nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Méticilline

17 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La colonisation par un SARM est un facteur prédictif du phénotype de résistance d’une souche infectante de Staphylococcus aureus

Caducee.net, le 12 avril 2000 : Publié dans les Annales Françaises d’Anesthésie et Réanimation, un travail rétrospectif sur dossiers, réalisé par des anesthésistes-réanimateurs et des bactériologistes du CHU de Bicêtre, montre que devant un prélèvement microbiologique significativement positif à Staphylococcus aureus, une colonisation préalable à S. aureus résistant à la méticilline (SARM) est un important facteur prédictif du caractère méticillino-résistant de la souche infectante. […].

Un ingrédient efficace dans la lutte contre le gène NDM-1: Sanitized® MedX 200s - Elargissement prochain d'une nouvelle série d'ingrédients actifs destinés aux produits médicaux

Businesswire, le 02 mars 2011 : Les résultats d'études actuelles mettent en évidence le fait que même la souche de bactéries résistante aux antibiotiques de type NDM-1 peut être maîtrisée. Ces études ont été réalisées par un laboratoire indépendant basé à Londres, au Royaume-Uni. Les premiers essais ont déjà confirmé l'efficacité de cet ingrédient contre le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) ainsi que contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. La société SANITIZED a également identifié d'autres substances actives possédant un profil particulièrement intéressant pour la lutte contre ces mêmes bactéries. […].

Prévalence des infections nosocomiales en France : une tendance à la baisse notamment pour les infections à SARM

INVS, le 18 janvier 2007 : Les infections nosocomiales tendent à la baisse en France, selon une vaste enquête conduite par l'Institut de veille sanitaire (InVS) en partenariat avec les Centres de coordination et de lutte contre les infections nosocomiales (CClin) et dont les résultats préliminaires* sont publiés aujourd'hui. Cette baisse est davantage marquée pour les infections à staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM). […].

Les infections à SARM gagnent du terrain

Caducee.net, le 13 septembre 2001 : Les souches de Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) semblent se propager en dehors du cadre habituel des infections nosocomiales, au moins dans certaines régions des Etats-Unis. Selon une étude menée sur une population d'Indiens américains, plus de la moitié des infections à S. aureus seraient dues à des SARM qui, dans leur grande majorité, auraient été transmis au sein de la population. […].

Le staphylocoque doré dévoile ses secrets

Caducee.net, le 20 avril 2001 : Des chercheurs japonais publient dans le dernier Lancet la séquence et l'analyse du génome de deux souches de Staphylococcus aureus, l'une résistante à la méticilline (SARM) et l'autre à la vancomycine (SARV). Ces résultats permettent de mieux comprendre les mécanismes infectieux de la bactérie et définissent de nouvelles cibles pour le développement de nouveaux antibiotiques. […].

L’isolement pour éviter la propagation de bactéries résistantes

Caducee.net, le 08 septembre 2004 : Les staphylocoques dorés résistants à la méticilline (SARM) posent de réels problèmes en milieu hospitalier. Des auteurs anglais ont cherché à analyser l’efficacité de mesures d’isolement des malades infectés par le SARM afin de réduire l’incidence des nouveaux cas à l’hôpital. […].

SARM : un problème croissant et généralisé

Caducee.net, le 26 septembre 2005 : Les Staphylococcus aureus résistants à la méticilline (SARM) doivent être l’affaire de tous et non pas seulement des épidémiologistes hospitaliers et de quelques leaders d’opinion, rappellent des experts dans la revue The Lancet Infectious Diseases. […].

Surveillance des bactéries multirésistantes dans les établissements de santé en France - Réseau BMR-Raisin - Résultats 2003

, le 29 août 2006 : Un protocole national de la surveillance des bactéries multirésistantes (BMR-Raisin) permet depuis 2002 aux cinq CClin (Centres de coordination et de lutte contre les infections nosocomiales) de générer à travers leurs réseaux des données standardisées sur les deux types de bactéries multirésistantes qui font l'objet du programme national de prévention, Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) et entérobactéries productrices de ß -lactamases à spectre étendu (EBLSE). Les indicateurs retenus sont le taux d'incidence pour 1 000 journées d'hospitalisations (JH) (indicateur principal) et, en court séjour, le taux d'attaque pour 100 hospitalisations (indicateur secondaire). La surveillance prend en compte les souches isolées des prélèvements à visée diagnostique. Les données générées par les CClin sont regroupées au niveau national. […].

