nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Intolérance au glucose

16 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Intolérance au glucose et problèmes mnésiques

Caducee.net, le 03 février 2003 : Une intolérance au glucose est liée à de moins bonnes performances lors de tests de mémoire, selon une nouvelle étude. Par ailleurs, cette intolérance au glucose serait associée à un volume plus faible de l’hippocampe. […].

Les œstrogènes interviendraient dans l’obésité pour les deux sexes

Caducee.net, le 08 novembre 2000 : Les œstrogènes, même chez les hommes, peuvent peser comme élément de régulation de l’obésité, au même titre que d’autres facteurs de risque tel qu’un régime riche en graisse ou un manque d’exercice. C’est ce qui ressort d’une étude américaine effectuée chez la souris et publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences. […].

Effets des facteurs de risques - non lipidiques - de l’athérosclérose chez les jeunes ayant des taux normaux de cholestérol

Caducee.net, le 20 mars 2001 : Une étude parue dans la revue Circulation montre qu’il existe une relation entre les facteurs de risque « non lipidiques » et le développement de l’athérosclérose chez des jeunes de moins de 35 ans présentant un profil lipoprotéique normal. […].

Rosiglitazone et prévention du diabète de type 2

Caducee.net, le 11 septembre 2001 : Une équipe de chercheurs anglais doit présenter aujourd'hui de nouveaux résultats encourageants sur la prévention du diabète de type 2 chez les personnes avec une tolérance réduite au glucose. Ces résultats sont issus d'une étude sur la rosiglitazone (GlaxoSmithKline) et seront rendus publics à la Conférence annuelle de l'Association européenne pour l'étude du diabète. […].

Réduire l’apport calorique pour lutter contre la maladie de Huntington

Caducee.net, le 11 février 2003 : Une diminution de l’apport alimentaire permet de retarder la progression des symptômes de la maladie de Huntington et d’allonger la survie dans un modèle de la maladie chez la souris. Ces données ouvrent la voie aux tests de nouvelles approches nutritionnelles dans la lutte contre la maladie humaine. […].

Le diabète de type 2 lié à un environnement prénatal diabétique

Caducee.net, le 30 mai 2003 : Une étude préliminaire publiée dans le Lancet indique que les enfants nés de mères avec un diabète de type 1 auraient un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 à l’âge l’adulte, même en absence de transmission d’un caractère héréditaire du diabète de type 1 ou 2. […].

L'obésité gagne du terrain en Europe

Caducee.net, le 05 septembre 2005 : L'Europe assiste aujourd'hui à une augmentation de la prévalence du surpoids et de l'obésité à tous les âges. Les femmes et les enfants du bassin méditerranéen et d'Europe centrale et de l'Ouest sont particulièrement concernés. […].

Tabagisme passif et diabète

Caducee.net, le 10 avril 2006 : Le tabagisme passif serait lié à une augmentation du risque de diabète, montre une étude publiée sur le site Internet du British Medical Journal. […].

10ème Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Endocrinologie : « Les perturbateurs endocriniens multi-systèmes »

Businesswire, le 30 novembre 2010 : Les produits chimiques perturbateurs endocriniens vont des molécules naturelles, comme les composés « œstrogen-like » présents dans les végétaux, jusqu’aux produits synthétiques, notamment le DDT, divers produits chimiques utilisés en plasturgie comme le bisphénol A et les polychlorobiphényles. Certains des composés fabriqués par l’homme sont maintenant répandus dans l’environnement, et les imitateurs des œstrogènes utilisés comme contraceptifs sont fréquemment retrouvés à la surface des étendues d’eau. Certaines substances chimiques sont tellement ubiquitaires qu’il peut être difficile de trouver des personnes n’ayant jamais été exposées pour servir de contrôle dans les tests. Les études épidémiologiques identifient des corrélations vraisemblables entre l’exposition aux produits chimiques et des maladies humaines spécifiques (Phillipe Grandjean, University of Southern Denmark, Odense, Denmark et Harvard School of Public Health, Boston, USA ; Jégou ; Toppari et Niels Skakkebaek, Rigshospitalet, Copenhagen, Danemark). Les mécanismes physiologiques et moléculaires de leurs actions sont actuellement suivis chez la souris, le rat et le poisson zèbre. […].

