nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Fièvre hémorragique à virus Ebola

20 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

Eric LEROY, le 19 mai 2015 : Le virus Ebola cause régulièrement depuis 1976 des petites épidémies meurtrières généralement maitrisées en quelques mois. Alors que seule l’Afrique Centrale en avait été victime jusqu’alors, une épidémie à virus Ebola d’une ampleur extraordinaire embrase dramatiquement plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest depuis le mois de décembre 2013 principalement en raison des défaillances majeures dans la mise en œuvre des mesures visant à empêcher les transmissions interhumaines du virus. […].

Sierra Leone Action reçoit un don de matériel de médecine transfusionnelle de la part de Fresenius Kabi

Sierra Leone Action, le 18 novembre 2014 : Le traitement à base de sérum de convalescents utilise du sang donné par des personnes ayant survécu au virus Ebola pour traiter les patients et tenter d’amener leur système immunitaire à combattre le virus. Le système Autopheresis-CMD est un instrument de plasmaphérèse entièrement automatisé. Il est utilisé pour prélever uniquement le plasma des donneurs et leur restituer les autres composants sanguins, y compris les globules rouges et les plaquettes. […].

Ebola: Combien de personnes doivent-ils mourir avant que l'OMS agisse? demande l'AHF

Ebola: Combien de personnes doivent-ils mourir avant que l'OMS agisse? demande l'AHF

AIDS Healthcare Foundation, le 16 décembre 2018 : Bien qu'il y ait eu des améliorations remarquées par rapport à la réaction lancée contre l'épidémie de l'année 2014 en Afrique de l'Ouest, des efforts plus ambitieux s'avèrent nécessaires aujourd'hui au Congo. L'OMS n'a pas encore déclaré la situation "une crise d'urgence internationale", même si elle satisfait les critères d'une crise probable. En outre, Merck Pharmaceuticals ne dispose que de 300000 doses de son vaccin éprouvé pour lutter contre le virus Ebola, voire une quantité insuffisante depuis que le virus s'est répandu à Butembo, une zone urbaine tentaculaire où vivent plus d’un million de personnes. […].

Le défi des infections émergentes et résurgentes hautement transmissibles : À la lumière d’ebola

Le défi des infections émergentes et résurgentes hautement transmissibles : À la lumière d’ebola

Stratélys, le 09 octobre 2015 : Stratélys, cabinet d’audit et de conseil et organisme de formation spécialisé dans les secteurs de la santé et du médico-social et l’IRSI-PP, Institut de Recherche Stratégique International pour la Protection des Populations, organisent une journée de formation sur les infections émergentes ou résurgentes hautement transmissibles de type EBOLA le vendredi 27 novembre 2015 à l’École de Santé des Armées à Lyon. […].

Nouvelle flambée de virus Ebola

Caducee.net, le 28 février 2003 : Le Congo doit faire face à une nouvelle flambée de fièvre hémorragique à virus Ebola. Cinq cas sont confirmés mais plus de 80 décès sont vraisemblablement imputables au virus. […].

Ebola : AHF Afrique exhorte l'OMS à accélérer sa réaction face à l’Ebola ; critique le silence de l’Union africaine

Ebola : AHF Afrique exhorte l'OMS à accélérer sa réaction face à l’Ebola ; critique le silence de l’Union africaine

AIDS Healthcare Foundation, le 17 janvier 2019 : Le 2 janvier 2019, le nombre total des patients confirmés et probables aurait dépassé 600 personnes, avec 368 décès et 207 personnes ayant guéri de la maladie, selon la chaîne de télévision CNN. […].

Endocrine Technology, L.L.C. met au point une technologie hautement avancée pour résoudre la crise sanitaire engendrée par l'épidémie d'Ebola

Endocrine Technology, L.L.C., le 15 septembre 2014 : Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à estimer que : […].

Les séquenceurs d'Oxford Nanopore ont quitté le Royaume-Uni pour la Chine afin de prendre en charge le séquençage rapide du coronavirus avec des échantillons proches pour surveiller l'épidémie

Les séquenceurs d'Oxford Nanopore ont quitté le Royaume-Uni pour la Chine afin de prendre en charge le séquençage rapide du coronavirus avec des échantillons proches pour surveiller l'épidémie

Oxford Nanopore Technologies, le 01 février 2020 : OXFORD, Angleterre, 1er février 2020 /PRNewswire/ -- Après avoir apporté un soutien appuyé aux professionnels de la santé publique en Chine et avoir collaboré avec eux, Oxford Nanopore a expédié 200 séquenceurs MinION supplémentaires et fournitures connexes en Chine. Ceux-ci seront utilisés pour prendre en charge la surveillance en cours de l'actuelle épidémie de coronavirus et s'ajouteront au grand nombre de dispositifs déjà installés dans le pays. […].

#coronavirus : 78 % des soignants déclarent manquer de masques FFP2 y compris à l’hôpital selon le SNPI

#coronavirus : 78 % des soignants déclarent manquer de masques FFP2 y compris à l’hôpital selon le SNPI

Caducee.net, le 06 mars 2020 : Le Syndicat National des Professionnels Infirmiers a réalisé un sondage par Internet visant à évaluer l’équipement des soignants face au coronavirus COVID-19. Les résultats obtenus semblent indiquer que le secteur libéral n’est pas le seul secteur à être impacté par le manque de matériel de protection et d’hygiène. La prise en charge des patients serait dégradée. Certains patients suspects ne seraient pas testés faute de moyens ou de budget. […].