The Medicines Company reçoit de la part du CHMP des avis favorables pour trois produits destinés aux soins intensifs de courte durée : KENGREXAL™ (cangrelor), ORBACTIV™ (oritavancine) et RAPLIXA™ (poudre hémostatique)

The Medicines Company, le 25 janvier 2015 : KENGREXAL™ est le premier agent antiplaquettaire intraveineux à produire une inhibition immédiate, constante et rapidement réversible du récepteur P2Y12 ; ORBACTIV™ est le premier antibiotique à dose unique pour le traitement des infections bactériennes aiguës de la peau et des structures cutanées (ABSSSI) causées par des souches sensibles des bactéries à Gram positif désignées, notamment le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) ; RAPLIXA™ est la première poudre hémostatique prête à l'emploi et biologiquement active permettant d'assurer l'hémostase dans un vaste éventail de sièges d'hémorragie. […].

The Medicines Company reçoit l’approbation de la Commission européenne pour trois produits de soins hospitaliers actifs : KENGREXAL™ (cangrelor), ORBACTIV® (oritavancine) et RAPLIXA™ (poudre hémostatique)

The Medicines Company, le 03 avril 2015 : « L’EEE compte une population de plus de 500 millions de personnes. L’obtention de l’autorisation de mise sur le marché pour ces trois produits de soins actifs nous ouvre la voie, à nous et à nos partenaires, à l'amélioration potentielle des soins à de nombreux patients d'hôpitaux européens. Nous sommes reconnaissants aux autorités des États membres, à l’Agence européenne des médicaments et à la Commission européenne pour leurs examens et approbations opportuns de nos soumissions », a déclaré Clive Meanwell, MD, PhD, Président du conseil et Chef de la direction de The Medicines Company. […].

Les infections nosocomiales ne concernent pas que les pays favorisés, au contraire

Caducee.net, le 27 mars 2005 : De nouveaux résultats montrent que les infections nosocomiales constituent un problème majeur pour les nourrissons des pays en développement. Le taux d'infections nosocomiales néonatales dans ces pays est 20 fois plus élevé que celui retrouvé dans les pays industrialisés, révèle une étude globale. […].

Infections nosocomiales : des mesures simples restent efficaces

Caducee.net, le 13 octobre 2000 : L'hygiène des mains est un élément essentiel de la prévention des infections nosocomiales. Néanmoins elle n'est pas toujours appliquée par le personnel de soins. Une étude suisse publiée dans le Lancet montre qu'une large campagne de sensibilisation à la désinfection ou au nettoyage des mains permet de réduire significativement les infections nosocomiales. […].

Deux enquêtes sur l’incidence des bactériémies nosocomiales dans les hôpitaux de l’interrégion Paris-Nord en 1994 et 1996

Caducee.net, le 19 mai 2000 : Le Réseau Microbiologie du CCLIN Paris-Nord et le groupe des Microbiologistes d'Ile de France rapportent dans le dernier numéro du BEH des données multicentriques, rares en France, sur l’incidence des bactériémies nosocomiales dans les hôpitaux de l’interrégion Paris-Nord. Les enquêtes ont porté sur les malades hospitalisés dans les hôpitaux participants, y compris en hospitalisation à domicile (HAD), ayant eu au moins un épisode bactériémique entre le 1er octobre et le 31 décembre en 1994 et en 1996. […].

Surveillance des bactériémies nosocomiales en France. Résultats 2003

, le 16 septembre 2005 : Ce rapport présente les résultats nationaux de la deuxième année de surveillance des bactériémies nosocomiales en France. […].

Surveillance des bactériémies nosocomiales en France : Résultats 2002

INVS, le 12 décembre 2004 : Ce rapport présente les premiers résultats nationaux de surveillance des bactériémies nosocomiales en France.  […].

Papier versus air pulsé : une étude fait le point sur les risques de contamination bactérienne en fonction des méthodes de séchage des mains

Papier versus air pulsé : une étude fait le point sur les risques de contamination bactérienne en fonction des méthodes de séchage des mains

European Tissue Symposium, le 14 septembre 2018 : Une nouvelle étude multicentrique dans le monde réel a mis en évidence que les sanitaires sont associés à une contamination bactérienne significativement moindre lorsqu’ils sont équipés d’essuie-mains en papier, par rapport à des sèche-mains à air pulsé. […].

Un revêtement de surface antimicrobien efficace contre le coronavirus

Un revêtement de surface antimicrobien efficace contre le coronavirus

PRNEWSWIRE, le 11 mai 2020 : DUBLIN, 7 mai 2020 /PRNewswire/ -- Une technologie brevetée de revêtement de surface développée par l'entreprise irlandaise Kastus® s'avère efficace contre le coronavirus humain sur les surfaces traitées, a confirmé un laboratoire mondial indépendant de tests. […].

nuance

Les plus