Intarcia et Quintiles finalisent une alliance innovante pour faire avancer le programme mondial de phase 3 pour ITCA 650 dans le diabète de type 2

Businesswire, le 14 décembre 2011 : En fonction du succès du développement et de son approbation, l'ITCA 650 serait la première et seule thérapie annuelle de GLP-1 sans injection pour le traitement du diabète de type 2, ce qui permettrait à une plus large population de patients de bénéficier du contrôle glycémique, de la perte de poids, d'une meilleure adhésion et tolérabilité observés lors des études cliniques réalisées jusqu'à présent avec la délivrance continue d'exénatide DUROS. Cette alliance constitue la première des deux étapes du plan d'Intarcia : tout d'abord, avoir un partenaire de développement, Quintiles, qui délivre une excellence opérationnelle de haute qualité dans la réalisation simultanée de multiples études de phase 3 ; ensuite, finaliser et capter la puissance, l'envergure et la compétence mondiales d'une société pharmaceutique de premier ordre axée sur le diabète. […].

Investissement sûr à long terme - La Fondation suisse Goehner Stif-tung - EGS Beteiligungen AG apporte son soutien au concept innovant destiné aux diabétiques

PR Newswire, le 09 juillet 2009 : ZURICH, July 9 /PRNewswire/ -- Solianis a signé récemment un accord avec la fondation suisse Goehner Stiftung - EGS Beteiligungen AG qui investit ses actifs dans les entreprises du même pays. En vertu de ce contrat, cette fondation apportera 5 millions de francs suisses, tandis que les investisseurs habituels de Solianis déboursent 3 millions de francs suisses. […].

Prévenir le syndrome métabolique par les produits laitiers

Caducee.net, le 24 avril 2002 : Les produits laitiers réduiraient le risque de développer un syndrome métabolique chez les personnes en surcharge pondérale. Ceci est la conclusion d'une étude publiée aujourd'hui dans le JAMA. Selon les auteurs, une consommation plus importante de produits laitiers serait ainsi capable de diminuer le risque cardiovasculaire et le risque de diabète de type 2. […].

Takeda va présenter un portefeuille élargi de produits oncologiques, via des présentations de données lors des prochaines réunions médicales

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 28 mai 2017 : « La présence de Takeda Oncology à ces prochaines réunions médicales démontre que nous nous efforçons constamment de proposer des innovations aux patients atteints d’un cancer », a déclaré Christophe Bianchi, M.D., président de Takeda Oncology. « Les données que nous présentons soulignent l’intensité et l’ampleur de notre portefeuille récemment élargi, qui inclut dorénavant à la fois les malignités hématologiques et les tumeurs solides, avec la récente homologation d’ALUNBRIG™ (brigatinib) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique, et nous rapproche de notre objectif qui est de guérir le cancer. » […].

Takeda présente les résultats mis à jour de l'essai pivot ALTA de Phase 2 pour l'ALUNBRIGTM (brigatinib) contre le cancer du poumon non à petites cellules ALK positif

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 16 octobre 2017 : L'étude ALTA randomisée de Phase 2 est conçue pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'ALUNBRIG avec deux schémas posologiques. Les patients ont soit reçu 90 mg d'ALUNBRIG en prise quotidienne unique (n = 112; 90 mg; groupe A) ou 180 mg en prise quotidienne unique après une période préparatoire de sept jours à 90 mg en prise quotidienne unique (n=110; 180 mg; groupe B). […].

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK  chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 29 novembre 2018 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l'ALUNBRIG (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK ) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib. La décision fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) daté du 20 septembre 2018. […].

Takeda présentera un portefeuille croissant et diversifié de produits oncologiques lors de prochains congrès scientifiques

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 20 mai 2019 : « Nous sommes impatients de présenter à l'ASCO et à l'AEH des données qui illustrent les progrès continus de notre portefeuille – aussi bien dans le cadre de la recherche clinique qu'en situation réelle – pour les tumeurs solides et les cancers du sang », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., responsable de l’unité thérapeutique Oncologie chez Takeda. « Ces données démontrent notre engagement constant à l'égard de la découverte, du développement et de la distribution de médicaments pour les patients atteints de cancers. » […].

nuance

Les plus