Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lymphocytes T

217 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Vaccination ‘T4-indépendante’ par les cellules dendritiques : une alternative pour les immuno déprimés

Caducee.net, le 20 novembre 2001 : Des chercheurs américains auraient réussi à développer une protection contre Pneumocystis carinii chez la souris déficiente en lymphocytes T CD4+. L’approche a consisté à vacciner les souris avec des cellules dendritiques activées par les antigènes de Pneumocystis carinii et exprimant la molécule CD40 ligand qui leur permet d’induire une protection humorale contre le champignon sans avoir besoin des lymphocytes T CD4+. […].

VIH/SIDA : une étude pilote sur les interruptions thérapeutiques programmées

Caducee.net, le 31 octobre 2001 : Le rapport bénéfice/risque des interruptions thérapeutiques programmées (ITP) dans le traitement de l'infection par le VIH-1 est mal connu. Un essai américain indique que les ITP permettent d'augmenter la réponse des lymphocytes T CD8+. Toutefois, on observe pendant les ITP une augmentation de la charge virale et un déclin des lymphocytes T CD4+. Ces résultats indiquent que les ITP devraient être envisagées avec prudence. […].

Le VIH infecte préférentiellement les CD4 qui lui sont spécifiques

Caducee.net, le 02 mai 2002 : Une étude parue dans la dernière édition de la revue Nature démontre que les lymphocytes T CD4+ spécifiques du VIH sont préférentiellement infectés par le VIH in vivo. Ce comportement est depuis longtemps suspecté mais n'avait jamais été complètement démontré. Selon les chercheurs, ce résultat pose également la question de la sécurité des interruptions thérapeutiques programmées. […].

Découverte d'une nouvelle classe de cellules T régulatrices capables d'éviter les rejets de greffe

Caducee.net, le 29 juin 2000 : Des chercheurs de l'Université de Toronto ont identifié et caractérisé des cellules T régulatrices qui semblent jouer un rôle essentiel dans le contrôle des rejets de greffes. Ces cellules sont susceptibles d'inhiber les phénomènes de rejets en déclenchant la mort cellulaire des lymphocytes T CD8 + dirigés contre le greffon. […].

Le VIH se réplique aussi dans les cellules T CD4 quiescentes

Caducee.net, le 11 novembre 1999 : Une étude publiée dans la revue Science révèle que, dans les jours qui suivent la contamination par voie sexuelle, la réplication du virus du sida (VIH) n’a pas seulement lieu dans les lymphocytes T CD4 activés qui prolifèrent à la porte d'entrée muqueuse et dans les tissu lymphoïdes mais également, de façon surprenante, dans des cellules T CD4 quiescentes. Or la plupart de ces cellules latentes infectées par le VIH-1 résistent au traitement antirétroviral. […].

Une nouvelle approche pour la sclérose en plaques

Caducee.net, le 23 janvier 2001 : Une nouvelle thérapie qui permet d'éliminer les lymphocytes T dirigés contre la myéline a été testée avec succès chez le singe. Selon le NIH (National Institue of Health), cette approche contre la sclérose en plaques et d'autres maladies auto-immunes pourrait être envisagée chez l'homme. […].

Le traitement anti-hormonal dans le cancer de la prostate provoque une réponse spécifique du système immunitaire

Caducee.net, le 04 décembre 2001 : D’après une étude publiée aujourd’hui dans les compte-rendus de l'académie américaine des sciences, le traitement visant à inhiber les androgènes dans le cancer de la prostate avancé, induit une réponse immunitaire spécifique contre les cellules cancéreuses. Après une semaine de traitement, on observe une infiltration massive de lymphocytes T CD4+ au niveau de la tumeur. Les lymphocytes ont une réponse oligoclonale spécifique et restreinte au site de la tumeur. […].

Cancer de la prostate : un essai de phase I sur une vaccination par des cellules dendritiques activées

Caducee.net, le 30 janvier 2002 : Cet essai de phase I concernait un "vaccin" basé sur des cellules dendritiques transfectées par un ARN codant le PSA (prostate-specific antigen). Testé chez 13 patients, son profil de sécurité est apparu acceptable. Les résultats préliminaires indiquent également une stimulation de la réponse des lymphocytes T contre cet antigène. […].

Les macrophages, un réservoir du VIH sous-estimé ?

Caducee.net, le 08 janvier 2001 : Les travaux de chercheurs américains du NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Disease) indiquent que les macrophages produisent de grande quantité de virus chez le singe après disparition des lymphocytes T CD4 +. Les macrophages seraient donc un réservoir important du VIH, ce qui implique de nouvelles stratégies pour éliminer le virus. […].

VIH/SIDA : un immunosuppresseur, le mycophénolate mofétil, semble inhiber la réplication virale

Caducee.net, le 04 juillet 2000 : Le mycophénolate mofétil pourrait éventuellement être utilisé pour le contrôle de la réplication du VIH chez les patients infectés. Cet immunosuppresseur inhiberait la réplication virale selon deux modes : par un mécanisme antiviral en éliminant un substrat de la transcriptase inverse et par un mécanisme immunologique, en réduisant le nombre de lymphocytes T CD4+ activés, lymphocytes qui pourraient être un support à la réplication du virus. Les auteurs de cette découverte estiment que les propriétés du mycophénolate mofétil méritent d'être évaluées dans des essais cliniques contrôlés. […].

