DO du cancer du col seront les femmes non dépistées par le DI2. […].

Introgen Therapeutics dépose un brevet pour un groupe de gènes liés au cancer

Caducee.net, le 12 octobre 2001 : La Société de biotechnologie américaine Introgen Therapeutics a annoncé aujourd'hui qu'elle avait déposé un brevet pour une groupe de gènes récemment identifiés et sequencés et qui paraissent jouer une rôle clé dans le développement de certains cancer, dont le cancer du poumon. Ce dépot de brevet, qui résulte d'une collaboration scientifique entre la société et des institutions et universités américaines, pose encore une fois la question de l'utilisation de ses séquences par la communauté scientifique. Cette annonce ne fait que rappeller le différent qui oppose actuellement l'Institut Curie et Myriad Genetics au sujet des séquences utilisées pour les tests de prédisposition au cancer du sein. […].

Aspects éthiques des traitements innovants et onéreux en cancérologie

Caducee.net, le 30 janvier 2012 : À l’occasion de la journée mondiale contre le cancer et réagissant à la tentation qu’ont certains pays, comme la Grande-Bretagne, de n’accorder la prise en charge de traitements innovants que s’ils ont une stricte rentabilité coût/bénéfice médical, le Comité éthique et cancer abrité par la Ligue contre le cancer vient de rendre son avis. […].

BIOTECHNICA promeut le dialogue sur les objectifs biotechnologiques européens

Businesswire, le 02 octobre 2008 : Les Journées européenne de la biotechnologie seront inaugurées officiellement par Günter Verheugen, Commissaire de l'Industrie. Lors de la cérémonie d'ouverture officielle, à la veille de l'ouverture du Salon BIOTECHNICA, il soulignera la position globale de l'Union européenne en matière de recherche et d'innovation. Il évoquera également le rôle de la biotechnologie en tant que technologie d'avant-garde des marchés du futur. Dans une série de discussions de groupe organisées le 7 octobre, les membres séniors du Parlement européen débattront sur des questions controversées de biotechnologie européenne, avec des représentants-clé de ladite industrie. Parmi ces questions figure celle de la mondialisation, qui doit être abordée par Erika Mann (SPD) et par le Dr. Léon Broers, membre du Conseil d'administration de KWS Saat AG, d'Einbeck, leader mondial du marché des graines, en référence à la "biotechnologie écologique". Le Dr. Jens Katzek, Directeur général de Bio Mitteldeutschland GmbH, de Halle, présidera le débat. Au cours du second cycle de discussions, Rebecca Harms, vice-secrétaire parlementaire des Verts, et Thomas Garneson, porte-parole d'Abengoa Bioenergy S.A., de Séville, débattront sur les objectifs climatiques de l'Union européenne. Le Dr. Dirk Carrez, Directeur de la politique publique et de la biotechnologie industrielle de l'organisation parapluie européenne EuropaBio, sera chargé de présider le débat. La situation fragmentée sur la scène du marché européen des valeurs constitue le sujet du débat que présideront le Dr. Christian Ehler, un parlementaire allemand (CDU) et Directeur général de Biotech GmbH, et le Professeur Dr. Olaf G. Wilhelm, PDG et Président du Conseil d'administration de Wilex AG, de Munich, l'une des "sociétés européennes modèles" cotées en Bourse. Ce débat sera présidé par Christoph Hardt, rédacteur en chef de la division Compagnies et Marchés du journal commercial Handelsblatt (Düsseldorf). Un développement sûr et responsable d'un point de vue éthique de la recherche sur les cellules souches constitue le sujet du débat organisé par les Dr. Alojz Peterle (CDU) et Nico Forraz, Directeur scientifique du Cryo-Save Group NV des Pays-Bas, qui est chargé de la plus importante banque de cellules souches d'Europe. Ce débat est dirigé par l'un des plus brillants scientifiques européens, le Dr. Detlev Ganten, Président du Conseil d'administration du centre médical universitaire de la Charité à Berlin. […].

Les plus