Le vaccin à dose unique contre la COVID-19 de Johnson & Johnson reçoit une autorisation de mise sur le marché conditionnelle de la Commission européenne

Le vaccin à dose unique contre la COVID-19 de Johnson & Johnson reçoit une autorisation de mise sur le marché conditionnelle de la Commission européenne

Businesswire, le 12 mars 2021 : Cette AMMc fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA).2L’AMMc est valable dans l’ensemble des 27 États membres de l’Union européenne (UE), ainsi qu’en Norvège, au Liechtenstein et en Islande. […].

Medicago et GSK annoncent le début des essais cliniques de Phase 2/3 du vaccin candidat COVID-19 avec adjuvant

Medicago et GSK annoncent le début des essais cliniques de Phase 2/3 du vaccin candidat COVID-19 avec adjuvant

Businesswire, le 16 novembre 2020 : Medicago, une société biopharmaceutique dont le siège social est situé à Québec, et GSK sont heureux d'annoncer le début des essais cliniques de Phase 2/3 de leur vaccin candidat COVID-19 dérivé de plantes afin d'évaluer son efficacité, son innocuité et son immunogénicité. En se basant sur les résultats positifs de la Phase 1 et de l'approbation des autorités réglementaires canadiennes, Medicago a décidé de lancer l'essai clinique de Phase 2/3 avec adjuvant à usage pandémique de GSK. […].

La FDA autorise le Remdesivir (Veklury) dans le traitement de la Covid-19

La FDA autorise le Remdesivir (Veklury) dans le traitement de la Covid-19

GILEAD, le 30 octobre 2020 : Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé le 26 octobre que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a autorisé Veklury (remdesivir) pour le traitement des patients atteints de COVID-19 nécessitant une hospitalisation.  […].

Johnson & Johnson entreprend un essai clinique pivot de phase 3 du vaccin-candidat contre la COVID-19 de Janssen à l'échelle mondiale

Johnson & Johnson entreprend un essai clinique pivot de phase 3 du vaccin-candidat contre la COVID-19 de Janssen à l'échelle mondiale

PRNEWSWIRE, le 24 septembre 2020 : NEW BRUNSWICK, New Jersey, 24 septembre 2020 /PRNewswire/ -- Johnson & Johnson (NYSE: JNJ) (la Société) a annoncé aujourd'hui le lancement de l'essai pivot de phase 3 à grande échelle (ENSEMBLE), dans plusieurs pays, de son vaccin candidat contre la COVID-19, JNJ-78436735, mis au point par les sociétés pharmaceutiques de Janssen. […].

Johnson & Johnson annonce un accord avec le gouvernement des États-Unis pour 100 millions de doses du vaccin expérimental contre la COVID-19

Johnson & Johnson, le 06 août 2020 : L'entreprise œuvre pour garantir un large accès mondial au candidat vaccin contre la COVID-19, après l'approbation des organismes de réglementation […].

Les vaccins contre la COVID-19 testés sûrs et efficaces par des équipes chinoises et britanniques : The Lancet

Les vaccins contre la COVID-19 testés sûrs et efficaces par des équipes chinoises et britanniques : The Lancet

PRNEWSWIRE, le 24 juillet 2020 : BEIJING, 24 juillet 2020 /PRNewswire/ -- Le 20 juillet, The Lancet a publié deux articles en ligne simultanément, révélant les résultats des essais cliniques de deux vaccins contre la COVID-19. De Chine et du Royaume-Uni respectivement, les deux stars sur la piste du vaccin à vecteur adénoviral s'affrontent dans une compétition face-à-face. […].

#Covid19 : 40 % des internes infectés et contaminants selon une enquête de l’ISNI

#Covid19 : 40 % des internes infectés et contaminants selon une enquête de l’ISNI

Caducee.net, le 23 juin 2020 : Une étude de l’Intersyndicale nationale des internes (ISNI) révèle que si 40,3 % des internes ont manifesté des symptômes évocateurs du COVID-19, la moitié d’entre eux ont continué à travailler tout en étant contagieux. L’étude met également en lumière des déficits majeurs en ce qui concerne l’accès aux tests diagnostiques, aux masques FFP2, et même à une formation adaptée. Autant d’éléments qui confirment l’incurie des autorités, mais aussi des établissements dans l’organisation de la réponse sanitaire face au Covid-19. […].

Coronavirus SARS COV-2 : la mise au point de Florence Adler

Coronavirus SARS COV-2 : la mise au point de Florence Adler

Caducee.net, le 21 avril 2020 : Lors d’une conférence de presse organisée dimanche 19 avril, le Premier ministre a demandé au professeur Florence Adler, infectiologue à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon,  de se livrer à un exercice de pédagogie sur l’état des connaissances scientifiques sur le coronavirus et sur le Covid-19. […].

Trois vaccins chinois contre la COVID-19 sont en préparation

Trois vaccins chinois contre la COVID-19 sont en préparation

PRNEWSWIRE, le 20 avril 2020 : BEIJING, 17 avril 2020 /PRNewswire/ -- Selon les dernières informations du journal Science and Technology Daily (édition du 14 avril), deux vaccins inactivés contre la COVID-19 viennent d'être approuvés en vue d'un essai clinique combiné de phases I et II par la National Medical Products Administration (NMPA) de Chine, ce qui en fait le premier lot dans cette catégorie. Les deux vaccins ont été développés respectivement par le Wuhan Institute of Biological Products Co., Ltd de Sinopharm et Sinovac Research & Development Co., Ltd en collaboration avec d'autres instituts de recherche. […].

nuance

Les plus

12