Les gonococcies mettent les cellules immunitaires au repos

Caducee.net, le 20 février 2002 : La bactérie Neisseria gonorrhoeae responsable des gonococcies est capable de réprimer l'activation et la prolifération des lymphocytes T CD4+ au cours de l'infection. Cette découverte publiée dans la revue Nature Immunology permet d'expliquer certaines caractéristiques de ces infections. Par ailleurs, d'autres agents pathogènes utilisent vraisemblablement un mécanisme similaire. […].

Un gène de l’inflammation impliqué dans l’asthme

Caducee.net, le 11 janvier 2002 : Deux études qui paraissent aujourd’hui dans la revue Science montrent que l’absence d’activité du gène T-bet, impliqué dans le phénomène inflammatoire, est en partie responsable du rétrécissement des bronches lors des crises d’asthme chez des patients. Des souris dépourvues du gène T-bet présentent toutes les caractéristiques de l’asthme. L’absence de T-bet serait associé à une baisse de la production d’interféron gamma (INFγ) par les lymphocytes T CD4+ et NK, mais pas par les TCD8+. […].

Du nouveau sur l'interaction entre les lymphocytes B et le VIH

Caducee.net, le 30 août 2000 : Le VIH-1 peut se fixer à la surface des lymphocytes B qui serviraient alors de réservoirs extracellulaires pour le virus, indique une étude publiée dans Journal of Experimental Medicine. Selon les chercheurs, cette interaction pourrait faciliter la transmission des virions aux lymphocytes T. […].

La ciclosporine en aérosol réduit l'activité de la glycoprotéine P après une transplantation pulmonaire

Caducee.net, le 29 août 2000 : Les patients qui bénéficient d'une transplantation pulmonaire présentent, dans les lymphocytes T infiltrés dans les poumons, une activité de la glycoprotéine P (P-gP) accrue. Des chercheurs et chirurgiens de l'Université de Pittsburgh ont montré que l'emploi de ciclosporine en aérosol permettait de diminuer cette activité à un niveau comparable à celui retrouvé chez des sujets sains. Leurs résultats ont été présentés lors du "XVIII International Congress of the Transplantation Society" qui se déroule du 27 août au 1° septembre 2000 à Rome. […].

Lutter contre le VIH avec des ARN interférents

Caducee.net, le 25 décembre 2002 : Des chercheurs américains sont parvenus à protéger des lymphocytes T d’une infection par le VIH en introduisant dans ces cellules de courts ARN qui réduisent l’expression d’un corécepteur cellulaire du VIH. […].

Les alpha-défensines, des agents anti-VIH potentiels

Caducee.net, le 01 octobre 2002 : Parmi les personnes infectées par le VIH, il y a un groupe appelé long-term-non-progressors (LTNP), c’est à dire des personnes qui vivent avec le virus pendant de longues périodes sans déclarer la maladie. C’est à partir d’une cohorte de ces individus avec le statut LTNP que des chercheurs américains ont caractérisé des facteurs anti-CD8 (CAF), appelés alpha-défensines, secrétés par les lymphocytes T CD8+, qui inhibent la réplication virale de manière indépendante des chimiokines. […].

Vaccin contre le VIH : plutôt cibler les protéines virales exprimées précocement ?

Caducee.net, le 20 septembre 2000 : Un vaccin dirigé contre les protéines du VIH exprimées dès les premières phases de l'infection, telle que la protéine Tat, semble constituer une voie intéressante. Des chercheurs de l'Université du Wisconsin ont montré que des lymphocytes T cytotoxiques spécifiques de la protéine Tat pouvaient contrôler la réplication du virus durant la phase aiguë de l'infection. Leurs résultats seront publiés le 21 septembre dans le journal Nature. […].

Laureate annonce un deuxième accord de fabrication avec Cytheris

PR Newswire, le 27 mars 2008 : PRINCETON, New Jersey et PARIS, March 27 /PRNewswire/ -- Laureate Pharma, Inc., une société de production de protéine et de développement biopharmaceutique à service intégral, a annoncé aujourd'hui avoir passé un contrat de fabrication de GMP cyclique avec Cytheris SA, une société biopharmaceutique de développement clinique qui se concentre sur la recherche et le développement de nouveaux traitements pour l'immunomodulation. En vertu de l'accord, Laureate fabriquera le principal produit candidat de Cytheris, Interleukine-7 (IL-7), un recombinant totalement glycosylé de la protéine humaine et un facteur de croissance critique pour la récupération des lymphocytes T immuns, pour son utilisation dans les essais cliniques internationaux en cours sur le traitement du VIH, du virus de l'hépatite C et du cancer. Les conditions de l'accord n'ont pas été divulguées. […].

Les plus